Comparez + de 3000
assurances en 2 minutes

à partir de 3,90€ / mois

Comparez les
assurances animaux

100% gratuit & sans engagement

Amygdalite chez le chien

Les symptômes d’une amygdalite chez le chien

Tout comme les humains, les chiens ont deux amygdales qui se situent des côtés droit et gauche de la gorge. Les amygdales sont similaires aux ganglions lymphatiques, et le rôle de ces deux structures est de lutter contre l’infection.

Il y a une paire d’amygdales situées dans de petites cryptes, et qui sont des poches à l’arrière de la gorge. Lorsque le chien fait face à une infection, les amygdales peuvent prendre du volume et s’agrandir afin de pouvoir lutter contre cette agression. Lorsque les amygdales grossissent, elles deviennent rouges et enflées, elles sortent de leurs cryptes et sont ainsi très visibles à l’arrière de la gorge.

Lorsque les amygdales grossissent, elles causent généralement des douleurs au chien, cela a pour conséquence de le faire très souvent bâiller. Cette réaction est due au fait qu’il ressent une chose coincée au fond de sa gorge et il essaie de l’expulser. L’amygdalite cause également d’autres changement dans le comportement du chien, ce dernier se lèche très souvent les lèvres.

Aussi, très souvent, l’amygdalite perturbe les habitudes alimentaires du chien, les douleurs qu’il ressent rendent la déglutition difficile, c’est pourquoi on constate une perte d’appétit, le chien a faim, il fait plusieurs allés retours vers sa gamelle, mais ne se nourrit pas.

On constate également que le chien devient moins actif qu’à son habitude lorsqu’il souffre d’une amygdalite.

Il faut savoir que contrairement aux humains, le chien ne souffre pas de fièvre lorsqu’il contracte cette affection.

Les symptômes de l’amygdalite

  • Des bâillements très fréquents.
  • De la toux.
  • Des difficultés à avaler.
  • Des douleurs.
  • Le chien bave beaucoup et se lèche les lèvres.
  • Une perte d’appétit allant jusqu’à l’anorexie.
  • Un affaiblissement et une fatigue inhabituelle.
  • Des écoulements des yeux et du nez.
  • Une mauvaise haleine.
  • Des changements soudains dans ses habitudes, ainsi qu’un affaiblissement et une diminution de son activité.

Amygdalite du chien : Les causes

L’amygdalite a le plus souvent pour cause des virus courants, mais les infections bactériennes peuvent également en être la cause. La bactérie responsable de l’amygdalite est le Streptococcus pyogenes (streptocoque du groupe A), la bactérie responsable de l’angine streptococcique. D’autres souches de streptocoque et d’autres bactéries peuvent également provoquer une amygdalite.
L’inflammation de l’amygdalite est généralement le résultat d’une affection sous-jacente.

Les causes possibles menant à l’inflammation

  • Une infection.
  • Lorsqu’un corps étranger se loge dans la gorge du chien, notamment les fibres végétales.
  • Des vomissements fréquents qui s’étalent en continu sur une longue période.
  • Une toux non traitée qui perdure.
  • Une maladie dentaire et gingivale importante.
  • Des tumeurs de l’amygdale.

Les bactéries sont souvent la cause de la maladie, et une infection bactérienne peut conduire à une amygdalite. Les bactéries les plus courantes trouvées dans une culture sont : Escherichia coli, Staphylococcus aureus et les streptocoques hémolytiques.

Les traitements pour soigner l’amygdalite chez le chien

Puisque l’amygdalite est généralement causée par un autre problème, le vétérinaire cherchera d’abord à traiter le problème sous-jacent dont souffre le chien.

Si le vétérinaire constate que le chien a quelque chose de logé dans sa gorge, il devra le retirer et lui prescrire un traitement médicamenteux à base d’antibiotiques. Si la cause de l’amygdalite est une maladie qui touche ses dents ou ses gencives, le vétérinaire recommandera que le chien reçoive un nettoyage professionnel des dents et éventuellement d’autres procédures adaptées à son cas, et qui seront suivies d’un traitement antibiotique.

