Comparez + de 3000
assurances en 2 minutes

à partir de 3,90€ / mois

Comparez les
assurances animaux

100% gratuit & sans engagement

Les puces chez le chat

La puce du chat est l’espère de puces la plus répandue, il s’agit du parasite qui touche le plus souvent les chats et les chiens.

La puce se déplace en faisant des sauts d’une trentaine de centimètres, elle est capable de parcourir de grandes distances pour atteindre un hôte.

Les chats sont le plus souvent infestés par les puces qui se trouvent dans l’environnement dans lequel ils évoluent, mais elles peuvent également se transmettre d’un chat à l’autre, elles tirent profit du comportement social que les chats ont entre eux.

Présence de puce sur mon chat : Œuf de puce, crotte de puce, piqûre de puce

Pour déceler la présence de puces sur le chat, il sera nécessaire d’être attentif et de l’observer afin de déceler les signes indiquant leur présence :

  • Si l’on voit que le chat fait sa toilette plus fréquemment qu’à son habitude, cela pourrait signifier qu’il est infesté de puces.
  • Les habitudes du chat peuvent changer, il devient ainsi plus irritable à cause de la gêne occasionnée par la présence des puces.
  • La présence de puces peut causer une perte de poils, des lésions sur la peau du chat, le poil peut aussi devenir terne.
  • Des réactions allergiques peuvent se manifester, notamment sur le ventre ainsi que le bas du dos, autour de la queue.
  • En inspectant le pelage du chat, s’il est infesté de puces, on pourra les distinguer les puces et leurs œufs, ou trouver des crottes de puces qui ressemblent à des grains de poivre. Il est possible d’avoir recours à un peigne pour déceler la présence de puces plus facilement et plus efficacement.

Traitements anti puce pour chat

Il existe plusieurs traitements qui peuvent être utilisés pour traiter un chat qui a des puces :

Le collier anti-puces pour chat

Le collier anti-puce est le moyen de traitement le plus utilisé pour protéger son chat contre les puces, cela est dû à son prix abordable ainsi qu’à son utilisation qui est facile. Une fois en place, le collier anti-puces protège le chat sur une période qui peut s’étaler sur huit mois, il le protège aussi bien des puces que des autres parasites qui peuvent proliférer tout au long de l’année.

La mise en place du collier anti-puce doit se faire de façon à ce qu’il soit parfaitement ajusté à la taille du cou de ce dernier, cela permet d’éviter que le chat ne puisse avoir assez d’espace pour le ronger, tout en veillant à ce que le chat ne soit pas étranglé par le collier.

Le collier anti-puce contient des produits qui peuvent représenter un réel danger pour la santé du chat si ce dernier les ingère, il faudra également porter son attention sur les enfants en bas âge et les empêcher d’entrer en contact avec les colliers anti-puces et le produit qu’ils contiennent.

Dans certains cas, le chat supporte très mal le collier anti-puces, il ressent de forte démangeaisons pouvant aller jusqu’à des brûlures et des irritations, si c’est le cas pour votre chat, il sera nécessaire de l’emmener en consultation chez le vétérinaire, il pourra vous orienter sur la marche à suivre pour protéger votre chat contre les puces.

Les pipettes anti-puces

Les pipettes anti-puces sont une des autres solutions pour lesquelles il est possible d’opter pour traiter son chat contre les puces. Une pipette agit pendant un mois sur le chat, suite à cela il faudra la changer. Le traitement dure généralement six mois, il faudra donc compter six pipettes pour le traitement de son chat contre les puces.

L’utilisation des pipettes anti-puces est assez simple, il suffit d’appliquer son contenu au niveau de la nuque du chat, directement sur la peau. Il faudra renouveler cette opération tous les mois.

Certains fabricants de pipettes proposent différents produits destinées aux chats en fonction de leur poids, il faudra donc veiller à choisir celles qui sont adapté à son chat.
Le contenu des pipettes permet d’exterminer les puces ainsi que leurs œufs, et cela assez rapidement (en un dizaine d’heures).

