Comparez + de 3000
assurances en 2 minutes

à partir de 3,90€ / mois

Comparez les
assurances animaux

100% gratuit & sans engagement

Chat : Sang dans les urines

Comment réagir face à un chat qui a du sang dans les urines ?

Du sang dans les urines d’un chat n’est jamais une chose normale, cela peut être dû à une maladie ou à différents facteurs.

Le fait que les urines du chat soient teintées de rouge veut dire qu’il y a du sang qui s’y est mélangé, il peut être de nature hémoglobine ou myoglobine, pour le savoir des analyses devront être effectuées.

Il est impératif d’emmener son chat chez le vétérinaire dès que du sang dans son urine est constaté, un examen vétérinaire pourra permettre d’en identifier la cause et de lui administrer un traitement adapté.

La première chose à faire sera d’identifier les conditions dans lesquels le sang apparaît, il faudra aussi porter son attention à l’aspect des urines, le vétérinaire aura besoin d’informations précises pour l’aider à établir un diagnostic.

Informations dont le vétérinaire pourrait avoir besoin :

  • La présence ou non de caillots dans le sang.
  • Le moment ou le sang apparaît dans l’urine (vers le début, la fin ou pendant toute la durée de la miction)
  • La difficulté que pourrait ressentir le chat à uriner ainsi que la présence ou non de douleurs chez lui à ce moment-là.
  • Il faudra signaler au vétérinaire s’il y a une augmentation du nombre de fois où le chat urine.
  • La nature du jet : identifier s’il est normal ou fortement diminué.
  • Si le chat a de la fièvre.

Les causes du sang dans les urines des chats

Un chat qui a des difficultés à uriner, dont l’urine comporte de traces rosâtres ou qui urine du sang est un cas inquiétant, ce symptôme appelé hématurie peut être le signe de plusieurs maladies pouvant toucher le chat.

Plusieurs causes sont possibles :

Affection de l’appareil urinaire bas du chat : En général, l’urine des chats en bonne santé est très concentrée, cela permet d’éviter que des bactéries puissent survivre dans ce milieu, ce qui limite fortement les risques d’infections bactériennes.

Néanmoins, cette forte concentration favorise la formation de calculs. Seuls les chats mâles sont touchés par les complications causant l’obstruction totale des voies urinaires. Les infections bactériennes des voies urinaires touchent beaucoup plus les femelles, cela est dû au fait que les bactéries ont plus de facilité à remonter dans un urètre d’une plus grande largeur est d’une plus petite longueur que celui des chats mâles.

L’une des causes de la présence de sang dans les urines d’un chat est une affection de l’appareil urinaire bas :

  • Calculs urinaires : Les chats mâles sont beaucoup plus touchés que les femelles.
  • Bouchons urétraux : qui touchent principalement les mâles, les symptômes causés dans ce cas peuvent être assimilés à une inflammation.
  • Obstruction urinaire féline : Le chat court un risque d’empoisonnement, son corps pourrait réabsorber les toxines qui sont normalement éliminées avec les urines.
  • Les cystites : La cystite est une inflammation de la vessie, un chat atteint par cette affection a du mal à uriner, il essaie fréquemment de le faire, mais il n’y arrive pas, au lieu d’uriner normalement, seul une petite quantité des urines arrive à s’échapper sous forme de gouttes, cette affection peut causer des infections.

Une cystite peut être due à plusieurs causes :

  • La formation de calculs vésicaux dans la vessie cause des lésions dans la paroi de cette dernière ainsi que dans la paroi de l’urètre.
  • Une cause bactérienne : les bactéries s’incrustent dans l’appareil urinaire du chat en passant par l’urètre. Il est nécessaire d’identifier les souches bactériennes pour administrer un traitement à base d’antibiotiques qui sera efficace.
  • Les mycoses urinaires.
  • Le diabète.
  • Le stress : le stress peut causer une rétention d’urines chez le chat, ce qui pourrait engendrer une inflammation.

Un chat souffrant de cystite peut présenter les symptômes suivants :

  • Présence de sang dans les urines.
  • Le chat urine beaucoup plus fréquemment, on constate une diminution du volume des urines pendant la miction, dans certains cas, un blocage de miction peut être constaté.
  • Un gonflement douloureux de la vessie.
  • La malpropreté du chat, il n’urine plus dans la litière.

