Comparez + de 3000
assurances en 2 minutes

à partir de 3,90€ / mois

Comparez les
assurances animaux

100% gratuit & sans engagement

Chat : Aoûtat

Les aoûtats sont des larves d’acariens appartenant à la même famille des Trombiculidés, scientifiquement appelés Thrombicula automnalis. Ce sont des parasites qui trouvent dans la période allant de juillet jusqu’au mois d’octobre, des conditions propices pour sévir, notamment au mois d’août, d’où son nom.
L’aoûtat est également connu sous d’autres appellations : rouget, vendangeur, lepte automnal.

L’aoûtat est un acarien de très petite taille (0,2 à 0,4 mm), de couleur rouge orangé avec une forme arrondie. En général, cet acarien ne cible pas des hôtes spécifiques, il s’attaque à différents animaux (rongeurs, écureuils, oiseaux) ainsi que les chats et les chiens.

L’évolution de l’aoûtat

Au cours de son cycle évolutif, l’aoûtat passe par trois stades : œuf, larve adulte. Les parasites adultes pondent leurs œufs dans les végétations (pelouses, herbes hautes, champs…).

Ensuite, les œufs vont éclore en larves. Celles-ci deviennent actives lorsque des conditions climatiques leur sont favorables : une période sèche avec un bon ensoleillement et des températures modérées. Les larves vont ainsi remonter à la surface en grimpant sur les herbes, et se transmettre à leurs hôtes lors de leur passage.

Chez les chats, c’est sous sa forme de larve que cet acarien constitue une source de problèmes cutanés. Les larves ne se transmettent pas du chat vers l’homme. Néanmoins, l’homme peut également être sujet à une infestation par les aoûtats.

Reconnaître une piqûre d’aoûtat chez le chat

Quand les larves de Thrombicula automnalis infestent la peau du chat, elles ont une préférence particulière pour les zones où la peau est fine. Par exemple, au niveau des pavillons auriculaires ou des replis de l’oreille, au ventre, autour des yeux ou des mamelons, dans l’espace interdigité…

Pour se développer, les larves auront besoin de se nourrir de liquides tissulaires durant une période allant de 3 jours à 2 semaines. À cet effet, lors d’une morsure ou d’une piqure, l’aoûtat va injecter une substance contenue dans sa salive dans la peau du chat.

Après s’être nourrie, la larve se détache et un bouton va se former à l’endroit de la piqûre. Il s’agit plus précisément d’une papule de couleur rouge, mesurant 2 à 3 mm de diamètre. C’est une réaction allergique à la salive du chat, la piqûre d’aoûtat et la pathologie qui lui est associée est appelée trombidiose.

Les symptômes et conséquences des piqûres d’aoûtats chez le chat

  • Un prurit (autrement dit, des démangeaisons) d’une intensité variable et qui va persister jusqu’à deux mois. Ceci va pousser le chat à se gratter intensément et lécher les endroits où ont lieu les piqûres. À force de se gratter durant des jours, des lésions cutanées sous forme de plaies finiront par apparaître et risquent de s’infecter.
  • Une dermatite parasitaire liée à l’infestation par les aoûtats, elle survient chez certains chats allergiques à la salive des larves lors de la piqûre.

Un chat qui lèche fréquemment l’espace entre ses doigts, c’est un signe particulier qui doit vous alerter et suspecter la présence de ces parasites chez votre chat. Une consultation chez le vétérinaire est utile pour éviter à votre chat des complications néfastes et le soulager des démangeaisons.

Diagnostiquer des aoûtats du chat tiendra compte de la saison, de l’aspect des larves ainsi que les manifestations cutanées qu’elles provoquent.

  • Les infestations par les aoûtats chez le chat surviennent entre juillet et le début de l’automne.
  • Les larves se regroupent en amas d’une couleur orangée, couleur caractéristique des aoûtats, facilement reconnaissables entre les doigts, l’abdomen, autour des yeux ainsi que les pavillons auriculaires.
  • Elles sont facilement mises en évidence lors d’une observation sous microscope de prélèvements cutanés réalisés lors d’un raclage cutané chez le chat.

Traitement contre aoûtat pour soigner les chats

Le traitement comporte deux volets thérapeutiques :

Traitement antiparasitaire 

Il consiste en un traitement antiparasitaire local en utilisant un spray de fipronil pour chats, à pulvériser directement sur les endroits infestés par les aoûtats. Le fipronil est un produit qui possède des propriétés insecticides et acaricides. Il est utilisé comme antiparasitaire en médecine vétérinaire, le fipronil est efficace pour l’élimination des aoûtats chez le chat.

Dans les endroits difficiles à atteindre, il est possible d’utiliser du coton-tige imbibé du produit et l’appliquer directement sur la zone infestée. Il est également possible de pulvériser le produit sur un gant en latex puis masser du bout du doigt la zone à traiter.
Après avoir administré le traitement, il est recommandé d’occuper votre chat afin qu’il n’ingère pas le produit en se léchant.

Dans les zones sensibles (<plis des oreilles et les paupières) il est préférable de les racler à l’aide d’un coton-tige humide.

En plus du traitement local, un antiparasitaire à appliquer sur tout le corps est prescrit par le vétérinaire. Il peut s’agir d’antiparasitaire sous forme de pipettes ou de colliers pour chat, à utiliser selon une fréquence indiquée par le vétérinaire.