Les sprays anti-puces

Les sprays anti-puces peuvent être utilisés dans le cadre du traitement du chat contre les puces. En fonction de la réaction du chat face au bruit que fait le spray, son utilisation peut être plus ou moins simple : en théorie, il suffit de pulvériser localement du spray anti-puces sur le pelage du chat, mais, il se peut que votre animal ne soit pas coopératif, et aie peur du spray, cela pourrait rendre l’opération extrêmement ardue.

Afin d’éradiquer complètement les puces, il est nécessaire de choisir un spray insecticide au lieu d’un insectifuge. Il faudra également veiller à faire des vaporisations de sorte à couvrir la totalité du pelage du chat, il faudra être méticuleux lors de l’application du spray.

Les spray anti-puces insectifuges ne permettent pas d’éradiquer les puces, néanmoins, l’infestation sera fortement limités.

Les spray anti-puces agissent également sur les autres parasites qui pourraient s’installer sur le chat.

Les comprimés contre les puces

On retrouve sur le marché des comprimés destinés à traiter le problème d’infestation de puces chez le chat, ils ont une action très rapide et permettent de traiter l’infestation en un temps record.

L’administration des comprimés devra se faire de façon fractionnée afin d’éviter d’éventuelles problèmes au niveau intestinal, pour ce faire, il suffit de diviser le comprimé en deux et de l’administrer en deux fois au chat en espaçant les prises de quelques heures.

Afin de faciliter la prise des comprimés, il est possible de les dissimuler dans la nourriture du chat, deux fois par jour, un demi comprimé le matin et un autre le soir.

Les comprimés permettent une éradication rapide des puces, ils agissent en l’espace de deux heures environ, ils permettent également d’éviter les complications liées à la présence de puces sur son pelage.

Prix des traitements anti-puce pour chat

Les produits anti-puces pour chat sont en vente chez le vétérinaire, les animaleries et autres, mais il faut savoir qu’un certain nombre d’entre eux ne sont délivrés que sous prescription du vétérinaire.

Le prix des traitements anti-puce pour chat varie très fortement en fonction de leurs conditionnement ainsi que des distributeurs, il peut aller de 1 à 20 euros, voire même plus.

Afin d’acheter des traitements anti-puce au prix le moins cher, il est conseillé de s’orienter vers les produits vendus en grande distribution, ils sont généralement proposés à un prix bien plus bas que dans les animaleries ou chez le vétérinaire, néanmoins, il ne sera pas possible de demander conseil à des professionnels à propos du mode d’administration et des conseils d’usage.

Se débarrasser des puces sur mon chat

Lorsque le chat a des puces, il est nécessaire de prendre immédiatement des mesures pour s’en débarrasser, cela permettra d’éviter les éventuelles complications qui pourraient survenir :

  • Utiliser un peigne à puce pour brosser son chat : en observant le peigne après le brossage, on peut déceler des crottes de puces. Il est conseillé d’insister sur les zones du pelage où les puces ont l’habitude de s’installer, et afin de s’en débarrasser, il faudra tremper le peigne dans de l’eau bouillante avant chaque passage.
  • Le collier anti-puces : le collier vient s’attacher au niveau du cou du chat, il est utilisé aussi bien comme traitement que comme moyen de prévention pour repousser les puces. Il est conseillé d’utiliser des colliers anti-puces à base de produits naturels, qui ne causent pas d’irritations au chat.
  • La pipette insectifuge : elle peut être appliquée sur le dos du chat. Les actifs de la pipette se diffusent pour entrer entre les poils du chat. Il s’agit de répulsifs très efficaces contre les insectes et les parasites.
  • Les lotions anti-puces : elles peuvent être vaporisées directement sur le poil du chat afin d’exterminer les puces, et les différents parasites qui pourraient prendre le chat comme hôte. Afin de l’appliquer, il faudra s’y prendre dans le sens contraire de la pousse des poils, cela permet une meilleure imprégnation et une plus grande efficacité.
  • Les shampoings : lors des lavages du chat, il est conseillé d’utiliser des shampoings aux propriétés insectifuges, ils permettent de le protéger des infestations des puces et des différents parasites qui pourraient le cibler. L’efficacité des shampoings est relativement faible, car leur effet ne perdure pas dans le temps, néanmoins, ils permettent d’éliminer une grande partie des puces lors du lavage. Les shampoings se présentent sous trois formes : liquide, poudre et mousse.
  • Les compléments alimentaires : il existe des compléments alimentaires pour chat qui purifient leur sang, ils le rendent moins attractif pour les puces, cela permet de les protéger car ils se font moins cibler par les puces. Les compléments alimentaires peuvent être pris en adjonction avec d’autres moyens de traitement contre les puces.

