Comparez + de 3000
assurances en 2 minutes

à partir de 3,90€ / mois

Comparez les
assurances animaux

100% gratuit & sans engagement

Obésité du chat

Obésité chez le chat

Le poids d’un chat et d’un chaton sont des paramètres intéressants pour tout propriétaire. Il peut renseigner sur l’état de santé et de bien être du chat.

Toute modification, que ce soit en hausse ou en baisse, du poids du chat est un signe à prendre au sérieux et qui peut être le résultat d’une maladie ou d’un trouble qui peut avoir des conséquences graves s’il n’est pas pris rapidement en charge.

L’obésité du chat est un de ces troubles et est à prendre très au sérieux. C’est un trouble considéré aujourd’hui comme une réelle pathologie avec des conséquences, qui peuvent parfois être très fâcheuses en particulier s’il n’y a aucune prise en charge du chat victime d’obésité.

La silhouette du chat

Il faut savoir que les félins en général et les chats en particulier font partie d’une espèce d’animaux qui possèdent une agilité et une élégance caractéristiques. La silhouette du chat varie en fonction de la race, on peut distinguer trois types de morphologies :

  • Le chat bréviligne : une petite tête, un corps massif, un cou épais, et de petites pattes (exemple : Persan)
  • Le chat médioligne : tête arrondie, corps musclé, pattes longues, ossature forte (exemple : Européen)
  • Le chat longiligne ou oriental : tête triangulaire, corps longiligne, cou long et de pattes longues (exemple : Siamois).

La silhouette normale des chats, c’est-à-dire le poids et la longueur, varie beaucoup en fonction de races et de l’âge. Toutefois, le poids moyen d’un chat adulte de type médioligne (Européen) est entre 2.75 et 5.5 kg. La longueur moyenne (de la tête au début de la queue) est de 40 cm.

Il existe certaines races de chats qui pèsent jusqu’à 11 kg de poids normal (Norvégien) et certains races de chats qui pèsent 2kg de poids normal.

Poids du chat en fonction des âges

Le poids du chat varie en fonction de l’âge et de la race. Un chaton à la fin de son sevrage, vers l’âge de 2 mois, pèse en moyenne entre 800 grammes et 2 kg.

L’augmentation normale d’un chaton de 2 mois est en moyenne de 10 à 15 grammes par jour jusqu’à l’âge de 5 mois. Il est important d’indiquer qu’un chaton avec un bon état d’embonpoint a 4 à 5 fois de chances de survie.

A la fin de la croissance, à l’âge de 12 mois pour les races de petite taille et 20 mois pour les races de grandes tailles, le poids du chat en bonne santé atteint entre 2.75 kg à 5.5 kg en moyenne (à l’exception des races de très grande taille comme le norvégien ou les races de petite taille comme les Abyssins).

Le poids adulte est atteint entre 18 et 24 mois.

Tableau du poids moyen de quelques races de chats :

Idées de prénoms pour un Bulldog anglais
Race Poids moyen du chaton à la naissance (en grammes) Poids moyen à l’âge adulte (en kg)
    Femelle Mâle
Persan 94 3 - 7 3 - 7
Siamois 93 2,5 - 6 2,5 - 6
Sacré de Birmanie 101 4 - 6 4 - 6
Main Coon 115 3,5 - 5.5 6 - 9

Reconnaître un chat obèse

L’obésité du chat est à prendre très au sérieux vu les conséquences graves qu’elle peut provoquer. Raison pour la quelle il est important de reconnaître un chat obèse ou en surpoids. On dit qu’un chat est en surpoids s’il dépasse 15 à 20% de poids optimal pour sa race. Un chat est obèse lorsque son poids optimal est dépassé de 30 à 40%.

Pour connaitre si un chat est obèse, il faut savoir vérifier l’état d’embonpoint de votre animal de compagnie en le palpant et en l’observant. Voici quelques indices pour aider à reconnaitre un chat obèse :

  • Taille (creux du flanc) non marquée.
  • Dépôts graisseux au niveau lombaire et abdominal.
  • Côtes et vertèbres invisibles et difficiles à palper.
  • Distension abdominale.

Poids du chat normal

Le poids du chat dépend de la race, de l’âge, de l’état de santé et même du sexe. Autrement dit, tous les chats n’ont pas le même poids. Un chat Main Coon pèse plus qu’un Siamois par exemple. Toutefois, un chat de gouttière pèse en moyenne entre 3.5 et 4.5kg à l’âge adulte.