Traitement médicamenteux 

Lors d’une piqûre de l’aoûtat, les enzymes de ces larves peuvent provoquer une réaction allergique chez le chat. Afin de soulager le chat des fortes démangeaisons et soigner les infections secondaires survenues suite au grattage, un traitement médicamenteux est mis en place.

En général, le vétérinaire prescrira une pommade à application locale. D’autres formes médicamenteuses (lotions, comprimés) peuvent également être utilisées. Il s’agit principalement d’antibiotiques, d’antihistaminiques seuls ou combinés à des corticoïdes.

Le traitement, à la fois antiparasitaire et médicamenteux, correctement administré garantira de bons résultats dans un court laps de temps, une semaine en général. Toutefois, lorsque le chat présente une hypersensibilité importante, le traitement risque de durer plus longtemps, il dépend de la façon avec laquelle le chat réagit avec les différents soins administrés.

Comprendre l’effet des antihistaminiques pour le chat

L’histamine est une molécule sécrétée par les cellules, elle joue plusieurs rôles importants dans l’organisme, elle est également responsable des allergies chez le chat comme le prurit qui survient suite à la piqure d’aoûtat. L’histamine provoque également une dilatation des vaisseaux sanguins, ce qui explique les rougeurs constatées lors d’une réaction allergique.

Les antihistaminiques sont des médicaments prescrits pour contrer l’action de l’histamine. En effet, ils sont utilisés contre les allergies, ils contribuent efficacement à réduire les symptômes induits par la réaction allergique.

Parfois, lorsque les symptômes ne s’estompent pas après utilisation d’un antihistaminique, d’autres médicaments peuvent être associé à ce traitement, tels que les corticoïdes.

Prévention contre les aoûtats

En plus des traitements antiparasitaires à application locale et générale, il existe des traitements et une série de mesures à prendre dans un but préventif, afin de prémunir le chat des infestations par aoûtat. Elles visent également à éviter la ré-infestation du chat par les larves.

Dans ce cadre préventif, il est recommandé d’adopter certaines habitudes et mesures préventives et d’utiliser des produits contre les aoûtats.

  • Les aoûtats sont peuvent être disséminées un peu partout dans la maison, ainsi il est conseillé de procéder à passer régulièrement l’aspirateur pour un nettoyage dans toute la maison, et veiller à une bonne aération du domicile, le matin en particulier.
  • Si votre domicile est très humide, il est recommandé d’utiliser un déshumidificateur car l’humidité offre des conditions favorables au développement des aoûtats.
  • Les aoûtats trouvent également des conditions propices dans les endroits tapissés de végétation. Ainsi, il est conseillé de tondre de façon régulière le gazon de votre jardin et éliminer les herbes hautes (zones privilégiées pour les larves afin de cibler leurs hôtes).
  • Il est préférable de planter dans le jardin des espèces végétales qui ont un effet répulsif, comme la mélisse, la citronnelle et la menthe.
  • Utiliser des produits acaricides pour traiter l’environnement où vit le chat, à pulvériser ou à répandre dans le jardin par exemple.
  • Pour traiter l’habitat, il existe différents produits antiparasitaires acaricides disponibles sur le marché, sous forme de diffuseur et pulvérisateur.
  • L’utilisation de la terre diatomée s’avère être une bonne alternative aux antiparasitaires chimiques. C’est un produit naturel, très efficace pour traiter les lieux infestés par les larves (jardin, maison). Son action consiste à dessécher les larves et ainsi les éliminer.

Traitement naturel pour chat contre les aoûtats

Afin de lutter efficacement contre les aoûtats chez le chat, la terre de diatomée est considérée comme le meilleur traitement naturel. C’est un produit naturel qui se compose principalement des restes de micro-algues marines à l’état fossile. Cet insecticide tire son nom d’une roche sédimentaire et fossile : la diatomite.

L’utilisation de la terre de diatomée contre les aoûtats est assez facile, il suffit de la saupoudrer sur les coussinets et l’abdomen du chat au niveau des zones d’infestation.
Les huiles essentielles sont connues pour leurs vertus thérapeutiques, elles possèdent des propriétés antiparasitaires et sont efficaces pour le traitement des animaux de compagnie. Ce sont des extraits de plantes, des substances très concentrées et volatiles.

Bien que les chats et chiens soient très réceptifs aux traitements par les huiles essentielles, une sensibilité particulière a été décrite quant à leur usage pour soigner les chats. En effet, les chats sont très sensibles contrairement aux chiens, ces substances peuvent même représenter un risque de toxicité pour les chats.

Dans le cas des piqûres par aoûtat, l’huile essentielle de Lavande Officinale peut être tolérée par le chat. Cependant, il faudra consulter le vétérinaire à propos de son utilisation ou sur le choix d’autres huiles essentielles ainsi que son mode d’administration au chat.

Questions fréquentes


Les huiles essentielles sont connues pour leur efficacité et les divers propriétés thérapeutiques (antimicrobiennes, antiparasitaire…). Toutefois, leur utilisation pourrait présenter un risque élevé de toxicité pour les chats. Ainsi, il est primordial de demander l’avis du vétérinaire concernant le choix de l’huile essentielle à utiliser et son mode d’administration.


Des antiparasitaires répulsifs sous forme de spray peuvent être utilisés pour repousser les aoûtats et éviter l’infestation du chat par ces larves. Si vous disposez d’un jardin, il est conseillé d’y planter des espèces végétales telles que la menthe, la mélisse ou la citronnelle, elles sont connues pour avoir un effet répulsif contre les aoûtats.