Comparez + de 3000
assurances en 2 minutes

à partir de 3,90€ / mois

Comparez les
assurances animaux

100% gratuit & sans engagement

L’otite chez le chat

L’otite du chat figure parmi les maladies de l’oreille les plus courantes chez les chiens et les chats .

Toutefois, elle est moins fréquente chez les chats, elle représente environ 5% des motifs de consultation chez le vétérinaire. Un chat qui se secoue la tête, qui se gratte souvent l’oreille, cela pourrait être un indicateur d’une otite.

L’oreille du chat a une structure composée de trois parties :

  • l’oreille externe : constituée du pavillon auriculaire, du conduit auditif externe qui s’étend jusqu’au tympan. Cette partie joue un rôle dans l’interception et la localisation des ondes sonores ;
  • l’oreille moyenne : constituée de la cavité tympanique, de trois osselets et du tympan. L’oreille moyenne du chat est reliée au pharynx par un petit conduit appelé la trompe d’Eustache ;
  • l’oreille interne : elle a une fonction dans l’audition et l’équilibre.

Une otite correspond à l’inflammation de l’oreille du chat. Comme cette inflammation peut survenir dans une des trois parties de l’oreille , alors on parle d’otites. La plus fréquente chez les chats est l’otite externe.

Symptômes de l’otite chez le chat

Généralement l’otite du chat est un problème auriculaire majeur qui s’accompagne de signes cliniques visibles au niveau de l’oreille du chat ainsi que sur son comportement.

Ainsi, l’oreille du chat va présenter des rougeurs, des sécrétions de couleur noirâtre ou jaune. Parfois, une odeur nauséabonde ou désagréable se de son oreille. Ce sont des signes d’une inflammation survenue au niveau de l’oreille.

Le comportement de chat est altéré vu la douleur ressentie suite à l’inflammation. Le chat va pencher la tête, se gratte les oreilles et il a tendance à les frotter au sol. Par ailleurs, il peut se montrer distant avec son propriétaire, refusant qu’il lui touche la tête ou les oreilles . De plus, le chat atteint d’une otite refuse parfois de manger, il perd de plus en plus l’appétit.

L’ensemble de ces symptômes traduisent une douleur et une gêne intense ressenties par votre chat . Dès leur apparition, il convient de prendre rendez-vous chez le vétérinaire pour une consultation et poser le diagnostic de la maladie.

Diagnostic de l’otite chez le chat

Le diagnostic de l’otite chez le chat est évidemment réalisé par le vétérinaire. Il existe deux outils ou appareils pour le diagnostic de l’otite chez le chat :

  • Otoscope : le vétérinaire examinera le canal de l’oreille à l’aide d’un appareil appelé otoscope. Il s’agit de l’examen des conduits auditifs externes (CAE). Il nécessite dans certains cas l’anesthésie générale du chat.
  • Vidéo-otoscopie : Elle permet une meilleure visualisation qu’avec l’otoscope car elle fait appel à la fibre optique pour transmettre une image magnifiée à un moniteur. Elle permet de connaitre la nature exacte des tumeurs et des masses, de retirer avec précision les corps étrangers et permettra également un nettoyage des conduits auditifs.

Le diagnostic de l’otite chez le chat peut être également réalisé à l’aide de :

  • Cytologie : elle consiste à un prélèvement des cellules, du pus ou de cérumen à l’aide d’un coton-tige. Ces prélèvements sont envoyés à l’analyse au laboratoire pour identifier la flore locale des conduits auditifs : bactéries, levures ou champignons. L’identification des germes permet d’adapter le traitement de façon précise.
  • L’imagerie médicale : lors de l’obstruction des conduits auditifs externes, la radiographie, résonance magnétique nucléaire et le scanner peuvent être utilisés. En effet, dans certains cas, l’otoscope ne peut passer dans certains conduits auditifs. L’imagerie médicale permet de bien voir les bulles tympaniques qui sont invisibles autrement. Un traitement adéquat peut alors être établi et proposé.

Les différentes otites chez le chat

Selon la localisation de l’inflammation au niveau des trois parties de l’oreille du chat, on distingue trois formes d’otites.

L’otite externe :

Il s’agit dans ce cas d’une inflammation qui survient au niveau du conduit auditif et du pavillon auriculaire. C’est la forme d’otite la plus fréquente et la plus rencontrée chez les chats.

Elle est le plus souvent causée suite à une maladie appelée la gale des oreilles . C’est une affection parasitaire qui touche les jeunes chats en particulier.

