Comparez + de 3000
assurances en 2 minutes

à partir de 3,90€ / mois

Comparez les
assurances animaux

100% gratuit & sans engagement

Tique chez le chat

Réaction à avoir face à une tique sur un chat

Le chat est sujet aux infestations de tiques, plus particulièrement après des sorties dans le jardin ou à l’extérieur de la maison, c’est pourquoi il est impératif d’inspecter et de vérifier régulièrement la peau du chat et son pelage pour les déceler rapidement. Lorsque la présence de tiques est confirmée, il faudra les retirer, et ce rapidement avant qu’elles ne commencent à se nourrir du sang du chat.

Le chat court des risques en entrant en contact avec les tiques, en plus de l’anémie qu’elles causent dans les cas d’infestations importantes, elles peuvent également être porteuses d’agents pathogènes causant des maladies graves qui sont transmises au chat en se nourrissant de son sang.

Il est donc important d’avoir une pince à tique sous la main pour pouvoir les retirer, on peut se les procurer chez le vétérinaire, où elles sont en vente.

Une fois que l’on aura retiré les tiques, il sera impératif de désinfecter la peau du chat. Une inspection régulière s’impose les jours suivant la constatation des tiques, cela permettra de les déceler plus facilement, elles grossissent au fur et à mesure qu’elles se nourrissent.

Les dangers des tiques

Les tiques s’installent sur le chat pour se nourrir de son sang, elles représentent un réel danger pour sa santé, qui se traduit par des maladies pouvant être mortelles et qui sont transmises au chat par le biais des morsures :

La piroplasmose 

La piroplasmose est une maladie infectieuse véhiculée par les tiques, elle reste assez rare chez le chat. Pendant qu’elles se nourrissent du sang du chat, les tiques transmettent le babesia felis au chat, qui est un parasite qui s’attaque aux globules rouges et qui les détruit.

La piroplasmose se traduit généralement par les symptômes suivants :

  • Une perte d’appétit allant même à l’anorexie dans certains cas.
  • Le chat s’affaiblit et subit un épuisement physique.
  • Le chat souffre de fortes fièvres.
  • De fréquents vomissements.
  • On constate que le poil du chat devient terne ses muqueuses pâles.

Les symptômes causés par la piroplasmose peuvent être mortels pour le chat en l’espace de quelques jours, c’est pourquoi une prise en charge rapide chez le vétérinaire est impérative dès que ses symptômes sont constatés.

La borréliose 

La borréliose est une maladie que les tiques transmettent au chat par le biais de morsures. Aussi appelée la maladie de Lyme, il s’agit d’une maladie infectieuse qui, contrairement au chien qui est beaucoup plus souvent affecté, reste assez rare chez le chat, Il faut savoir que l’homme également peut contracter cette maladie.

Plusieurs espèces de tiques sont porteuses de la maladie et peuvent la transmettre au chat, elles ingèrent les pathogènes responsables de l’affection lorsqu’elles se nourrissent sur les sols touchés par une infection. Une fois la tique accrochée au chat, elle se nourrit de son sang, et lui transmet la maladie, on estime qu’il faut un à deux jours pour que la maladie soit transmise de la tique au chat, et plus le temps passe plus les risques augmentent.

La borréliose est une maladie qui touche rarement le chat, et ses symptômes apparaissent plusieurs mois après l’infection :

  • Une forte fièvre.
  • Une perte d’appétit.
  • Un affaiblissement important, le chat devient apathique.
  • Inflammations au niveau des articulations se trouvant à proximité des morsures.
  • Le chat ressent de vives douleurs et ses articulations et ses membres deviennent raides.

Dans les cas les plus graves, la maladie de Lyme peut toucher les reins et le cœur du chat, il y a des risques de décès à ce moment-là.

Les faits que cette maladie soit rare et que ses symptômes n’apparaissent que tardivement la rendent difficilement détectable au début de l’affection.

Les symptômes que provoquent les tiques

Les tiques prennent le chat comme hôte pour se nourrir de son sang, elles se déposent sur lui suite à un contact direct et s’accrochent à ses poils pour enfin d’installer sur son épiderme.

Plusieurs signes peuvent indiquer la présence de tiques sur le chat, néanmoins, il faudra bien l’observer pour les déceler :

  • Les tiques causes de fortes démangeaisons, le chat aura tendance à se gratter, à se lécher et à se mordiller beaucoup plus souvent qu’à son habitude, cela pourrait être le signe qu’il souffre d’une infestation de tiques.
  • Les infestations importantes peuvent causer une anémie chez le chat, un grand nombre de tiques pompent son sang dans ces cas-là.
  • Des réactions inflammatoires cutanées sont causées par la présence de tiques.
  • Une perte de poils plus ou moins importante peut survenir.

Le chat peut contracter des maladies transmissibles par les tiques, leurs symptômes sont plus ou moins graves, et dans les cas les plus graves le pronostic vital du chat du chat est engagé s’il ne bénéficie pas d’un traitement adapté.

Traitement et intervention pour ôter la tique

Les tiques peuvent représenter un danger pour la santé du chat, c’est pourquoi il est important de l’observer et de contrôler son poil et sa peau pour les déceler, notamment après les sorties dans le jardin ou à l’extérieur de la maison.

Une fois que les tiques seront décelées chez le chat, il faudra immédiatement les retirer, mais il est impératif de se servir d’une pince à tique pour retirer la tique avec la tête, car si la tête n’est pas retirée, son corps repousse.

