Comparez + de 3000
assurances en 2 minutes

Vos frais vétérinaires remboursés jusqu'à 100 %

Comparez les
assurances animaux

100% gratuit & sans engagement

  1. Vous êtes ici : Accueil
  2. /
  3. Guide du chat
  4. / Soigner un chat

Soigner un chat

Les signes d’alerte d’un chat malade

Il y a des signes qui ne trompent pas quand un chat est malade. Effectivement si le chat :

 Ne mange plus
 Ne boit plus
 Reste dans un coin
 Ne saute ni se déplace naturellement
 Se gratte avec insistance
 Vomit
 Pleure quand il urine
 A des selles liquides
 A une double paupière apparente
 A les gencives rouges
 A un poil terne
 Ne se lave plus
 A des écoulements nasaux
 Éternue
 Tousse
 Urine à côté de la litière
 Maigri
 A le ventre gonflé
 A de grosses larmes dans les yeux
 A des zones dans le poil dépilées

« 4 signes cliniques doivent alerter les propriétaires de chats : abattement, trouble digestif, absence d’appétit et modification du comportement », précise Audrey Sépart, vétérinaire à Montauban.

Les gestes de premiers secours

Dans l’urgence, il ne faut pas laisser de place à la panique pour agir efficacement. Effectivement, en cas d’accident (accidents domestiques, ou accidents de la route), les propriétaires de chat doivent toujours avoir sous la main les coordonnées du vétérinaire qui assure le suivi santé du chat.

En cas de blessure, il est impératif de désinfecter les plaies avec des désinfectants spéciaux pour chat. Inutile de préciser qu’en cas d’hémorragie, un garrot devra être effectué.

Quel que soit l’état de crise, le chat doit être rassuré et câliné par ses maîtres afin de diminuer son stress.

Les maladies fréquentes chez le chat

La vaccination des chats protège les chats d’un certain nombre de maladies (mortelles pour la plupart) : Typhus, coryza, leucose, chlamydiose… Cependant, le chat reste un animal qui est sujet à d’autres maladies (bénignes souvent).

Les otites

Les otites sont souvent à l’origine de parasites. Elles peuvent se transformer alors en otites infectieuses. Effectivement l’otite est une inflammation aigue ou chronique du conduit auditif et parfois du pavillon de l’oreille, elles sont aussi douloureuses chez les chats que chez les humains. Dans ce cas, le chat se gratte la tête avec insistance et ne cesse de remuer la tête.

Les dermatites

Les dermatoses allergiques sont particulièrement fréquentes chez le chat, elles peuvent être la cause d’une allergie alimentaire, d’une allergie au pollen, de l’eczéma, de parasites (puces, acariens aoûtats…).

Elles provoquent généralement une dépilation à certains endroits du pelage du félin. Le chat se gratte, des croûtes apparaissent. Une dermatite doit se soigner vite afin de limiter les infections qui peuvent dégénérer, et soulager le chat de ses maux très désagréables.
Les dermatites peuvent se soigner avec des sprays aseptisants et désinfectants, avec des corticoïdes doublés d’antihistaminiques.

Les Gastro-entérites

La gastro-entérite est une infection qui enflamme les intestins notamment, chez le chat, elle provoque de la fièvre, des vomissements et des diarrhées. Les symptômes sont les mêmes que pour les humains.

Afin d’éviter la déshydratation, le chat doit être amené d’urgence chez le vétérinaire qui mettra un traitement en place pour cesser les vomissements et la diarrhée. Des injections peuvent également faire disparaître les symptômes rapidement.

Les péritonites infectieuses

Les péritonites infectieuses peuvent tuer les chats si elles ne sont pas prise en charge en urgence.

Dans ce cas, le chat ne mange plus, ne boit plus, il maigrit, a de la fièvre et le ventre gonflé. Une prise en charge en urgence doit être envisagée pour sauver l’animal et intervenir au plus vite.

Les urolithiases

Les urolithiases sont liées à un dysfonctionnement des reins du chat. Infection urinaire et calculs rénaux en sont les conséquences. Dans ce cas, les symptômes sont très vite repérables.

Effectivement le chat miaule quand il essaie d’uriner, fait à côté de sa litière, les urines peuvent contenir du sang, le chat est reculé dans un coin, ne mange plus et son poil est terne.

Une visite chez le vétérinaire s’impose. Les calculs doivent être dissous. Si toutefois les calculs rénaux demeurent présents, une opération chirurgicale doit être effectuée.

Les conjonctivites

Virus, bactérie, parasites sont les causes du déclenchement des conjonctivites, quelles qu’en soit l’origine, même si l’infection est bénigne, le chat doit être soigné. Une conjonctivite est une réaction qui enflamme la conjonctive d’un œil ou des deux yeux. Aussi gênantes chez les chats que chez les humains, les conjonctivites sont vite repérables.

Effectivement, le chat a les yeux rouges, parfois gonflés, larmoyants, des écoulements sont visibles. Le vétérinaire fera un bon nettoyage de l’œil et prescrira un ou plusieurs collyres et des lavages à effectuer plusieurs fois par jour afin de soigner l’inflammation.

par Pierrick d’Animaux Relax
41 votes
chien pattes table