Le poids d’un chat varie également s’il est stérilisé ou non. Un chat stérilisé à tendance à peser plus qu’un chat qui ne l’est pas. En particulier les premières semaines après l’opération de stérilisation. Il est donc important de surveiller donc le chat pendant cette période.

Poids du chat obèse : Calcul de l’IMC félin

Pour déterminer l’état d’embonpoint de votre chat ou savoir si votre chat est obèse ou en surpoids, il existe un indice qui le permet. Il s’agit de l’Indice de Masse corporelle (IMC) utilisée également chez l’homme. L’IMC félin ou Feline Body Max Index est un moyen populaire pour évaluer la teneur en graisse corporelle du chat.

Il suffit de mesurer la circonférence de sa cage thoracique et la longueur de la partie inférieur de la jambe, de la cheville jusqu’au genou. Il faut diviser le nombre de la cage thoracique sur 0.7062.

Ensuite, il faut soustraire la longueur de la jambe calculée auparavant. Par la suite, il faut diviser le résultat par 0.9156. Et enfin, soustraire le résultat par la longueur de la jambe.

Si le résultat obtenu est supérieur à 42, le chat est en surpoids ou en obésité et une prise en charge doit être envisagée.

Symptômes de l’obésité chez le chat

Les symptômes de l’obésité chez le chat peuvent être décelés via un examen de palpation et d’observation. A la palpation, il est impossible de palper les côtes et la colonne vertébrale. On remarquera aussi des masses graisseuses au niveau de l’abdomen ou de la région lombaire.

D’autres symptômes, d’ordres comportementaux, peuvent renseigner sur l’obésité du chat :

  • Impossible de grimper sur des meubles.
  • Diminution du toilettage : le chat est moins propre que d’habitude.

En dehors de ces signes, on remarquera également des signes cliniques dus aux complications de l’obésité.

Dangers et complication de l’obésité chez le chat

L’obésité chez le chat est un trouble qui peut avoir de conséquences graves et mortelles.Parmi les dangers de l’obésité du chat :

  • Le diabète : le pancréas d’un chat obèse doit fournir plus d’insuline pour réduire le taux du sucre ce qui entraine le diabète sucré.
  • Lipidose hépatique : si un chat obèse cesse de manger, les lipides seront mobilisés dans le sang. Un grand nombre de lipides (graisses) non métabolisés peuvent provoquer un dysfonctionnement du foie.
  • Troubles de locomotion : à cause de sa grosse charge pondérale, le chat obèse aura des troubles locomoteurs qui touchent surtout les tendons. Le chat se met alors à boiter. Il s’agit le plus souvent d’arthroses.
  • Troubles urinaires : un chat obèse fait tout pour éviter de se déplacer. Même pour faire ses besoins dans sa litière, il se retiendra donc davantage ce qui favorise le développement de troubles urinaires.
  • Troubles cutanés : un chat obèse a tendance à réduire de plus en plus sa toilette. Le chat dans ce cas est prédisposé à développer des dermatoses et des affections de la peau.

Mis à part ces complications les plus fréquentes, le chat peut également développer des insuffisances cardiaques, d’hypertension, et des difficultés pour les chattes à mettre bas (dystocie).

Régime pour chat obèse

Un chat adulte vivant en appartement, en particulier, et nourri avec une alimentation déséquilibrée peut développer facilement un surpoids ou pire de l’obésité.

Il faut savoir qu’un chat dispose d’un système métabolique inné qui lui permet de se mettre en « veille » en périodes de privations alimentaires. C’est-à-dire qu’il ne dépense aucune énergie s’il ne mange pas. D’où la difficulté de faire maigrir un chat.

Il existe certains facteurs qui favorisent l’obésité :

  • La suralimentation : si l’alimentation est tout le temps disponible et à portée de votre chat, il n’hésitera pas à se servir.
  • Alimentation de mauvaise qualité.
  • Excès de friandises.

Le régime pour un chat obèse a donc pour objectif d’améliorer les habitudes alimentaires. En commençant par lui donner une alimentation de bonne qualité, de préférence allégée ou light, avec une association de croquettes et de pâtée.

Il est important également de rationner la prise alimentaire en fonction du poids que vous voulez atteindre et non pas en fonction du poids actuel. Un objectif « poids » que le vétérinaire pourra fixer.

Plusieurs types de régimes peuvent être choisis et recommandés par le vétérinaire :

  • Régime à base de légumes, viande et féculents associés à des compléments alimentaires et oligo-éléments.
  • Un régime à base de croquettes sèches adaptées.
  • Un régime mixe : croquettes et boîtes pour chats adaptées à la perte de poids.