La diminution des plaquettes : Des problèmes de coagulation peuvent survenir suite à une infection ou un empoisonnement à un produit anticoagulant, ainsi, des hémorragies peuvent survenir, et du sang pourra être présent dans les urines et les excréments du chat.

Il est également possible de constater dans ce cas des taches sur la peau du chat, elles peuvent être rouges ou bleues, ainsi que des problèmes respiratoires et cardiaques.

Une inflammation des vaisseaux sanguins peut avoir les mêmes symptômes, c’est une maladie rare qui peut être en danger pour la santé du chat.

Les cancers : des tumeurs peuvent toucher la vessie, la prostate, les reins ainsi que l’appareil reproducteur, l’un de leurs symptômes est le saignement, et ainsi du sang peut être constaté dans les urines.

Le traitement dans ce genre de cas dépend des maladies à l’origine du saignement :

  • Le recours à la chirurgie en cas de calculs, tumeurs et lésions de l’appareil urinaire.
  • Une réhydratation du chat s’il est déshydraté.
  • En cas de problème sanguin, une transfusion sera pratiquée pour le chat notamment si le taux d’hémoglobine est bas.
  • Les infections bactériennes sont traitées avec une administration d’antibiotiques.
  • La dialyse pour les cas de problèmes d’insuffisance rénale.
  • Adaptation de l’alimentation du chat pour prévenir les risques de diabète et d’insuffisance rénale.

Liste des troubles urinaires chez le chat

Il existe plusieurs troubles urinaires chez le chat :

  • Les calculs et les cristaux : ils se forment dans les voies urinaires du chat, et sont la cause de l’obstruction de ces dernières, ils sont à l’origine d’inflammations et d’irritations de la vessie et de l’urètre, car, en se déplaçant et en se frottant à la paroi, ils causent des dommages à la muqueuse. Une forte concentration de l’urine, une acidité ou une basicité trop élevées ainsi qu’une concentration élevée de minéraux favorisent leur formation.
  • La cystite interstitielle féline : c’est une affection inflammatoire de la vessie, ses principales causes sont : le stress, l’hérédité ainsi que des facteurs causant l’inflammation est des lésions de la paroi de la vessie. La cystite est l’affection qui la plus fréquente causant des troubles urinaires chez le chat. L’obésité, le style de vie sédentaire du chat et une mauvaise alimentation sont des facteurs de risque pour cette maladie.
  • Les infections urinaires : elles restent assez rares chez les chats, notamment chez les mâles et les plus jeunes.
  • Les malformations ou maladies congénitales : une malformation de l’appareil urinaire chez le chat, un mauvais placement de l’urètre des insuffisances rénales ainsi que d’autres maladies.
  • Le cancer de la vessie : les tissus entourant la tumeur peuvent subir une infection, une irritation ou des saignements.

Soigner les troubles urinaires félins

Un chat qui souffre de troubles urinaires est un cas alarmant, une consultation chez le vétérinaire s’impose le plus rapidement possible. Suite à l’examen clinique, le vétérinaire pourra prescrire au chat un traitement adapté, pour ce faire, il se basera sur les résultats de l’examen clinique, des symptômes constatés ainsi que des observations relatées par le propriétaire du chat.

La priorité du vétérinaire sera d’administrer un traitement pour éliminer la cause de l’infection, ainsi, des antibiotiques et des anti-inflammatoires seront prescrits pour les infections d’origine bactérienne.

Dans certains cas, un traitement symptomatique sera administré au chat dont l’état de santé s’est détérioré suite à l’infection.

Les troubles urinaires qui ont pour origine des calculs seront traités de façon à ce que ces derniers soient dissous ou retirés, le vétérinaire pourra envisager un traitement médicamenteux à base d’antibiotiques quand les calculs urinaires sont d’origine infectieuse. La chirurgie sera pratiquée lorsque la taille du calcul urinaire est trop grande, il devra alors être retiré chirurgicalement.

