Comparez + de 3000
assurances en 2 minutes

à partir de 3,90€ / mois

Comparez les
assurances animaux

100% gratuit & sans engagement

Conjonctivite chez le chat

Les affections oculaires chez le chat prennent des formes très variées. Des inflammations les plus courantes jusqu’aux lésions graves, l’évolution d’une infection de l’œil chez le chat pourrait avoir des conséquences dramatiques.

En ophtalmologie vétérinaire, la conjonctivite du chat figure parmi les pathologies oculaires les plus observées. Larmoiement excessif, œil rouge et d’autres signes peuvent indiquer que votre chat a une conjonctivite.

Qu’est-ce qu’une conjonctivite chez le chat ?

La conjonctivite est une maladie oculaire très fréquente chez les chats. C’est une infection de l’œil chez le chat qui se caractérise principalement par l’inflammation de la conjonctive.

La conjonctive est constituée de membranes muqueuses et vascularisées. Elle recouvre la partie antérieure du globe oculaire jusqu’à la limite de la cornée. Elle recouvre aussi la paupière supérieure et la paupière inférieure ainsi que la membrane nictitante, (communément appelée troisième paupière). L’ensemble de ses tissus ont pour fonction de protéger le globe oculaire des éléments de l’environnement extérieur.

Une inflammation de la conjonctive chez le chat peut survenir en réaction à certaines infections (bactériennes, virales…). Ainsi, les minuscules vaisseaux sanguins qui parcourent la conjonctive se dilatent, ce qui provoque le rougeoiement de l’œil et des larmoiements. La conjonctivite peut affecter soit un seul œil du chat, soit les deux à la fois.

Quels symptômes d’une conjonctivite chez le chat ?

Les signes cliniques d’une conjonctivite chez le chat dépendent de la cause qui a provoqué l’inflammation de la conjonctive. Généralement, une rougeur superficielle de l’œil touché est observée. Par ailleurs, l’œil gonflé et les paupières gonflées chez le chat sont des signes qui indiquent que votre chat a une conjonctivite.

D’autres symptômes peuvent se manifester :

  • L’œil du chat devient rouge. Ceci est dû à la dilatation excessive des minuscules vaisseaux sanguins de la conjonctive. Ce phénomène est appelé hyperhémie conjonctivale ;
  • des écoulements oculaires plus ou moins importants. Selon la cause de la conjonctivite, ils peuvent prendre une couleur claire, jaunâtre, jaunâtre ou verdâtre, sous différentes formes : séreuse, muqueuse ou purulente ;
  • clignotement excessif et fermeture étroite de l’œil touché, communément appelé Blépharospasme) ;
  • formation d’un œdème de la conjonctive, localisé autour de la cornée. Ce symptôme appelé chémosis entraine une hypertrophie des paupières, c’est-à-dire d’un gonflement des paupières ;
  • changements dans le comportement de votre chat, le chat a de plus en plus tendance à éviter la lumière, à se gratter et se frotter l’œil. Ceci est une réaction aux douleurs provoquées par les démangeaisons et l’irritation de l’œil ;
  • il est possible que des signes respiratoires apparaissent, ceci dans le cas où la conjonctivite est due est une infection virale telle que le coryza.

Quelles sont les causes d’une conjonctivite chez le chat ?

Plusieurs facteurs peuvent causer une conjonctivite chez le chat. Ils peuvent être d’origine virale ou bactérienne, traumatique ou liés à des allergies.

Causes virales et bactériennes :

Certaines infections virales chez le chat présentent des signes cliniques, dont le principal est la conjonctivite. L’affection la plus répandue et la plus connue des pathologies respiratoires chez le chat est le Coryza. Cette maladie est principalement causée par deux virus Herpèsvirus félin ou Feline Herpes Virus (FHV) et le Calcivirus Félin.

Des infections oculaires chez le chat, comme la conjonctivite, ont été observée chez les chats atteints du syndrome d’immunodéficience acquise du chat : Sida du chat.

Par ailleurs, un chat atteint de Chlamydiose présente des signes cliniques oculaires qui correspondent à la conjonctivite. Cette infection, due à la bactérie Chlamydia felis, est généralement observée chez les chatons.

Allergies, malformations, traumatismes :

La prévalence des conjonctivites allergiques est beaucoup plus importante chez les chiens que chez les chats. Dans certains cas, le chat peut avoir une allergie à un élément de l’environnement extérieur (bactérien, allergie à un traitement, poussière, pollen et graminées...).

Une malformation congénitale des paupières, appelée l’entropion, peut causer l’irritation de la conjonctive. La race de chat ‘’Persan’’ est plus prédisposée que les autres races à cette anomalie. Une autre condition congénitale qui affecte les paupières, appelée l’ectropion, provoque de manière chronique l’enflure de la conjonctive et la rougeur de l’œil.

