Comparez + de 3000
assurances en 2 minutes

à partir de 3,90€ / mois

Comparez les
assurances animaux

100% gratuit & sans engagement

L’eczéma chez le chat

Les symptômes de l’eczéma chez le chat

Les symptômes de l’eczéma évoluent de façon progressive. Au début, le chat aura tendance à beaucoup se lécher, on pourra alors constater chez lui des sursauts nerveux de la queue. Ces premiers signes peuvent être indicatifs de son état de santé, ces comportements inhabituels doivent pousser son propriétaire à vérifier l’état général de sa peau pour déceler les éventuels problèmes qu’il pourrait y avoir pour prendre les mesures nécessaires.

Par la suite, avec l’évolution des symptômes, le chat commencera à se gratter de façon inhabituelle, beaucoup plus fréquemment qu’à l’ordinaire et sa peau va commencer à peler causant l’apparition de pellicules. Il sera possible à ce moment-là de constater la présence de petites pellicules blanches sur les moquettes et les tapis.

Si l’eczéma du chat n’est pas traité, des plaques rouges feront leur apparition sur la peau du chat, il commencera également à perdre ses poils à cause de fortes démangeaisons sur les parties les plus touchées de sa peau. Dans les cas les plus avancés de la maladie, des croûtes peuvent être observées et qui sont causées par les grattages répétés du chat.

Il est impératif de prendre des mesures le plus rapidement possible quand des symptômes laissant penser à un cas d’eczéma sont constatés chez le chat, une prise en charge rapide chez un vétérinaire permettra de lui éviter les douleurs que peut causer cette affection.

Les types d’eczéma chez le chat

Eczéma chronique : cette forme d’eczéma touche principalement les chats âgés qui adoptent un style de vie sédentaire et qui sont en surpoids, elle apparaît de façon périodique. Le fait que l’eczéma chronique survient par intermittence le rend assez difficile à soigner, et son apparition est fortement favorisée par une mauvaise hygiène alimentaire ainsi que la vieillesse du chat. Les symptômes constatés dans ce cas sont : de fortes démangeaisons et des rougeurs sur la peau.

Eczéma atopique : cette forme d’eczéma est la plus courante chez le chat, aussi appelée dermatite atopique. Il s’agit d’une réaction allergique qui survient quand le chat entre en contact avec des éléments qui sont présents dans son environnement et auxquels il est sensible. La principale cause de cette affection est la prédisposition génétique du chat. Les signes cliniques apparaissent en général entre l’âge de un à trois ans, voici les symptômes qui peuvent être constatés :

  • Le principal signe clinique est la démangeaison, elle est localisée sur la face, les pattes ainsi que les aisselles et l’abdomen du chat.
  • Suite aux démangeaisons, le chat commencera à se gratter, se lécher et à se mordiller pour essayer de soulager les douleurs qu’il ressent.
  • De fortes chutes de poils.
  • Des lésions et des infections cutanées ainsi que des ulcères touchant les lèvres.

Gestion de l’eczéma chronique

L’eczéma chronique touche principalement les chats ayant des prédispositions, ainsi, l’âge du chat, son régime alimentaire ainsi que son style de vie peuvent être des facteurs favorisant la survenue de cette affection.

Le fait que l’eczéma chronique chez le chat survienne de façon périodique le rend difficile à guérir, l’alternance entre les périodes de maladie et de rémission réduit considérablement l’efficacité du traitement. C’est pourquoi il est nécessaire d’observer son chat pour déceler les symptômes dès leur apparition afin de lui promulguer les soins nécessaires rapidement.

En parallèle avec le traitement médicamenteux, un changement dans les habitudes du chat devra être opéré. En fonction des directives du vétérinaire, il se pourra que l’alimentation du chat soit adaptée, elle devra être faible en glucides et riche en acides gras. Il est également conseillé de veiller à ce que son chat ait une activité physique régulière.

Gestion de l’eczéma atopique

La nature de l’eczéma atopique le rend incurable, en effet il a pour principale cause l’hérédité, néanmoins, des traitements existent, ils ont pour but de réduire les risques de contracter la maladie ainsi que d’améliorer le confort de vie du chat.

Eviter que son chat n’entre en contact avec les allergènes.

