Comparez + de 3000
assurances en 2 minutes

à partir de 3,90€ / mois

Comparez les
assurances animaux

100% gratuit & sans engagement

Diabète chez le chat

Le diabète chez le chat est provoqué comme chez l’être humain par un taux de glucose dans son sang bien trop élevé. Effectivement des signes cliniques sont provoqués par cette altération et des symptômes propres au chat apparaîtront. Chez les félins comme pour les chiens on parle de diabète sucré.

Avec une quantité de glucose trop élevée dans le sang du chat, les reins de l’animal ne peuvent pas supporter. Par conséquent, le rein ne pouvant plus jouer son rôle de « filtre », le glucose en excès se retrouvera dans les urines. Cette conséquence se nomme « polyurie ». La polyurie est la cause de la déshydratation du chat. C’est pour cela qu’en cas de diabète du chat, le chat boit énormément. Ce phénomène quant à lui est nommé, polydipsie.

Un chat diabétique a tendance à avoir un état général de santé altéré : Perte d’appétit ou au contraire, appétit abondant. Les chats diabétiques ont alors tendance soient à perdre beaucoup de poids ou bien à grossir anormalement.

Les symptômes du diabète chez le chat


- Urine excessive soit la polyurie
- Soif excessive, soit la polydipsie
- Amaigrissement soit la polyphagie
- Poil terne

Comment le soigner ?

Soigner un diabète chez le chat passe par une qualité de vie quotidienne ainsi qu’un traitement adapté. Plus tôt le diabète sera diagnostiqué, moins l’animal souffrira et plus vite le vétérinaire trouvera une solution avec un traitement sur-mesure.

Prise en charge du diabète :
- Injections d’insuline quotidienne (les unités d’insulines seront définies par le vétérinaire)
- Une alimentation spécialisée pour chat diabétique

Un chat diabétique reste un chat fragile et son traitement est à vie. Quelques rares cas de rémission clinique ont été vu par les professionnels de santé animale. Cela étant un chat diabétique stabilisé par insuline a une espérance de vie similaire à celle des autres chats.

Combien ça coûte ?

Soigner un diabète chez le chat a un certain coût pour son propriétaire. Le prix du traitement notamment de l’insuline est proportionnel à la taille et au poids de l’animal.

Budget mensuel pour un chat diabétique :
Prix insuline  50,00 €
Prix tigettes 5,00 €
Prix seringues à insuline 15,00 €
Prix prise de sang de contrôle  Entre 50,00 € et 70,00 €
Prix alimentation pour chat diabétique 50,00 €

Budget mensuel total pour un chat diabétique = 190 €

Soigner un chat diabétique coûte près de 200 euros par mois à son propriétaire. Pour ceux qui ont opté pour une assurance chat avant le diabète du chat une prise en charge de la mutuelle chat sera faite dès l’apparition du diabète.

Comment se faire rembourser ?

Le diabète peut toucher tous les chats. Il est alors recommandé de souscrire à une assurance chat dès son plus jeune âge. Dans le cas d’un chat assuré, l’assurance sera en mesure de couvrir (avec plafond de remboursement) les frais associés au diabète si le contrat couvre le chat du risque maladie.

Dès lors que la maladie n’est pas déclarée avant la souscription les frais vétérinaires seront remboursés. Comparez les offres d’assurances chat avant qu’il ne soit trop tard ! Mieux vaut prévenir que guérir. La comparaison de mutuelle chat est entièrement gratuite et sans engagement.

Témoignage : Vivre avec un chat diabétique

Découvrez le témoignage de Claire, cliente d’Animaux-Relax.

La découverte

Plusieurs signes m’ont alerté. Effectivement ceux les plus visibles sont la soif (et une quantité d’urine augmentée) et un amaigrissement malgré un appétit parfois augmenté.
Le poil de mon chat était plus terne, il faisait moins de sortie et jouait moins avec ses pairs. Voilà les premiers signes qui m’ont alerté.

