Comparez + de 3000
assurances en 2 minutes

à partir de 3,90€ / mois

Comparez les
assurances animaux

100% gratuit & sans engagement

Entretien de la litière du chat

La litière du chat a pour rôle de recevoir les déjections de l’animal, elle correspond à un bac ou caisse où sont étalés certains matériaux, traditionnellement composés de sable, de paille ou de tourbe.
De nos jours, plusieurs matériaux sont utilisés et présente plus d’avantages et de performances que les litières traditionnels.

La litière du chat est destinée aussi bien pour les chats d’intérieurs que les chats ayant accès à l’extérieur.

Une litière de qualité doit répondre à certains critères, elle doit être recyclable, biodégradable, hygiénique, absorbante, confortable, pratique et économique.

Nettoyer la litière du chat

Les chats n’ont pas besoins d’être promenés pour faire leur besoin, il faut juste mettre à leur disposition une litière propre et accessible.

Le nettoyage régulier de la litière de votre chat est indispensable pour vous assurer qu’il va bien l’utiliser et éviter qu’il fasse ses besoins un peu partout dans votre maison.

Avant de procéder au nettoyage de la litière du chat, il est recommandé de porter des gants jetables.
Il faut penser à enlever les excréments de votre chat et d’éventuels morceaux de litières agglomérés par l’urine en utilisant une pelle à litière, au moins une fois par jour pour la garder propre plus longtemps.

Il est également nécessaire de remplacer la litière usagée une fois par semaine en la vidant dans une poubelle et de frotter le fond du bac avec une brosse.

Ensuite, il est conseillé de bien laver le bac avec une eau tiède, du savon et de l’eau de javel, le rincer et le sécher soigneusement pour éviter toute trace d’humidité.

Enfin, il y a lieu de verser la litière propre dans la caisse, et penser à mettre la bonne quantité (une épaisseur entre 05 à 10 cm).

Fréquence changement de litière

Le changement régulier de la litière du chat est une étape très importante pour donner à votre chat le confort nécessaire lorsqu’il fait ses besoins.
Il consiste à vider l’intégralité du contenu du bac à litière, bien le rincer et le désinfecter avec de l’eau savonneuse et de l’eau de javel, (odeur que les chats adorent et qui pourrait les attirer), le sécher pour éviter que la litière propre qui sera versée par la suite ne colle.

La fréquence de changement de la litière dépend de plusieurs facteurs tels que le nombre de chats utilisant la litière (plus le nombre de chats est grand plus on change la litière), l’accès du chat à l’extérieur (les chats ayant accès à l’extérieur préfèrent faire leur besoin dehors, de ce fait, sa litière reste propre plus longtemps) et le caractère de votre chat (certains chats ne tolèrent pas une litière peu propre)

Même s’il est parfois conseillé de changer la litière du chat tous les 15 jours, l’idéal est de la changer une fois par semaine, afin d’assurer le confort et une bonne hygiène à votre chat.

Les types de litières et leurs avantages

Il existe trois grands types de litières pour chats, ils sont répartis comme ci-dessous.

La litière minérale

La litière minérale est une litière naturelle composée d’éléments d’origine minérale tels que le gravier, le quartz, ou l’argile.
Pendant longtemps, elle a été le seul produit proposé sur le marché.

Elle a pour avantage d’avoir un bon pouvoir absorbant, et un bon rapport qualité prix.
Néanmoins, la litière minérale présente quelques inconvénients :

  • Production de poussière ce qui pourrait causer des allergies pour les chats sensibles et même pour les humains.
  • Non biodégradable, elle doit être jetée dans un sac poubelle.

La litière végétale

La litière végétale est principalement composée de bois sous forme de fibre ou de granulés, de papier recyclé et de végétaux comme la paille ou les rafles de maïs.

Ses avantages

C’est une litière écologique et complètement biodégradable, elle peut être utilisée dans le jardin comme paillage, les excréments et les morceaux de litière agglomérés par l’urine peuvent être compostés.
Elle ne dégage que très peu de poussière, ce qui favorise son utilisation dans les appartements.

Ses inconvénients

  • Litière bruyante pouvant effrayer votre chat et le faire fuir.
  • Sa texture dure et ferme pourrait dissuader le chat d’y faire ses besoins.

La litière silice

La litière silice est composée d’un mélange de bentonite de sodium et de zéolithe (issus de granulés de gel de silice).

Ses avantages :

Ce type de litière qui possède un grand pouvoir absorbant, peut neutraliser les odeurs efficacement.
Grâce au zéolithe, la litière en silice est caractérisée par une forte capacité de rétention d’eau, ce qui permet de bien absorber l’urine, et de ne ramasser que la partie solide des excréments de votre chat.
Enfin, la litière en silice ne produit pas de poussière.