Lorsque les troubles urinaires sont causés par une insuffisance rénale, l’alimentation du chat sera alors adaptée par le vétérinaire, il faudra suivre ses recommandations à la lettre, une alimentation faible en protéines et en phosphore sera prescrite. Pour pallier au mauvais fonctionnement des reins dans l’élimination des toxines, des diurétiques seront prescrits.

Prix pour soigner les troubles urinaires

Pour traiter les troubles urinaires chez un chat, il sera nécessaire d’identifier leur origine et de la soigner. En fonction de l’origine des troubles urinaires un traitement sera prescrit, il peut être médicamenteux, chirurgical ou alimentaire.

Les tarifs des soins varient en fonction des cas, à titre d’exemple, si le chat doit subir une intervention chirurgicale dans le cadre de son traitement, la facture risque de fortement s’alourdir.

Assurance chien et prise en charge des troubles urinaires chez le chat

Les troubles urinaires sont assez fréquents chez le chat, ils peuvent avoir de nombreuses causes, et un traitement sera nécessaire pour les soigner. Au vu de ces circonstances, il est nécessaire de prendre des mesures préventives afin d’éviter à son chat les désagréments que peuvent causer ces troubles.

Les soins qui seront nécessaires pour le traitement des troubles urinaires du chat dépendent de leur origine, et les dépenses engendrées peuvent être très importantes.
Il est possible de souscrire un une mutuelle santé pour chat, elle garantit une prise en charge des soins vétérinaires.

Plusieurs mutuelles santé animales existent, les services qu’elles proposent diffèrent, leurs formules, leurs prix et le taux de couverture également. Il faudra choisir la mutuelle la plus adapté à son chat, et ce en prenant en considération les critères qui sont les plus importants pour quelle réponde parfaitement au budget dont on dispose, ainsi que des besoins du chat.

Pour éviter de longues et pénibles recherches sur le web, il est possible d’utiliser le comparateur de mutuelles santé « animaux-relax », il regroupe toutes les informations nécessaires pour faire son choix. C’est un outil complet qui permet de comparer les différentes spécificités des mutuelles santé animale, les tarifs appliqués, les taux de remboursement, le niveau couverture, ainsi que beaucoup d’autres aspects de ces assurances.

Prévention des calculs urinaires chez le chat

Réduire le stress que pourrait subir le chat

Les troubles urinaires peuvent être développés par le chat s’il subit un stress important ou s’il ressent une menace, de l’ennui ou de l’anxiété. Tous ces facteurs favorisent l’apparition de troubles urinaires, c’est pourquoi il est important de prendre des mesures pour réduire le stress que pourrait subir le chat et d’éliminer les sources d’anxiété.

Ainsi, il est important d’adapter l’environnement dans lequel le chat évolue pour qu’il se sente en sécurité, aussi, il faudra inclure des moments de jeu dans ses habitudes.

Alimentation et hydratation

L’alimentation du chat doit être essentiellement constituée d’aliments équilibrés et qui sont spécialement conçus pour les chats. La nourriture en conserve doit être favorisée, car elle est humide et favorise l’hydratation du chat, elle est également moins riche en minéraux que les croquettes.

Certains aliments à formulation urinaire, vendus uniquement sur ordonnance peuvent être intégrés à l’alimentation du chat, ils favorisent la dissolution des calculs et aident à prévenir leur formation, ils favorisent également la perte de poids ainsi que la réduction du stress.

Il faudra veillez à ce que son chat soit bien hydraté, pour ce faire, il faut lui proposer de l’eau fréquemment et l’eau devra être fraîche. Il est également possible d’ajouter de l’eau à la nourriture du chat si ce dernier rechigne à boire.

Obésité, surpoids et forme physique

Un chat en bonne santé a moins de risques de développer des troubles urinaires, ainsi, il faudra prévenir le surpoids et l’obésité du chat et ce en le poussant à faire suffisamment d’exercice au cours de la journée, aussi, une bonne alimentation basée sur un plan nutritionnel adapté favorise une bonne forme physique et est un excellent moyen pour prévenir l’obésité du chat.
Litières

Il est impératif de nettoyer fréquemment la litière du chat et d’observer ses urines pour déceler les signes inhabituels, notamment la présence de sang dans l’urine ou une diminution de son volume.

