Comparez + de 3000
assurances en 2 minutes

à partir de 3,90€ / mois

Comparez les
assurances animaux

100% gratuit & sans engagement

L’abcès dentaire chez le chien

Un abcès dentaire peut se former chez le chien si des bactéries pénètrent dans la racine d’une de ses dents. Ces bactéries, une fois emprisonnées dans une poche provoquent une accumulation de pus, entrainant ainsi une mauvaise haleine pour le chien ainsi que des douleurs. S’il n’est pas traité, il peut engendrer une aggravation de l’infection.

Le plus souvent, ce sont les molaires supérieures qui sont touchées, notamment la quatrième prémolaire appelée la dent carnassière. Celle-ci a trois racines dont l’infection conduit à la formation d’une poche de pus : un abcès dentaire.

Les chiens de tout âge peuvent développer un abcès dentaire, mais les chiens les plus âgés sont plus particulièrement touchés par cette affection du fait de la dégradation des dents au fil du temps.

L’abcès dentaire ne se forme pas chez le chien sans raison, des problèmes dentaires, une dent cassée ou une mauvaise hygiène dentaire du chien augmentent considérablement les risques pour qu’il développe cette affection.

Une dent cassée est un problème de santé assez courant chez le chien, cela est susceptible de se produire en pratiquant des activités qui sont en apparence normales, telles que le fait de mâcher des objets durs ou de se heurter accidentellement à un objet en courant.

Les caries dentaires ne sont pas très fréquentes chez les chiens, mais elles font partie des causes de l’apparition d’abcès dentaires. En effet, une carie non-soignée provoque des inflammations et des lésions tissulaires qui évoluent en abcès douloureux.

Il faut savoir que la race du chien n’est pas un facteur pour le développement d’un abcès dentaire. Quelle que soit sa race, il peut développer cette affection si son propriétaire ne veille pas à son hygiène dentaire, d’où la nécessité d’un brossage fréquent des dents du chien et des examens réguliers chez le vétérinaire.

Evolution de l’abcès dentaire

Chez le chien, un abcès dentaire est susceptible d’évoluer, et ce en fonction de la dent touchée :

On peut distinguer trois évolutions possibles :

  • L’abcès dentaire peut évoluer et former un gonflement sous-cutané visible sous l’œil du chien.
  • L’abcès dentaire touche l’orbite du chien.
  • L’abcès dentaire touche la cavité nasale causant une l’inflammation des muqueuses de cette dernière ainsi qu’une rhinite.

Symptômes d’un abcès dentaire chez le chien

Les abcès dentaires chez votre animal de compagnie influencent son comportement et son confort. Il est primordial de connaitre les symptômes qui les caractérisent afin d’intervenir à temps et éviter à votre chien des douleurs ou que l’infection évolue vers d’autres complications.

  • Lors d’une infection, du pus s’accumule le long de la zone d’infection. A vue d’œil, on remarque facilement un gonflement et la gencive prend une couleur rougeâtre tout autour de la dent infectée ou le site de l’infection. Plus l’infection est à un stade avancé, plus la rougeur prend de l’ampleur et la sensibilité de votre chien à la douleur devient importante. Des saignements de la gencive pourraient également être observés.
  • En présence d’un abcès dentaire, une affection oculaire peut se manifester. En effet, l’abcès pousse vers la cavité orbitaire située derrière l’œil. Le globe de l’œil se trouve ainsi en position plus externe par rapport à l’autre œil, un cas médicalement appelé exophtalmie. Ceci est facilement constaté en comparant la position des deux globes oculaires.
  • Un abcès dentaire, comme tous les autres troubles dentaires, a un impact immédiat sur les habitudes alimentaires de votre chien. Ceci se traduit par une difficulté à mâcher ses aliments et à les avaler, vu la douleur ressentie. De plus, au fur et à mesure que l’infection évolue sans être détectée, votre chien peut présenter des signes de malnutrition.
  • Les chiens sont des animaux très affectueux et ludiques. Ces traits de caractère sont altérés en présence d’abcès dentaire, s’il est à un stade avancé notamment. En effet, votre chien rechigne à jouer et évite tout contact car sa sensibilité à la douleur provoquée par l’abcès est accentuée. De plus, il a tendance à développer certains gestes inhabituels, comme par exemple un grattage excessif.
  • Une mauvaise haleine, connue médicalement sous le nom de halitose, est caractéristique des troubles dentaires chez le chien, y compris les abcès dentaires. Cette odeur incommodante est due aux bactéries qui prolifèrent sur le site de l’infection. Attention, une halitose peut également due à d’autres affections probables (reins, abcès tumoraux…), à une mauvaise hygiène buccale ou due à l’inhalation de substances toxiques.