Cette solution s’avère être la plus adaptée à l’eczéma atopique, elle se traduit par un nettoyage fréquent de l’intérieur de sa maison afin d’éliminer les allergènes auxquels le chat est sensible. Malheureusement, il est impossible d’éliminer complètement ce facteur de risque, les allergènes sont naturellement présents dans l’environnement proche du chat, toutefois, ces mesures préventives réduisent considérablement les risques de contracter la maladie.

Le traitement médicamenteux

Un traitement médical pour un eczéma atopique sert à traiter les symptômes qui peuvent en découler, il n’a pas pour but de guérir la maladie. Les médicaments administrés sont des dérivés de cortisone et de cyclosporine, des antihistaminiques ainsi que des produits tels que des shampoings et des lotions destinés à cet effet. Le traitement médicamenteux présente plusieurs aspects négatifs, des effets secondaires indésirables peuvent apparaître, ainsi qu’un coût assez élevé sur le long terme.

Les médicaments ne sont prescrits que si le cas du chat répond à certaines conditions : s’il souffre d’allergies saisonnières, s’il est en mesure de supporter le dosage nécessaire des médicaments et en adjonction avec une immunothérapie.

Le diagnostic de l’eczéma du chat

L’eczéma chez le chat est un signe clinique d’une autre maladie dont il est atteint, il peut avoir plusieurs causes ou origines, établir un diagnostic dans ce cas s’avère être assez difficile.

Seul un vétérinaire pourra établir un diagnostic précis, c’est pourquoi il est impératif d’emmener son chat en consultation dès qu’il manifeste des symptômes indicatifs d’un eczéma.

Dans le cadre de l’examen clinique, le vétérinaire aura besoin de connaître les antécédents du chat, il pourra donc poser des questions au propriétaire, c’est pourquoi il est nécessaire de porter son attention sur le chat et de noter tous les détails concernant les changements d’habitudes qui ont eu lieu au cours des derniers jours. Le vétérinaire posera également des questions concernant les habitudes alimentaires du chat.

Les symptômes qui se manifestent chez le chat, ainsi que les réponses données par le propriétaire permettront d’orienter le vétérinaire pour établir un diagnostic précis et de connaître l’origine et la nature de l’eczéma.

Il arrive que le vétérinaire ait besoin d’avoir recours à des analyses plus approfondies, pour ce faire, il effectuera un grattage, qui se fera à l’aide d’un bistouri, il est question d’un prélèvement d’échantillons de peaux atteintes par l’eczéma. Le vétérinaire procédera alors à une analyse microscopique de ces échantillons afin d’établir son diagnostic et lui permettre de prescrire le traitement adapté.

Le traitement contre l’eczéma

Plusieurs traitements sont possibles pour soigner l’eczéma du chat :

Les traitements médicamenteux

Après une consultation chez le vétérinaire, un traitement à base de médicaments sera prescrit pour soigner l’eczéma du chat. Le vétérinaire pourra prescrire des pommades à base de corticoïdes pour une application locale ainsi que des antihistaminiques et des antidouleurs.

Les changements dans le régime alimentaire

En parallèle avec le traitement médicamenteux, des changements dans le régime alimentaire du chat seront effectués, les habitudes alimentaires peuvent être un facteur d’apparition de problèmes de peau chez le chat, c’est pourquoi le vétérinaire vous conseillera de procéder à ces changements.

Il faudra écarter les repas à base de viande rouge ou d’abats et favoriser le poisson. Les protéines et les huiles végétales peuvent être incorporées à l’alimentation du chat.

Il est possible d’opter pour des marques de nourriture proposant des aliments spécialement conçus pour les chats souffrant d’allergies ou sujets à des réactions cutanées.

Les traitements alternatifs

De plus en plus de propriétaires de chats ont recours à l’homéopathie pour soigner leurs animaux de compagnie, ils font appel à des vétérinaires homéopathes pour traiter les différentes maladies dont pourraient souffrir leurs chats, notamment l’eczéma.

Les traitements sont administrés en adjonction avec les traitements médicamenteux, dans le cas d’un eczéma chez le chat, des cataplasmes à l’argile verte peuvent être appliqués sur les zones de la peau touchées par l’inflammation, ils pourront le soulager sans qu’il y ait aucun risque de complications pour lui.

Les mesures d’hygiène

Il est recommandé de procéder à des brossages réguliers des chats souffrant d’eczéma, cela va favoriser la stimulation de son système lymphatique et de son système immunitaire. Dans certains cas, l’eczéma peut être causé par des troubles du système immunitaire c’est pourquoi cette stimulation peut s’avérer efficace.