Les affections traumatiques des chats, qu’elles soient de nature chimique ou physiques, au contact de substances chimiques de divers objets, peuvent entrainer une inflammation de la conjonctive. Ce type d’affection est très répandu chez les chats et pourrait avoir de sérieuses complications telles que les ulcères cornéens.

Il faut savoir qu’une prise en charge rapide de la conjonctivite chez le chat est un facteur important pour sa guérison dans les meilleures conditions. Dès l’apparition de ses symptômes, il faudra vite faire consulter votre chat par un vétérinaire.

Diagnostiquer une conjonctivite chez le chat

La conjonctivite chez le chat se manifeste par divers symptômes qui renvoient à d’autres maladies, parfois graves. En effet, un œil rouge peut être le signe d’une autre maladie, tel que l’uvéite. Un œil gonflé est également un signe clinique du glaucome chez le chat. En outre, une inflammation de la conjonctive pourrait avoir des complications plus graves, une ulcération de la cornée, par exemple.

Donc, il est primordial de faire consulter votre chat par un vétérinaire dès que vous constatez les symptômes. Un examen ophtalmologique complet et un examen général seront effectués afin d’établir le bon diagnostic, de cibler la cause de la conjonctivite chez votre chat et de décider du traitement adéquat.

Traitement de la conjonctivite chez le chat

Comme il a été cité ci-dessus, les causes d’une conjonctivite chez le chat sont variées. Le traitement à envisager et la prise en charge vétérinaire de votre chat dépendent de l’origine de la conjonctivite. Cela passe nécessairement par un examen ophtalmologique chez le vétérinaire.

En constant les principaux symptômes (œil rouge du chat, paupière gonflée, larmoiement…), prenez rendez-vous chez un vétérinaire. En attendant, vous pouvez procéder au nettoyage des yeux de votre chat en utilisant des compresses oculaires stériles et un produit de nettoyage adapté. N’hésitez pas à demander conseil auprès du vétérinaire pour en choisir le produit le plus adapté et son mode d’utilisation.

Attention, avant la consultation il ne faut jamais appliquer une pommade ou un collyre. Ceci pourrait provoquer des complications plus graves.

Quand la conjonctivite est due à un corps étranger, le vétérinaire procèdera évidemment à le retirer. Dans la plupart des cas d’infections conjonctivales, le vétérinaire prescrira des collyres ou pommades pour les yeux, associés à d’autres médicaments. Il informera le propriétaire du chat de la durée de traitement et comment l’administrer au chat.

Des anti-inflammatoires, parfois associés à des antibiotiques, sont administrés dans le cas où une allergie est à l’origine de la conjonctivite chez votre chat. Dans les cas les plus graves, selon le cas, le traitement inclut à des anti-inflammatoires, des antibiotiques, des antiviraux…

Lorsque le médecin vétérinaire suspecte une infection virale ou bactérienne chez votre, des tests cliniques et des examens ophtalmologiques plus poussés (prélèvement conjonctival, analyses au laboratoire…) seront nécessaires. Par exemple, ces examens sont requis quand une infection par le virus herpès est suspectée. Par ailleurs, des chirurgies seraient probablement indiquées afin de corriger les anomalies de formation des paupières à l’origine de la conjonctivite.

Traitement naturel de la conjonctivite chez le chat

Il existe certains traitements naturels et homéopathiques qui ont pour but de soulager la conjonctivite du chat. Le plus connu est la camomille, connue pour ses propriétés inflammatoires.

Des compresses imbibées de tisane de camomille peuvent être utilisées pour le nettoyage des yeux du chat au début de la conjonctivite. Elles permettent de soulager le chat des irritations et les douleurs accompagnant l’inflammation de la conjonctive.

Certain remèdes homéopathiques se sont révélés efficaces pour soulager la conjonctivite et accompagner le traitement médical pour une guérison rapide. Généralement, ils agissent comme des anti-inflammatoires naturels, ils aident à réduire l’inflammation et apaisent l’œil atteint. Par exemple, Euphrasia officinalis 5 CH est indiqué en cas de conjonctivite due au coryza du chat. Des solutions homéopathiques à base de Belladona 5 CH ou d’Apis melifica 7CH sont efficaces lorsqu’il s’agit d’une conjonctivite allergique.

Prix pour soigner une conjonctivite chez le chat

La conjonctivite est l’un des problèmes de santé oculaire les plus courants chez le chat. Il ne faut jamais la sous-estimer car, un retard de prise en charge pourrait affecter lourdement les yeux de votre chat et sa qualité de vie. Ainsi il faudra prendre en charge ce problème de santé le plus vite possible. Mais à quel prix ?

En France, le tarif moyen d’une consultation vétérinaire est de 30€. Ce tarif pourrait monter aux alentours de 55€ quand il s’agit d’une consultation spécialisée (ophtalmique dans ce cas). De plus, un nettoyant physiologique pour les yeux et un collyre par exemple couterait entre 10€ et 15€. A cela s’ajoutent d’autres médicaments que prescrirait le vétérinaire selon le cas.