Traitement d’un abcès dentaire

À partir des symptômes observés et une fois le diagnostic établi, le médecin vétérinaire indique la démarche thérapeutique à suivre. Selon les cas, il procède un soit à un drainage de l’abcès ou à l’extraction de la dent. En parallèle, des antibiotiques et des anti-inflammatoires sont prescrits afin de soulager des douleurs et le gonflement.

Cas d’un abcès dentaire affectant la dent carnassière

Selon l’état général de votre chien, le vétérinaire détermine le procédé thérapeutique à suivre. D’une part, il peut envisager l’extraction de la dent après anesthésie, ensuite il drainera l’abcès via l’alvéole dentaire. D’autre part, il peut suivre une procédure endodontique comme le traitement canalaire afin de préserver toute ou une partie de la dent.

Après l’extraction, des médicaments et des antibiotiques sont prescrits. Un régime alimentaire spécifique est également préconisé jusqu’à ce que la plaie se résorbe. D’autres visites chez vétérinaires seront nécessaires pour s’assurer de la guérison de votre chien et éviter toute complication ou infections nouvelles.

Quels traitements naturels ?

Beaucoup de gens ont tendance à opter pour des traitements naturels alternatifs afin d’apporter soulagement et confort à leur chien. Dans le cas des abcès dentaires, l’Hepar Sulfuris en granules est administré pour accélérer le drainage du pus ou pour sa résorption.
Toutefois, il est nécessaire de prendre contact avec le médecin vétérinaire car le traitement de l’abcès pourrait nécessiter une approche thérapeutique plus complexe.

Quel antibiotique pour un abcès dentaire ?

Depuis quelques années, avec la résurgence de la notion d’antibiorésistance, le recours systématique aux antibiotiques en médecine vétérinaire est de plus en plus limité. L’usage des antibiotiques dans le cas des abcès dentaires est strictement ciblé et adapté selon les cas, après évaluation profonde du cas qui se présente. Généralement, ils sont prescrits en préopératoire ou après l’extraction d’une dent.

Il est fortement déconseillé d’administrer des antibiotiques à votre chier sans avoir consulté le vétérinaire.

Comment anticiper un abcès dentaire ?

Pour éviter l’abcès dentaire du chien, il est important de prendre des mesures de prévention, ainsi, il sera possible de diminuer significativement les risques de l’affection, et de le protéger contre les différentes maladies buccales.

Le plus important est de garantir à son chien une bonne hygiène dentaire, c’est le meilleur moyen pour éviter l’apparition d’un abcès dentaire, cela permet également d’éviter la dégradation de l’état des dents de son chien, et de prévenir la formation de tartre et des différentes maladies buccales qu’il pourrait contracter.

Un brossage des dents du chien doit se faire de façon régulière, On trouve dans le marché des dentifrices pour chiens qui sont conçus pour faciliter le brossage, et ce grâce à leur goût que le chien trouve appétissant, il se laisse ainsi brosser les dents plus aisément.

Il est également possible d’avoir recours à des produits pour l’hygiène dentaire de son chien, tels que des comprimés ou des poudres qui peuvent être mélangés aux croquettes ou dilués dans l’eau, on les trouve facilement dans les magasins spécialisés.

Les examens réguliers chez le vétérinaire permettent de déceler assez tôt les différentes maladies buccales que peut avoir le chien, et ainsi de limiter les risques de contracter un abcès dentaire.

À quel moment dois-je m’inquiéter ?

L’abcès dentaire est extrêmement contraignant pour le chien, il diminue considérablement son confort de vie, ainsi, pour le bien-être de son animal, il faut obligatoirement l’emmener chez un vétérinaire dès l’apparition des premiers symptômes d’un abcès dentaire.

Etant visible et très facilement décelable, l’abcès dentaire doit être traité le plus rapidement possible, il est fortement conseillé de procéder à un examen chez le vétérinaire si l’on décèle des symptômes d’un abcès dentaire chez son chien. Un traitement adapté permettra de limiter l’inconfort et les douleurs ressenties par le chien.

Un abcès dentaire qui n’est pas traité peut donner lieu à une évolution de l’affection et une aggravation de l’état de santé du chien, et peut même aboutir à des conséquences irréversibles.

Prise en charge d’un abcès dentaire par une mutuelle chien

Quelles que soient les causes de l’abcès dentaire affectant votre chien, la prévention reste le meilleur moyen pour lui épargner des douleurs et de futures complications néfastes à sa santé et confort.

En cas d’affection avérée, des soins lui seront nécessaires, allant des simples procédures vétérinaires jusqu’aux procédés les plus complexes. Prévention et soins peuvent représenter une lourde facture pour votre budget.

Cependant, il faut savoir que les mutuelles santé animale prennent en charge les soins vétérinaire à des taux variables. Ces taux varient, en effet, de l’assurance souscrite et de la formule choisie. Les mutuelles santé prennent en charge aussi les soins de prévention, tels que le détartrage. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre mutuelle santé animale afin d’en savoir davantage et ainsi offrir à votre chien les meilleurs soins.