Un antibiotique sera également prescrit en cas d’amygdalite bactérienne. La plupart des cas d’amygdalite virale disparaissent en 7 à 10 jours avec une attente vigilante. Lorsqu’elle est traitée avec des antibiotiques, l’angine streptococcique peut être guérie la plupart du temps avec une seule cure, et les individus commenceront à se sentir mieux dans les 24 à 48 heures qui suivent.

Si l’amygdalite est secondaire à des vomissements chroniques, un antiémétique sera prescrit pour contrôler les vomissements.
Lorsque le vétérinaire ne constate aucune réponse au traitement antibiotique initial prescrit au chien, il pourra envisager de recommander une culture bactérienne et des tests de sensibilité afin de déterminer un meilleur traitement pour lui.

Le vétérinaire peut recommander un analgésique pendant quelques jours jusqu’à ce que le chien n’ait plus de mal à avaler et commence à se nourrir normalement.

Il faut savoir que dans la plupart des cas, les amygdales ne seront pas enlevées. Toutefois, lorsque le chien souffre de tumeurs de l’amygdale ou d’inflammations répétées des amygdales, et qui gênent la circulation de l’air, une amygdalectomie peut être recommandée.

Les amygdales du chien sont des tissus lymphoïdes qui aident à combattre les maladies ; il est donc préférable de ne pas les enlever.

L’ablation des amygdales est rarement recommandée, il est préférable de les laisser les intactes autant que possible, en raison de leur rôle vital dans la lutte contre l’infection de la cavité oropharyngée (bouche et gorge). Une amygdalectomie peut devenir nécessaire en cas de mauvaise réponse au traitement ou si l’amygdalite devient une affection récurrente.

Il faut savoir que l’amygdalite récurrente est plus susceptible de se produire chez les petites races de chiens.
Les chiens atteints d’amygdalite peuvent se déshydrater lorsqu’ils ne mangent pas ou ne boivent pas. Pour les cas bénins, le vétérinaire donnera des liquides sous-cutanés (injections sous la peau). Pour les chiens gravement déshydratés, une hospitalisation peut être nécessaire pour l’administration de liquides intraveineux (IV).

Il existe aussi des traitements naturels pour soulager le mal de gorge causés par l’amygdalite, ces traitements consistent à donner de la nourriture en conserve avec de l’eau ajoutée pour apaiser sa gorge.

Le miel, qui a des propriétés antibiotiques naturelles, peut aider la condition sous-jacente et apaiser un mal de gorge. Il est recommandé de donner au chien 1/2 à 1 cuillère à café de miel trois à quatre fois par jour.

L’huile de coco possède également des propriétés anti-infectieuses qui peuvent aider à traiter la cause sous-jacente du mal de gorge, mais peuvent provoquer des selles molles chez le chien. Il est recommandé de nourrir jusqu’à 2 cuillères à café d’huile de noix de coco par 10 livres de poids corporel par jour pour lutter contre les infections. Le miel et l’huile de coco peuvent être administrés ensemble, mais après consultation du vétérinaire.

Prix pour soigner l’amygdalite chez le chien

Le prix pour soigner l’amygdalite chez le chien peut varier considérablement en fonction de la ville dans laquelle on habite, mais aussi des différentes cliniques vétérinaire, même si elles sont située dans une même zone géographique. Il faut savoir qu’il n’existe aucune réglementation qui fixe les tarifs vétérinaires, ils appliquent les prix qui leurs semblent justes en fonction de leurs prestations.

Il existe deux catégories communes pour les frais vétérinaires pour chiens. Ils comprennent les coûts associés aux soins de bien-être, et les soins médicaux pour les maladies ou les urgences.