Après avoir observé sur deux jours l’altération de la santé de mon chat, j’ai pris rendez-vous chez le vétérinaire qui lui a fait plein d’examens :

- Un contrôle clinique
- Une analyse de sang
- Une analyse d’urine
- Une échographie des reins

Les analyses ont montré un taux de glycémie anormale. L’échographie des reins a permis de voir l’état du rein (qui chez mon chat n’était pas atteint).

Les analyses ont aussi démontré l’absence de dérèglement thyroïdique, l’absence de calculs rénaux ainsi que l’absence d’insuffisance rénale.

Les premiers examens prennent une après-midi si votre chat est suivi en clinique vétérinaire puisque généralement ils ont tout le matériel sur place. Les premiers examens m’ont coûté environ 200 euros.

Évidemment que c’est bien la première question que l’on pose au vétérinaire quand on apprend cette malheureuse nouvelle. Pour être clair, il existe des phases de rémissions m’a expliqué de vétérinaire, chez certains chats.

Cependant le chat restera toujours diabétique et même si pendant quelques mois pendant une phase de rémission il ne faudra pas réguler le taux de sucre, il reste important de toujours effectuer les contrôles.

5% de chats sont diabétiques, seulement 0,5% de chats sont soignés en France d’après mon vétérinaire.

Le traitement

Propriétaire de plusieurs chats, le vétérinaire m’a conseillé de donner la même alimentation à mes autres chats afin que mon chat diabétique soit épargné de la nourriture traditionnelle. La priorité pour mon vétérinaire était en premier temps d’observer les effets des premières injections et de voir si mon chat diabétique commencé à moins boire, à être plus serein, à avoir le poil plus brillant...

La stabilisation du taux de sucre dans le sang est l’objectif du traitement. Le vétérinaire est clair sur la question, il y a plusieurs choses à respecter :

- L’insulinothérapie à heure fixe à respecter
- Un régime alimentaire spécifique est de mise
- Des contrôles notamment les premiers temps à effectuer.

Si tout cela est respecté, la plupart des chats sont correctement stabilisés en 3 mois de temps.

L’insuline doit être conservée au réfrigérateur. Il est important aussi de retourner le flacon sans l’agiter 5 fois avant usage pour remettre l’insuline en suspension, une question de molécules bien mélangées. Il ne faut pas utiliser immédiatement le médicament sorti du réfrigérateur mais le garder quelques minutes en main pour le ramener à température ambiante.

Pour l’injection d’insuline, voici la démarche à faire : Injecter sous la peau du cou 2 unités (unités propres à chaque pathologie) à la même heure le matin et le soir (il faut 12h d’écart entre les 2 injections) avant ou pendant le repas. A la maison nous effectuons les injections à 7h00 le matin et à 19H00 le soir. Chacun fait en fonction de son emploi du temps.

Des contrôles réguliers sont à effectuer à la clinique vétérinaire (sous la forme d’une hospitalisation journalière afin d’effectuer une courbe de glycémie) pour d’ajuster si besoin la dose d’insuline à injecter. C’est le vétérinaire qui fixe les dates en fonction des résultats précédents sur les glycémies. Quoi qu’il en soit, en cas de questions ou de doute, entre les contrôles j’appelle mon vétérinaire.

Les signes d’hypoglycémie (liée à un excès d’insuline) sont une grande fatigue, l’animal étant tout mou et dans les cas les plus graves des convulsions et le coma. Dans ce cas il convient de faire avaler une cuillère. à café de miel liquide, et de contacter rapidement votre vétérinaire.

Le prix

Il est essentiel d’avoir des seringues pour injecter l’insuline à mon chat diabétique, le paquet de 30 seringues coûte près de 15 euros. Puisque deux injections sont à effectuer par jour, il faut compter 30 euros de seringues par mois.

Pour ma part, mon chat diabétique a des injections de Canisulin. Le flacon de cette insuline me coûte 30 euros pour un flacon de 10 ml. C’est un produit relativement cher puisque les injections sont au nombre de 2 par jour.