Il faudra adapter la litière en fonction des préférences du chat, et opter pour une litière de grande taille et peu profonde.

Lorsque l’on a plusieurs chats, il faudra que chaque chat ait sa propre litière, il faudra également veiller à les éloigner les unes des autres et à les placer dans des endroits calmes, loin du bruit et des passages fréquents.

Observer les habitudes du chat

Porter son attention sur le chat et ses habitudes, permettra de déceler les signes préoccupants, ainsi, si des problèmes de constipation, de passages inhabituellement fréquents à la litière ou une malpropreté sont observés, une visite chez le vétérinaire sera nécessaire, cela permettra de prévenir d’éventuelles complications qui dégraderont significativement le confort de vie du chat.

Alimentation adaptée après l’apparition de calcul

Une fois le diagnostic de calculs urinaires établi, le vétérinaire sera en mesure d’identifier les causes de leur apparition et leur nature.

En fonction du type de calculs qui se sont formés chez le chat, un traitement sera prescrit par le vétérinaire.

L’alimentation du chat sera également adaptée en fonction du type de calculs urinaires :

  • On optera pour une alimentation humide, avec un faible taux de magnésium et de phosphore, dans le cas de strutives, ainsi, le PH acides des urines sera maintenu.
  • Dans le cas de calculs d’oxalate de calcium, on optera pour une alimentation faible en calcium afin d’alcaliser les urines.

Seul le vétérinaire sera à même de prescrire une alimentation, il est important de savoir qu’elle doit être adaptée au chat en fonction du type de calculs urinaires qui se sont formés, une alimentation mal adaptée pourrait aggraver son cas.

Questions fréquentes

- Le traitement des calculs urinaires sera déterminé par le vétérinaire en fonction de leur type et de leur nature.
- La chirurgie peut être évitée dans le cas de struvites, une alimentation adaptée pourrait suffire à les dissoudre.
- Les calculs d’oxalate de calcium, une fois formés, ne peuvent pas être dissous, le seul traitement possible dans ce cas sera de les retirer chirurgicalement.

- La lithiase, aussi appelée calculs urinaires, est une pathologie qui se traduit par la formation de calculs dans les voies urinaires. Les calculs sont des amas pierreux et peuvent être de tailles et de natures différentes, ils provoquent de fortes douleurs pendant la miction.

- Les calculs rénaux quant à eux, se forment dans les reins, ce sont des cailloux qui peuvent avoir des tailles différentes. En temps normal, ils sont éliminés par les urines, mais ils peuvent également se loger dans les reins, l’urètre ou la vessie, ils causent une colique néphrétique.

Il est possible d’anticiper la formation de calculs urinaires chez son chat :

- Adapter l’environnement du chat en supprimant toutes les sources de stress et d’anxiété.
- Prévoir des moments de jeu assez fréquemment pour éviter l’ennui du chat.
- Observer le chat pour déceler tout problème qui peut être le signe de troubles urinaires.
- Prévenir l’obésité et le surpoids du chat et le pousser à avoir une activité physique régulière.
- Veiller à ce que la litière soit changée régulièrement.
- Opter pour une alimentation saine, équilibrée et spécialement conçue pour le chat, il est également possible d’incorporer des compléments alimentaires à l’alimentation du chat.

Chez les chats, les mâles sont beaucoup plus touchés par les calculs urinaires que les femelles, c’est pourquoi, il faudra être plus vigilant quand on a un chat mâle, et prendre des mesures préventives en adaptant son alimentation, veiller à son hydratation et porter son attention sur ses habitudes pour déceler tout changement qui pourrait être le signe de troubles urinaires.

Plusieurs facteurs peuvent être à l’origine de formation de calculs urinaires chez le chat, et le stress en est un. Un chat stressé à tendance à uriner moins fréquemment, et cette rétention des urines peut causer la formation de calculs dans ses voies urinaires.

En plus du stress, l’alimentation, l’obésité, le sexe, l’âge et les antécédents du chat peuvent être des facteurs de risque favorisant la formation de calculs urinaires.