Comment se débarrasser des puces naturellement ?

Les répulsifs naturels

La prévention est le meilleur moyen d’empêcher les infestations de puces chez le chat, dès le début de l’automne, il est conseillé de commencer à utiliser un traitement répulsif pour les puces sur son félin ainsi que dans l’environnement dans lequel il évolue.

Des produits naturels tels que la terre de diatomée peuvent être des répulsifs très efficaces contre les puces, ils peuvent également être utilisés une fois que le chat est infesté de puces.

La terre de diatomée peut être achetée dans des magasins spécialisés ou dans les grandes surfaces, elle se présente sous forme de poudre.

Afin de l’appliquer, il faudra saupoudrer la poudre dans les endroits où le chat a l’habitude de se coucher, notamment son coussin, les tapis ainsi que la literie de la maison. Il faudra laisser la poudre poser le plus longtemps possible avant de la retirer en utilisant un aspirateur.

La poudre s’applique également sur le chat par le biais d’un massage, il est conseillé de l’appliquer après un lavage du chat pour avoir une efficacité optimale.
Un autre produit qui peut être utilisé comme répulsif naturel est le vinaigre de cidre, l’une de ses propriétés est le fait d’être doux pour l’animal, il est appliqué par vaporisation et est très efficace pour repousser les puces.

Les huiles essentielles

Un certain nombre d’huiles essentielles sont d’excellents répulsifs contre les différents parasites qui peuvent infester le chat, néanmoins, très peu sont bien assimilées par le félin.

Il est fortement déconseillé d’utiliser des huiles essentielles sur les chatons, les femelles en gestation ainsi que sur tous les chats affaiblis par une maladie.

Les huiles essentielles sont appliquées par vaporisation sur le pelage du chat, mais avant elles doivent nécessairement être diluées en utilisant des huiles neutres, au risque qu’elles engendrent une réaction allergique chez le chat.

Afin d’éviter toute prise de risque, il est fortement conseillé de consulter son vétérinaire traitant avant d’entamer un traitement sur son chat.

Nettoyer l’habitat contre les puces de chat

Afin d’éviter que les puces ne prenne le chat comme hôte, il est impératif de traiter l’environnement dans lequel il évolue, notamment l’intérieur de la maison. Un nettoyage régulier et méticuleux permet d’éliminer qui peuvent éventuellement être présente à l’intérieur de la maison et d’éviter qu’elles prolifèrent.

Les mesures qu’il faudra prendre sont essentiellement des mesures d’hygiène :

  • Il faudra nettoyer tous les tapis de la maison, un nettoyage à la vapeur est fortement conseillé.
  • Une attention particulière devra être portée sur les emplacements dans lesquels le chat se couche, notamment son coussin, les tapis et le canapé, il est fortement conseillé de les laver et de les nettoyer de façon régulière.
  • Lorsque le chat a pour habitude de se rendre à la chambre à coucher et de monter dans le lit, il sera nécessaire de procéder à un lavage de la literie et des draps de façon régulière.
  • Il existe des insecticides naturels qui agissent contre les puces, ils peuvent être utilisés sur la literie, et les endroits où le chat à l’habitude de se coucher. Des vaporisations régulières permettent d’éviter la prolifération des puces à l’intérieur de la maison.

Complications des puces chez le chat (allergie, dermatite...)

L’infestation de puces peut engendrer des complications plus ou moins graves chez le chat :

L’allergie

Les piqûres de puces sont assez souvent à l’origine d’allergies que le chat développe. Généralement des boutons viennent recouvrir son épiderme sur toute la zone du ventre et derrière ses cuisses.