Concernant l’alimentation, des croquettes ou de la pâtée adaptées à cette pathologie doivent être données uniquement, tous les à-côtés doivent être stoppés, le vétérinaire a été très clair à ce sujet. Inutile de penser aux friandises ou autres avec un chat diabétique. Cette alimentation est chère...

L’assurance chat

Le matériel principal que me rembourse mon assurance chat est tout le matériel lié aux injections d’insuline. Y aussi un remboursement sur les tigettes ainsi que sur l’appareil de contrôle des glycémies.

Le remboursement de ce matériel est pris en charge à 100% puisque mon chat est assuré depuis ses 3 ans. Mon chat a déclenché le diabète il y a 2 ans. Mon contrat d’assurance chat prend en charge la maladie et l’accident.

L’insuline est également prise à 100% en charge par ma mutuelle chat. J’avais un contrat optimal dès la souscription ce qui m’a bien arrangé quand mon chat a déclenché son diabète. Sans cette prise en charge de l’assurance chat, je ne sais pas comment j’aurais fait financièrement.

Tous les examens sont remboursés si le plafond annuel de 2500 euros n’est pas atteint. Une protection maladie et accident à 100% me permet d’envoyer toutes mes demandes de remboursements à la mutuelle chat. Tous actes confondus.

Les contrôles sont à présents mensuels puisque le diabète de mon chat est stabilisé. Je n’ai malheureusement pas la chance d’avoir un chat à rémission, du coup ces contrôles sont à effectuer à vie.

J’ai pu demander des conseils, au début tous les jours j’appelais mon assurance chat puisque je ne connaissais pas cette maladie. Ils m’ont rassuré, m’ont renseigné. J’ai aussi sollicité le service d’urgence quand mon chat au tout début du traitement m’a fait une crise d’hypoglycémie, ils ont eu les bons mots et les bons conseils.

Ce n’est pas simple quand il arrive ce malheur, ni pour le chat bien sûr ni pour son maître.

Questions pratiques

La surveillance est primordiale. Pour mon chat, tous les mois, il effectue son contrôle. Au-delà de l’examen de contrôle, une consultation après ce contrôle est toujours faite, pour faire un petit bilan santé avec le vétérinaire.

Pour ma part, je suis allée à la pharmacie demander un récupérateur de seringues. Les pharmacies en délivrent gratuitement. Quand mon récupérateur de seringues est plein, je le pose chez mon vétérinaire qui s’occupe du traitement de ce déchet.

Je conseille à tous les propriétaires de chats de prendre dès le jeune âge du chat une assurance chat, peut être pas une formule à 100% mais au moins une mutuelle chat remboursant les frais d’accident et de maladie.

Au moment où mon chat a eu son diabète, je n’avais aucune économie de côté. Sans l’assurance chat que mon chat avait depuis ses 3 ans, je n’aurais pas pu faire face aux dépenses. Notamment aux dépenses liées à la première phase, là où les contrôles et les examens sont à faire toutes les semaines.

Je conseille aussi aux propriétaires qui ont plusieurs chats d’être vigilants, notamment chez les chats plutôt vieux. Le diabète est une maladie grave, mortelle s’il n’est pas soigné. Personne ne souhaite évidemment voir ses animaux malades. Ainsi, mieux vaut prévenir que guérir. Personnellement à l’annonce du diabète de mon chat, j’ai également fait tester mes deux autres chats.

Pour ma part ayant plusieurs chats, tous mangent des croquettes pour chats diabétiques depuis l’annonce de la maladie. J’ai fait ce choix pour éviter tous risques pour mon chat malade.

Les commentaires :

  • Réponse de

    Bibard Dominique du 1er juin

    Mon chat est diabétique

  • Réponse de

    Loïc Willerval du 5 mars

    J’ai un chat femelle stérilisée âgée de 10 ans je viens d’avoir un diagnostic de diabète et je souhaite avoir des comparatifs mutuelle