Dans certains cas plus graves ou en cas de suspicion de maladies d’origine virales ou bactériennes à l’origine de la conjonctivite, il sera nécessaire de faire des analyses et des examens complémentaires.

Plus l’examen est poussé, plus la facture sera élevée, mais la santé de votre chat n’a pas de prix. Une assurance santé chat, va vous permettra d’épargner à votre budget de lourdes dépenses et de garantir à votre chat des soins de qualité.

Prise en charge de la mutuelle chat

Câlins et surprenants, les chats ont la capacité de développer une relation toute particulière avec son propriétaire et sa famille. En France, 70% des propriétaires de chats "indiquent que leur animal augmente leur bien-être et apaise ou réduit leur stress". Toutefois, sa propre qualité de vie risque d’être altérée suite à de nombreuses affections. Soigner votre et le chat et lui assurer des soins de qualité risque de peser lourd sur votre budget.

Une assurance santé chat va vous permettre de subvenir aux besoins de santé de votre chat sans vous soucier des couts qu’ils vont engendrer. Les factures des soins sont remboursables à des taux qui commencent à 50 %. Une mutuelle pour chat peut rembourser l’intégralité des frais de vétérinaires. Cela dépend du contrat d’assurance auquel vous avez opté.

Il est possible de souscrire à une assurance santé pour animaux à partir de 3,90 € par mois et tirer profit des avantages et des garanties offertes. Ainsi, vous pouvez vous faire rembourser les factures des dépenses vétérinaires que vous avez payées. Pour cela, il vous suffira de remplir la feuille de soins et la faire signer par le vétérinaire. Ensuite, renvoyer la renvoyer à votre assureur, accompagnée de la facture des soins. Vous recevrez les remboursements par virement bancaire dans les 2 à 4 semaines suivantes.

En fonction de votre budget, de la race de votre chat ainsi que les garanties que vous souhaitez, vous avec le choix de souscrire à une mutuelle chat chez les plus gros acteurs d’assurance en France. N’hésitez pas à comparer les meilleures assurances chiens et chats sur animaux-relax.com.

Questions fréquentes

Quand vous constatez des symptômes de conjonctivite chez votre chaton, il convient de le prendre chez le vétérinaire. En attendant il faudra procéder à un nettoyage de l’œil infecté, en procédant ainsi :

- avec une compresse sèche, enlevez les dépôts qui s’accumulent aux coins des yeux ;
- ensuite, à l’aide d’une compresse imbibée d’un produit d’hygiène oculaire, nettoyez doucement le coin interne des yeux ; en allant de l’intérieur cers l’extérieur ;
- enfin, utiliser une autre compresse pour sécher les contours des paupières.

Attention : il faudra strictement éviter de :

- utiliser du coton-tige pour le nettoyage ;
- administrer un collyre ou une pommade avant d’avoir consulté le vétérinaire.

Il faut savoir aussi qu’une conjonctivite pourrait indiquer que votre chaton est atteint de coryza du chat, une maladie virale à laquelle les jeunes chats sont les plus exposés. Il est important de consulter un vétérinaire dès l’apparition des premiers symptômes.

Protéger votre chat contre la conjonctivite implique d’adopter plusieurs mesures quotidiennement et périodiquement. Toutefois, ceci n’est pas une garantie que votre chat n’attrapera jamais une conjonctivite, car cette affection oculaire à des origines variées et complexes. Parmi ces mesures préventives :

- il faut veiller à garantir un nettoyage régulier des yeux et des paupières en utilisant des solutions ophtalmiques adaptées pour chats ;
- s’assurer que votre chat a eu tous ses vaccins et les rappels ;
- des visites annuelles chez le vétérinaire afin de procéder à des contrôles ophtalmiques.
- La conjonctivite est contagieuse entre chats. Il faudra l’isoler des autres chats atteints de conjonctivite.

Si votre chat a une conjonctivite, vous pouvez le protéger contre toute complication en procédant à un nettoyage des yeux et l’emmener vite chez le vétérinaire. Il faudra éviter d’appliquer une pommade ou toute solution ophtalmique avant la visite chez le vétérinaire.

Le mode de traitement adopté pour soigner une conjonctivite chez le chat dépend de sa cause et son origine. Ainsi, la durée en dépendra aussi. Par exemple, guérir une conjonctivite chez le chat nécessitera 5 à 14 jours si elle est due à une infection bactérienne ou virale.


Il existe certains traitements homéopathiques, naturels, à utiliser en complément du traitement vétérinaire. Ils sont administrés afin de soulager le chat des larmoiements excessifs et des irritations dues à l’inflammation. On peut utiliser des collyres homéopathiques ou produits ophtalmiques à base de Belladone, d’Apis, et d’Euphrasia.

- Il faut savoir que lorsque vous administrez un traitement homéopathique, il ne faudra pas utiliser des produits à base d’huiles essentielles.
- Sachez enfin, que l’usage d’un traitement naturel ne vous dispense pas d’une visite chez le vétérinaire.