Les symptômes qui peuvent survenir lorsque le chat développe une allergie sont :

  • Une perte de poils.
  • De fortes démangeaisons qui poussent le chat à se gratter et à se mordiller très fréquemment au cours de la journée.
  • Des lésions sur la peau au niveau des zones touchées par la réaction allergique.

Les symptômes de l’allergie peuvent durer pendant plusieurs semaines, si ils sont décelés chez le chat, il est nécessaire de l’emmener en consultation chez le vétérinaire.

Le ténia

Le ténia, autrement appelé ver solitaire est un parasite de l’intestin qui touche le chat. Lorsque le chat est infesté de puces, en se mordillant pour soulager les démangeaisons, il arrive qu’il avale des puces, ces dernières se retrouvent dans son intestin et sont souvent porteuses d’œufs de ténia.

Les symptômes constatés lorsque le chat contracte le ténia sont :

  • Des troubles digestifs.
  • On remarque souvent des boules qui ressemblent à des grains de riz autour de son anus, il s’agit d’un signe caractéristique de cette affection.

Il sera nécessaire d’emmener son chat chez un vétérinaire afin de lui prescrire un vermifuge adapté afin de le traiter.

La dermatite

La dermatite par allergie aux piqûres de puces est la forme de dermatite la plus fréquente chez le chat. Le chat la contracte suite à une infestation de puces, lorsque ces dernières le piquent, elles causent une réaction sur sa peau par le biais de leurs salives.

La dermatite se traduit par les symptômes suivants :

  • L’apparition de croûtes sur la peau du chat.
  • De fortes démangeaisons.
  • Une perte de poils causée par un grattage excessif du chat lorsqu’il tente de soulager les démangeaisons.

Il faut savoir que d’autres parasites tels que les aoûtats peuvent être à l’origine de l’apparition de symptômes similaires à ceux de la dermatite.

Traitement naturel pour chat contre les puces

Des traitements naturels peuvent être utilisés pour se débarrasser des puces chez le chat, et ce en utilisant des produits naturels que l’on retrouve chez soi :

1- Faire bouillir l’écorce d’un citron dans de l’eau pendant une trentaine de minutes, et laisser refroidir le mélange. Une fois le mélange à bonne température, on le verse dans un vaporisateur vide pour ensuite l’appliquer sur le pelage du chat.

2- De l’huile essentielle de lavande peut être également utilisée, il suffit de verser quelques gouttes sur le dos du chat ou sur sa nuque. L’huile de lavande est un répulsif très efficace contre les puces, elle peut également être utilisée pour traiter son habitation, il suffit d’en verser quelques gouttes un peu partout dans son intérieur.

3- Passer du vinaigre blanc sur le pelage du chat en se servant d’un gant.

4- Mélanger une cuillère à café de vinaigre de cidre avec les aliments qui sont présentés au chat, ce procédé est également très efficace pour repousser les puces et les dissuader d’infester le chat.

Questions fréquentes

Les crottes de puces se présentent sous forme de virgules ou de spirales, elles sont très petites et noires, afin de les déceler plus facilement, il est possible d’utiliser un peigne anti puces.

Les œufs de puces se présentent sous une forme longue et cylindrique, leur taille est d’environ 0.5 mm, ils sont presque transparents et de couleur blanchâtre.
La texture d’un œuf de puce est collante mais très peu adhésive, c’est pourquoi ils peuvent tomber au sol.


Deux conditions sont nécessaires pour la prolifération des puces, et qui sont à savoir la chaleur et l’humidité, c’est pourquoi on constate des pics de prolifération vers la fin de l’été, et des risques d’infestation fortement diminués en hiver.

Cependant, ce n’est pas le cas de l’intérieur de la maison, qui est constamment chauffé, ce qui fait qu’il représente un endroit parfait pour la prolifération des puces, et ce en faisant abstraction des conditions climatiques extérieures.

Les puces peuvent transmettre des maladies aux chats, la majorité d’entre elles sont porteuses d’agents pathogènes qui peuvent se transmettre au chat et causer une infection.

Voici une liste des maladies qui peuvent être transmises par les puces :

- La bartonnellose.
- L’hémoplasmose.
- La rickettsiose.
- Le ténia.