Ses inconvénients

La litière silice est un peu plus cher que les autres types de litières.

La litière agglomérante< :h3>

Ce type de litière permet de former des amas solides au contact de l’urine ce qui facilite le ramassage de la partie souillée de la litière et de la remplacer par une litière propre.

Malgré son coût un peu plus élevé, elle est plébiscitée pour la facilité de son entretien.

Installer la litière dans le logement

Pour assurer le confort à votre chat et afin d’éviter qu’il ne fasse ses besoins n’importe où dans votre maison, il est nécessaire de bien choisir l’emplacement de sa litière, voici quelques conseils :

  • Installer sa litière dans un endroit loin de son lieu de couchage, de nourriture et de jeux.
  • Favoriser un endroit tranquille et discret, où il va se sentir à l’aise et en sécurité.
  • Éviter les endroits étroits et choisir une pièce accessible, spacieuse avec fenêtre pour aérer et se débarrasser des mauvaises odeurs de litières.
  • Il est préférable de poser un tapis absorbant devant la caisse qui va conserver les traces de litières qui pourraient se coller aux pattes de votre chat.

Litière et santé du chat

Posséder une litière chez soi, permet de surveiller constamment la santé de votre chat et de déceler d’éventuelles maladies :

  • Il faut s’assurer que le chat urine de façon régulière, et vérifier s’il n’y a pas de sang dans les urines, ou d’odeur trop forte, cela pourrait déceler des maladies telles qu’une cystite, infection urinaire, calcul rénal ou autres anomalies difficiles à détecter.
  • Il est également conseillé de vérifier les selles de votre chat et de détecter toute anomalie : constipation, présence de vers, diarrhée…

Dans le cas contraire, il faut consulter un vétérinaire pour diagnostiquer la maladie et prescrire le bon traitement.

Astuces pour combattre les odeurs de litière

Afin de lutter contre les odeurs de litières, il est recommandé d’utiliser certaines substances qui neutralisent ou atténuent l’odeur telles que le vinaigre blanc, le citron, le bicarbonate de soude, le marc de café, qui peuvent être étalées ou versées au fond du bac avant de verser la litière propre.

Il est également possible d’utiliser un purificateur d’air électrique pour neutraliser les odeurs.

Il est quand même important de nettoyer et de changer la litière régulièrement pour remédier aux émanations malodorantes.

Questions fréquentes


La malpropreté du chat peut avoir plusieurs causes :

Des maladies telles que la cystite et l’insuffisance rénale peuvent être la cause de la malpropreté du chat. Il est important de consulter son vétérinaire traitant afin de s’assurer de l’état de santé de son animal et lui prescrire un traitement adapté.
Si un chat n’a jamais utilisé la litière pour faire ses besoins, cela est probablement dû à un mauvais apprentissage. Dans ce cas-là il sera nécessaire de lui apprendre à se servir d’une litière.

Le chat est très sensible aux changements qui se produisent dans son environnement, cela peut déclencher un stress et de l’anxiété chez lui, et cette situation se traduit par une malpropreté de l’animal.

La malpropreté du chat a plusieurs causes, qui sont pour certaines pathologiques, dans un premier temps, il faudra s’assurer de son état de santé en consultant un vétérinaire.

Lorsque les causes pathologiques seront écartées, il faudra porter son attention sur la litière, cas il est possible qu’elle ne convienne pas à au chat, il faudra l’adapter en fonction de ses préférences.

Lorsque l’on constate que le chat ne va pas dans une litière à capot, cela veut forcément dire qu’elle ne lui convient pas, certains chats n’aiment pas les bacs à litière qui sont couverts, c’est pourquoi il faudra la changer pour l’adapter à ses préférences.


Il arrive parfois qu’un chat n’ait pas le réflexe d’utiliser le bac à litière, et ainsi il refuse de faire ses besoins dedans. Dans ces cas, il sera nécessaire de l’attirer dans la litière en prenant certaines mesures :

- Il faudra choisir un bac à litière adapté pour le chat, assez grand et assez profond, tout en s’assurant qu’il puisse y accéder facilement.

- Placer le bac à litière dans un endroit calme et toujours accessible, il faudra éviter les endroits bruyants et où les passages sont fréquents.

- L’emplacement de la litière devra être définitif, il est fortement conseillé d’éviter de lui changer de place, de cette manière, le chat pourra s’y habituer.
- Montrer le bac à litière installé au chat en remuant le sable avec la main.

- Il est conseillé d’habituer le chat à utiliser le bac à litière dès son plus jeune âge, il faudra ainsi emmener les chatons à la litière lorsqu’ils se réveillent ou juste après les repas, il est également possible de prendre délicatement leurs pattes pour les inciter à creuser.