En parallèle à ce régime perte de poids, il est également recommandé d’associer des activités physiques. Il est plus pratique d’installer des activités physiques au moment des prises alimentaires.

La perte de poids doit être lente et régulière. Toute perte rapide de poids peut être dangereuse.

Ration journalière pour un chat obèse

Un chat en bonne santé mange en moyenne journalière entre 200 à 300 grammes de pâtée et 50 à 75 grammes de croquettes. Autrement dit, pour chaque kilo de poids corporel, le chat a besoin de 40 à 50 grammes de ration équilibré (viande, légumes, céréales).

Concernant un chat obèse, l’objectif est de réduire son poids de manière lente et efficace. Dans ce ces, il existe des aliments adaptés à la perte de poids que le vétérinaire pourra recommander en fonction de l’âge du chat, de sa race et du degré de son obésité.

La ration journalière pour un chat obèse dépendra donc de l’état physique et du degré du surpoids ou de l’obésité.

Questions fréquentes


La boulimie est une augmentation de la quantité de nourriture que consomme le chat, au-delà de la satiété, elle peut être causée par une pathologie dont il souffre, ou d’un stress qu’il subit. La boulimie est l’une des causes de l’obésité chez le chat.

L’obésité est un excès de masse grasse chez le chat, et une augmentation excessive du poids de ce dernier, elle a des conséquences néfastes pour sa santé, et peut être l’origine de plusieurs pathologies.

La différence entre la boulimie est l’obésité chez le chat est le fait que la boulimie entraîne une
prise de poids qui peut se traduire par un état d’obésité sur le long terme.

L’obésité morbide existe chez les chats, elle se traduit par plusieurs symptômes :

- Les capacités physiques du chat sont diminuées, il a du mal à marcher et se déplace très lentement, il n’est plus en mesure de sauter ou d’atteindre des endroits en hauteur.
- Le chat s’essouffle beaucoup plus rapidement.
- L’humeur du chat change, il devient moins enjoué et de mauvaise humeur.
- Le chat a tendance à beaucoup trop dormir.

L’obésité en elle-même n’est pas mortelle pour le chat, cependant, elle est à l’origine de diverses pathologies plus ou moins graves, elle peut causer des troubles cardiaques et respiratoires, elle peut altérer les fonctions musculaires et articulaires, causer des affections cutanés et urinaires. L’obésité est également un facteur de risque pour le diabète.

L’obésité réduit la résistance du chat face aux infections et augmente les risques de complications suite à une anesthésie.

L’obésité expose le chat à différents risques d’affections, c’est pourquoi elle peut être indirectement mortelle pour lui.

La prise en charge d’un chat obèse est nécessaire. Il faudra passer par une nutrition adaptée ainsi qu’une modification de ses habitudes de vie, cela permettra d’améliorer son confort de vie et de le protéger des différents risques que peut poser l’obésité.


L’obésité touche tous les chats, quel que soit leur âge, leur sexe ou leur race, ainsi, même les chatons sont concernés par l’obésité. Il faut savoir que plus le chat vieillit, plus les risques d’obésité grandissent, cela est dû à la diminution de l’intensité de son activité physique au fil du temps, et qui favorise la prise de poids.


Il est impossible d’estimer avec précision la durée de vie d’un chat obèse, plusieurs facteurs entrent en compte dans ce cas-là : les maladies causées par l’obésité, leur évolution, ainsi que les traitements administrés, c’est pourquoi l’espérance de vie d’un chat obèse varie d’un individu à l’autre.


Un chat qui a faim tout le temps souffre de boulimie, dans ce cas, il est important de le prendre en charge pour identifier la source de cette pathologie. Il faudra faire attention aux quantités de nourriture qui lui seront données, ainsi, ses portions de nourriture devront être adaptées en fonction de ses besoins nutritifs, il est possible de demander conseil à son vétérinaire pour avoir plus de précisions à ce sujet.

Pour faire maigrir un chat en surpoids, il faudra le prendre en charge et changer ses habitudes :

Opter pour des aliments allégés dans un premier temps.

La quantité de nourriture qui lui sera donnée au cours de la journée devra être rationnée en fonction du poids normal qu’il devrait avoir, et non pas en fonction de son poids actuel.

Favoriser une alimentation en petites portions distribuées en 4 à 5 repas par jour.

Utiliser un jouet distributeur de croquettes, cela poussera le chat à avoir une activité physique.

Pousser le chat à avoir une activité physique régulière, cela lui permettra de dépenser de l’énergie et d’entretenir ses fonctions musculaires et articulaires.