Le brossage d’un chat souffrant d’eczéma devra se faire de façon délicate afin d’éviter de le faire souffrir à cause des inflammations que la maladie a causées.

Un nettoyage fréquent de sa maison permet d’éliminer les allergènes auxquels le chat pourrait être sensible, et de lui fournir un cadre de vie agréable tout en limitant le risque qu’il contracte des infections cutanées.

La prévention de l’eczéma

Il est possible d’éviter l’eczéma du chat, ou tout au moins réduire les facteurs de risque, le plus important sera d’observer de façon régulière la peau du chat afin de déceler une éventuelle présence de parasites.

Il faudra ensuite prendre des mesures concernant l’alimentation, l’hygiène et le style de vie du chat :

Les mesures d’hygiène

Une bonne hygiène du chat permet d’éviter certains facteurs qui peuvent causer un eczéma :

  • Il faudra veiller à le laver une fois par mois en utilisant des shampoings et des lotions adaptées à sa peau et à son pelage.
  • Il faudra également le brosser de façon régulière, les brossages ont de nombreux bienfaits pour le chat : masser son épiderme stimule la circulation sanguine et renforce l’immunité du chat, ils permettent de démêler ses poils et d’éviter que des parasites n’infestent son pelage.
  • Veiller à ce que l’environnement du chat soit propre : un nettoyage de son intérieur de façon régulière permet d’éliminer les allergènes auxquels le chat peut être sensible, aussi, il faudra changer sa litière régulièrement et son couchage doit être lavé assez régulièrement.

Adapter l’alimentation du chat

Une alimentation équilibrée et adaptée pour son chat permet de réduire les risques de contracter un eczéma, en fonction de son âge, de son poids et de sa race, l’alimentation devra être adaptée. Il est possible de demander conseil auprès d’un vétérinaire pour choisir le régime alimentaire de son chat.

La forme physique du chat

L’eczéma chronique a pour cause la sédentarité et le manque d’activité physique, les chats qui sont dans ce cas sont prédisposés à contracter cette affection, c’est pourquoi il est important de veiller à ce que le chat ait une activité physique régulière, pour ce faire, il est possible de prévoir des moments de jeu régulièrement, ainsi il pourra se dépenser et entretenir ses fonctions musculaires et articulaires.

Questions fréquentes

Pour calmer les douleurs que provoquent les démangeaisons, les irritations et les inflammations causées par l’eczéma, des traitements naturels à base d’herbes existent :

- Il est possible d’utiliser de l’aloe vera, elle possède des vertus antibactériennes et anti-inflammatoires.
- L’avoine est peut être utilisé directement sur la peau du chien, comme cataplasme, il permet de soulager les irritations de la peau.
- Préparer une infusion d’herbes à base de camomille et de fleurs de calendula et la laisser refroidir pour ensuite l’appliquer sur les zones de la peau touchées par l’eczéma.

L’eczéma chez le chat peut avoir une cause allergique : du pollen, de la poussière, ou des parasites peuvent en être la cause.

La priorité sera de traiter son chat, pour ensuite traiter sa maison, pour ce faire, il est possible d’utiliser des produits qui seront appliqués partout dans la maison pour se débarrasser des parasites et empêcher leurs œufs d’éclore. Il faudra également procéder à un nettoyage complet de la maison.

Il faut savoir que des allergènes auxquels le chat est sensible se trouvent naturellement dans la maison, il est impossible de s’en débarrasser définitivement, néanmoins, un nettoyage régulier permettra de minimiser les risques de l’affection.

La dermatose se définit comme étant l’ensemble des maladies qui peuvent toucher la peau et les muqueuses. L’eczéma chez le chat est un symptôme ou une manifestation clinique causé par une ou plusieurs autres maladies dont il souffre.

Le chat peut contracter un eczéma pour différentes raisons, plusieurs facteurs favorisent son apparition. L’âge joue un rôle plus ou moins direct dans l’apparition de cette maladie. Cela s’explique par le fait que le chat, en prenant de l’âge, à tendance à avoir de moins en moins d’activité physique et à adopter un style de vie sédentaire, aussi, dans certains cas, les chats les plus âgés ont plus de mal à faire leurs toilettes, ils ont du mal à atteindre certaines parties de leurs corps, et ce manque d’hygiène peut entrainer un eczéma.