Les signes cliniques associés à une otite externe chez les chats sont variés : démangeaisons auriculaires, agressivité, le chat qui se gratte fréquemment et se frotte les oreilles aux surfaces… C’est-à-dire, les mêmes symptômes généralement observés dans les cas d’otite.

D’autres causes sont à noter :

  • Suite à un traumatisme tel que les chocs ainsi que la présence d’un corps étranger. Des substances étrangères comme des produits de nettoyage, shampoing ou un traitement médicamenteux inadapté.
  • A des dermatites miliaires, une maladie cutanée généralement d’origine allergique. Elle est fréquemment observée chez les chats.
  • Des polypes et des tumeurs.

D’autres facteurs sont mis en cause dans la persistance de l’otite externe chez le chat, il s’agit en particulier d’infections bactériennes ou fongiques ainsi que l’otite moyenne.

L’otite moyenne :

Cette forme correspond à l’inflammation de la cavité tympanique et de la trompe d’Eustache, elle est rarement observée chez les chats. Elle se caractérise par des sécrétions inflammatoires séreuses et présente les mêmes symptômes qu’une otite externe .

Une surdité, des douleurs, le chat qui peine à avaler sa nourriture, la tête souvent penchée de coté, peuvent également se manifester.
L’otite moyenne chez le chat peut être causée par le développement de tumeurs ou de polypes , ou se développe suite à une infection.

L’otite interne :

C’est une forme d’otite rare chez les chats, l’inflammation survient au niveau de l’oreille interne.

Remède contre l’otite du chat

L’otite peut être très contraignante pour le chat, elle entraine des douleurs et détériore fortement son confort de vie, c’est pourquoi il est impératif de consulter un vétérinaire s’il présente des symptômes d’otite.

Il existe des remèdes pour traiter l’otite du chat , ils peuvent être appliqués à la maison, mais l’idéal serait de consulter un vétérinaire pour promulguer un traitement adapté au chat.

En attendant la consultation, l’huile d’amande douce peut être utilisée pour nettoyer les oreilles du chat et enlever la cire, elle est également très efficace pour calmer les irritations.

Le traitement se fera de la manière suivante :

  • Le nettoyage devra se faire en partant de l’intérieur de son oreille en utilisant un peu de coton imbibé d’huile d’amande douce.
  • Ensuite, on viendra verser quelques gouttes d’huile d’amande douce sur le creux de l’oreille avant d’effectuer un massage dans le but de la répartir dans le canal auditif.
  • On laisse l’huile d’amande douce faire son effet pendant environ une heure avant de rincer avec un mélange d’eau et de vinaigre.

Soulager une otite chez le chat

Afin de soulager l’otite chez le chat, il est nécessaire de l’emmener en consultation chez le vétérinaire, ainsi un traitement adapté lui sera prescrit, le vétérinaire pourra également vous expliquer comment vous y prendre pour effectuer le nettoyage du conduit auditif du chat, notamment si ce dernier souffre d’otite chronique.

Le nettoyage des oreilles du chat devra se faire avec une lotion adaptée, son application devra se faire de façon méticuleuse, un temps d’adaptation sera nécessaire pour le chat afin qu’il s’habitue au nettoyage, il faudra donc être patient les premiers temps.

Le nettoyage se fait avec un peu de coton, il est proscrit d’utiliser des cotons tiges pour son chat. Il faudra nettoyer délicatement l’intérieur des oreilles en les essuyant.
Le nettoyage des oreilles du chat devra se faire quotidiennement, cela permettra de le soulager et de soigner son otite.

Prévention hygiène auditive du chat

Lorsque le chat souffre d’otites à répétition, cela peut causer de graves complications, allant de l’infection jusqu’à l’obstruction de son conduit auditif. C’est pourquoi la prévention s’avère être très importante afin de limiter les risques de récidive chez le chat.

Lors de la prise en charge de l’otite chez le chat, un traitement local est nécessaire, mais il doit s’accompagner d’une hygiène irréprochable qui se traduit par des nettoyages quotidiens de l’intérieur de ses oreilles en utilisant un produit adapté.

Lorsque le chat présente des otites à répétition, le vétérinaire pourra alors envisager un nettoyage approfondi, cela permettra dans un premier lieu de désencombrer son conduit et dans un second lieu d’augmenter l’efficacité des traitements prescrits dans le cadre de la prise en charge de l’otite. Cette opération se fait sous anesthésie générale du chat.

Le nettoyage régulier des oreilles du chat en utilisant une lotion adaptée est la meilleure solution pour prévenir l’otite chez lui et de lui éviter d’éventuelles rechutes.