On peut également trouver sur le marché différents produits destinés à se débarrasser des tiques :

  • Des produits sous forme de spray ou de poudre, pour traiter l’environnement dans lequel évolue le chat.
  • Des sprays anti tiques conçus pour traiter directement le chat, il est conseillé de choisir des produits fabriqués avec des composants bio.
  • Les colliers anti tiques pour chats : ce sont des colliers pour chats, en plus de leur côté esthétiques, ils permettent de lutter contre les tiques et les puces, leur efficacité varie en fonction des matières qu’ils contiennent ainsi que des individus.
  • Les comprimés antiparasitaires.

Les tiques ne sont pas toutes porteuses de maladies, néanmoins, il faudra prendre des mesures pour les retirer dès qu’elles infestent le chat, cela permettra d’éviter les complications qu’elles peuvent engendrer ainsi que les différentes maladies qu’elles véhiculent.

Une inspection régulière du pelage du chat est fortement conseillé, notamment si le chat sort en extérieur, cela augmente fortement les risques d’infestations.

Prévention quotidienne pour le chat

Pour protéger son chat contre les risques que peuvent causer les tiques, des mesures préventives peuvent être mises en place :

Il est nécessaire de vacciner son chat dès son plus jeune âge contre les maladies qui peuvent être transmises par les tiques, en effet, une vaccination contre la maladie de Lyme et la piroplasmose permet de réduire significativement le risque de contracter ces maladies.

En utilisant des produits antiparasitaires, notamment des produits anti-tiques, il sera possible de protéger son chat contre les différents parasites qui peuvent le cibler, ces produits sont efficaces pour les repousser et empêcher toute infestation de tiques ou de puces.

Un contrôle régulier du pelage de son chat ainsi que de sa peau pour déceler une éventuelle présence de tiques, ces vérifications devront se faire de façon minutieuse, surtout suite aux sorties de son chat à l’extérieur de la maison. Si des tiques sont décelées, il faudra immédiatement les enlever en se servant d’une pince à tique.

Il est important de connaitre les périodes et les lieux à risques, et ce pour éviter à son chat d’entrer en contact avec des tiques.
Il faut savoir que les tiques sont souvent présentes dans les buissons, les forêts ainsi que les hautes herbes, et le printemps et l’automne sont la période dans laquelle les tiques pullulent.

Prévention accrue anti-tique en balade

Le plus souvent, c’est pendant les balades que les tiques s’installent sur le chat, c’est pourquoi, il est impératif de prendre des mesures préventives lorsque le chat sort à l’extérieur de la maison.

Plusieurs mesures peuvent être prises pour éviter que le chat ne soit infesté par les tiques suite aux balades et aux sorties à l’extérieur de la maison ou dans le jardin :
Après une balade, il est nécessaire de procéder à une inspection du pelage et de la peau du chat, cela permettra de déceler une éventuelle présence de tiques afin de les retirer le plus rapidement possible.

Utiliser des produits anti-tiques tels que des colliers pour chats, des antiparasitaires en spray ou en poudre permet de protéger son chat contre les tiques lors des balades.
Il faudra porter son attention sur l’environnement du chat, traiter l’intérieur de sa maison pourrait être nécessaire lorsque la présence de tiques est suspectée.

Questions fréquentes


La maladie de Lyme, également appelée la borréliose, est une maladie infectieuse qui peut être transmise aux chats par la morsure de tiques porteuses de la bactérie Borrelia burgdorferi. La bactérie est inoculée au chat au moment du repas sanguin des tiques. En général, la tique transmet la maladie deux jours après son installation sur le chat. La maladie de Lyme est une zoonose, elle peut également toucher l’homme.

Le diagnostic de la maladie de Lyme est assez difficile, car ses symptômes n’apparaissent que de façon tardive. Cette affection se traduit par de la fièvre, une perte d’appétit, un affaiblissement, des inflammations articulaires et des douleurs. Dans les cas les plus graves, les reins et le cœur du chat sont touchés.


Si la maladie de Lyme n’est pas traitée, elle passe à un stade avancé et commence à représenter un réel danger pour la santé du chat, elle peut alors toucher son cœur et ses reins, et peut être mortelle dans ce cas-là.


Une pince à tique est un outil indispensable quand on possède un chat, elle permet de retirer les tiques de façon efficace, en la retirant entièrement (le corps et la tête). Certains modèles sont plus faciles à utiliser que d’autres, par exemple, un pince à tique à ressort améliore la prise et facilite le retrait des parasites.

Il faudra penser à toujours avoir une pince à tiques sous la main, car il est impératif de retirer une tique dès qu’elle est décelée sur son animal de compagnie, cela évitera toutes les complications qu’elle pourrait causer.


Lorsque l’on trouve une tique sur son chat, elle doit être retirée immédiatement, pour cela il faudra se servir d’une pince à tique.

La tique s’ancre dans la peau du chat, sa tête qui dispose de pointes se plante dans l’épiderme pour s’agripper à son hôte, il est donc très difficile de la retirer sans matériel adapté, c’est pourquoi une pince à tique est indispensable et doit toujours être à portée de main, elle permet de retirer la tique de façon efficace, sans faire de mal à son chat.

Il faudra saisir la tique par la tête en essayant de s’approcher le plus possible de la peau du chat, il suffit alors de tourner lentement pour la retirer. Ainsi, la tique sera entièrement retirée, sans qu’il n’y ait de risques de la presser et de libérer sa salive dans la plaie qu’elle a causée.