Comparez + de 3000
assurances en 2 minutes

Vos frais vétérinaires remboursés jusqu'à 100 %

Comparez les
assurances animaux

100% gratuit & sans engagement

  1. Vous êtes ici : Accueil
  2. /
  3. Guide du chat
  4. / Budget annuel pour un chat

Budget annuel pour un chat

Aucun propriétaire ne peut échapper aux frais vétérinaires pour respecter la santé de son petit félin. Lorsqu’un chat arrive dans un foyer, son arrivée doit être préparée, pour cela il est préférable de prévoir un certain nombre de choses :

Temps, patience, calme et réconfort sont les premières choses qui doivent être mises en place afin que le chat ou le chaton se sente le plus serein possible.

D’autres choses plus matérielles sont à mettre en place :

 Une gamelle pour la nourriture
 Une gamelle d’eau
 Un panier douillet
 De quoi manger (croquettes, boulettes, pâté…)
 Des jouets
 Un griffoir
 Une litière
 Une pelle à litière
 Une cage de transport
 Une brosse

Avoir un chat suppose des coûts financiers afin de subvenir à ses besoins. Ainsi divers postes de dépenses s’imposent à tous les propriétaires :

 Les frais vétérinaires
 Les frais d’assurance pour chat
 Le toilettage
 L’alimentation
 Les frais des jouets et autres accessoires
 Etc.

Le budget varie en fonction du chat : race, âge, fragilité…Ainsi un budget annuel est à prévoir pour garder son chat en bonne santé et pallier à ses devoirs de maître.

Vaccination : Les rappels des vaccins annuels coûtent environ 70€. Le vaccin contre la rage sera en supplément puisqu’il n’est pas obligatoire si le chat reste en France.

Antiparasitaire (pipettes) : Les produits antiparasitaires en pipette coûtent en moyenne 8 à 10 euros la pipette par mois, c’est le poids du chat qui influera sur le prix. Ainsi annuellement un budget de 120 euros doit être prévu.

Vermifuge : Il faut vermifuger son chat environ trois fois par an. A l’année, pour un chat de taille moyenne il faut compter 50 euros.

Toilettage : Les prix des toilettages varient en fonction de la taille et du pelage du chat et bien évidemment du salon. Certains chats comme les persans ont besoin d’un toilettage tous les deux mois. Il faut compter 50 euros avec un démêlage.

A l’année un chat coûte jusqu’à 300 euros en frais de toilettage.

Nourriture et litière : Le coût de la nourriture varie en fonction de la taille et du poids du chat.
Pour un chat « normal », il faut compter un paquet d’un kilo cinq cent par mois avec des croquettes de bonne qualité (pas des croquettes de supermarché bas de gamme). Un paquet coûte environ 15 euros, soit un budget de 180 euros à l’année.

Concernant la litière, un paquet de 5 kilos par mois suffit pour que l’hygiène du chat soit respectée. La litière coûte annuellement 100 euros.

Conclusion

Au minimum, un chat coûtera à l’année à ses propriétaires 600 euros, sans compter les frais vétérinaires des aléas de la vie. Le tarif annoncé ne prend pas en compte les interventions ou traitements vétérinaires. Effectivement les soucis de santé n’arrivent pas qu’aux autres.

Un budget supplémentaire doit donc être envisagé afin d’assurer la santé de son animal.

Récapitulatif et exemples concrets

Consultation vétérinaire
 Consultation de base : 35 euros
 Consultation d’urgence : 75 euros
 Consultation à domicile : 70 euros
 Consultation vétérinaire comportementaliste : 60 euros

Chirurgie
 Anesthésie chat : 45 euros

Vaccination
 Vaccination (rappels) : 70 euros

Stérilisation
 Pour un chat : 75 euros
 Pour une chatte : 130 euros (suivant la taille et le poids)

Radiographie
 Radiographie (petite) : Environ 35 euros
 Radiographie (grande) : Environ 40 euros

Échographie
 Échographie simple : Environ 50 euros
 Échographie abdominale ou cardiaque : 80 euros

Analyse de sang
 Prise de sang : 10 à 20 euros
 Bilan biochimique : 60 euros
 Analyse urinaire : 10 à 20 euros
 Biopsie : 60 euros

Autres
 Puce : 60 euros

« Un chat coûte environ 600 euros par an à ses propriétaires uniquement pour l’alimentation, les frais de litière et l’hygiène. A ses 600 euros il faudra ajouter les dépenses de santé. Ces dépenses dépendent des besoins santé des chats. », explique Delphine Beuns, comportementaliste Félin, zoothérapeute et toiletteuse professionnelle.

par Pierrick d’Animaux Relax
36 votes
chien pattes table