Prix pour soigner l’otite chez le chat

Quand le chat a une otite, il sera nécessaire de l’emmener en consultation chez un vétérinaire, ce dernier pourra lui promulguer un traitement adapté à son cas.

Le prix pour soigner l’otite chez le chat est en moyenne de 90 euros, mais ce prix peut varier. Il faut savoir que les vétérinaires ne sont pas soumis à une réglementation qui fixe les tarifs qu’ils appliquent, ils sont libres de facturer selon leur seul jugement. Il est donc possible que le prix pour soigner l’otite varie fortement en fonction de la région dans laquelle on habite, des différentes cliniques, ainsi que des prestations que devra fournir le vétérinaire.

Assurance chat et prise en charge de l’otite

Les chats présentent des fragilités par rapport aux risques d’infections et des maladies.

L’otite du chat survient suite à une affection inflammatoire au niveau de l’oreille, la prendre en charge pourrait se révéler coûteux ou constituer un imprévu pour dans vos dépenses.

Une assurance santé chat peut s’avérer une solution idéale vu que l’otite du chat est prise en charge et les frais de maladie sont couverts. De plus, une mutuelle pour chat peut même rembourser l’intégralité des frais de vétérinaires.

Souscrire à une assurance santé chat vous coutera une cotisation mensuelle qui va dépendre de la formule et des niveaux de garantie. Son tarif commence à partir de 3,90 € par mois, ce tarif correspond à la formule de base.

Le tarif augmente et va dépendre des formules et options choisies. Vous avez la possibilité de souscrire à une mutuelle chat chez les plus gros acteurs d’assurance en France.

Pour découvrir les différentes offres qui existent, vous pouvez comparer les meilleures assurances chiens et chats sur Animaux-Relax.com, et souscrivez à l’assurance chat la plus adaptée à vos besoins.

Questions fréquentes

L’otite du chat est une inflammation de l’oreille, elle n’est pas contagieuse. Toutefois, la contagion concerne l’une des causes parasitaires de l’otite chez les chats. Il s’agit de la gale des oreilles.

C’est une maladie parasitaire très contagieuse entre chats et chiens. Elle déclenche une otite dans le chat infecté.

Il faut savoir qu’aucun traitement naturel ne peut être un substitut à une consultation chez le vétérinaire, notamment quand le chat souffre d’une otite. Les traitements naturels visent à soulager le chat et à réduire les contraintes qu’il subit, et peuvent également être un très bon outil de prévention contre les récidives de l’otite une fois qu’elle a été soignée.

Certains produits naturels, tel que l’huile d’amande douce, peuvent être utilisés pour nettoyer les oreilles du chat, ils permettent de retirer l’excédent de cérumen, de cire et des différents débris de cellules mortes qui viennent se loger à l’intérieur du canal auditif. L’huile d’amande douce permet également de fortement réduire les irritations dont peut souffrir le chat.

Des nettoyages réguliers des oreilles du chat en utilisant les produits adaptés pourront considérablement réduire les risques de contracter une otite, et de limiter les risques de récidive si le chat a déjà souffert d’une otite et qu’elle a été soignée.


Le temps de guérison de l’otite du chat peut varier fortement d’un individu à l’autre en fonction du type d’otite dont il souffre.

Après avoir ausculté le chat, le vétérinaire pourra établir un diagnostic et prescrire un traitement adapté au chat. Le traitement sera local et qui devra être appliqué tous les deux à cinq jours, pendant une période allant de trois à quatre semaines.

Lorsque le traitement est appliqué de façon adéquate, en respectant les directives du vétérinaires, le chat sera guérit en 3 à 4 semaines. Dans le cas contraire, si le propriétaire arrête le traitement, ou ne l’administre pas de la bonne manière, le chat risque de faire face à des récidives de l’otite.

La gale des oreilles est une maladie très contagieuse fréquemment observée chez les chats, notamment ceux vivant en collectivités. Elle est due à un acarien qui infeste le conduit auditif externe de l’oreille du chat et déclencher une otite externe.

Ainsi, le chat va présenter des symptômes similaires à ceux d’une otite. En résumé, la gale des oreilles chez le chat est une cause majeure d’une otite externe chez le chat.

Quand un chat se gratte souvent les oreilles, c’est souvent un signe indicateur de démangeaisons et de douleurs. Le plus souvent, il s’agit une otite causée par une affection inflammatoire. Il convient de consulter au plus vite un vétérinaire car c’est une épreuve douloureuse pour votre chat.

De plus, il est essentiel de déterminer si d’autres causes possibles sont à l’origine de ce comportement inhabituel du chat.