Les soins de bien-être comprennent les examens annuels, les vaccinations, la prévention du ver du cœur, le contrôle des puces, les médicaments anti-tiques, les contrôles fécaux, les tests du ver du cœur, la micro-puce, la stérilisation et la stérilisation et le nettoyage dentaire.

Les soins médicaux comprennent les frais d’examen, les tests de diagnostic et les traitements des troubles tels que vomissements, diarrhée, lacérations, traumatismes, otites, évaluation des problèmes de peau, traitement des puces, plaies et / ou autres problèmes médicaux.

Un examen, des diagnostics et des antibiotiques peuvent coûter jusqu’à 400 euros selon la taille du chien traité. Si une intervention chirurgicale est nécessaire, les coûts peuvent varier entre 1000 et 2000 euros, ou plus encore, en fonction de plusieurs facteurs.

Prévenir de l’amygdalite

Comme l’amygdalite est généralement associée à une autre maladie, elle est très difficile à prévenir. Une fois l’amygdalite diagnostiquée, un traitement approprié résout généralement la maladie. 

Afin de prévenir l’amygdalite du chien, il sera nécessaire de veiller à ce qu’il ait une bonne hygiène dentaire, et garder ses dents propres. Il est également conseillé d’utiliser uniquement des jouets à mâcher de bonne qualité.
La prévention de l’amygdalite chez le chien est très limitée, il n’existe pas d’autres moyens de protéger son chien contre cette maladie.

Prise en charge de l’assurance chien de l’inflammation des ganglions

Le traitement de l’inflammation des ganglions devra nécessairement se faire après une consultation chez un vétérinaire qui pourra promulguer les soins adaptés au chien.

La prise en charge mutuelle permet aux propriétaires de chiens de garantir des traitements vétérinaires de qualité à leurs animaux de compagnie sans se soucier du tarif qu’ils auront à payer pour cela.
Afin de faire face aux différents imprévus qui pourraient éventuellement survenir, et de protéger son chien contre les maladies donc il peut souffrir, il est conseillé de souscrire à une assurance santé animale.

Une fois la franchise payée, l’assurance santé pour animaux remboursera un pourcentage de la facture vétérinaire en fonction du type d’assurance que le client a choisi : par exemple, si vous avez une police avec une quote-part de 90% - cela signifie que la compagnie d’assurance pour animaux de compagnie paiera 90% de la facture.

Le meilleur moment pour obtenir une assurance pour animaux de compagnie est avant que l’animal ne tombe malade ou ait un problème médical.
Il est conseillé de contacter le vétérinaire de soins primaires pour obtenir plus d’informations sur la santé de l’animal, sa race (pour les conditions génétiques) et les conditions actuelles.

Le vétérinaire peut être en mesure de fournir plus d’informations sur l’animal qui peuvent être utiles afin de porter son choix sur la mutuelle la plus adaptée.

Le comparateur de mutuelles santé animales « animaux-relax.com » permet de comparer en ligne un grand nombre d’assurances sur tous les points important, et permet de choisir la formule la plus adaptée à son chien.

Transmission entre humains et chiens

La plupart des cas d’amygdalite sont causées par des bactéries qui se trouvent normalement dans la bouche des chiens et des humains. Par conséquent, une transmission entre humains est chiens n’est possible que si la maladie est causée par une bactérie inhabituelle.

Le Streptococcus pyogenes est la cause de l’angine streptococcique chez l’homme, il ne provoque pas d’amygdalite chez les chiens ou les chats, cependant, ces derniers peuvent contracter une infection transitoire par cette bactérie lorsqu’ils sont en contact avec un humain avec une angine streptococcique.

Bien qu’ils ne contractent pas d’angine streptococcique, ils peuvent héberger la bactérie qui est la source d’autres infections humaines. Par conséquent, il est suggéré que les chiens soient traités lorsque les membres de la famille ont une angine streptococcique, en particulier si des infections récurrentes se produisent dans le ménage. 

Questions fréquentes

Si l’amygdalite est répétitive, elle est considérée comme étant aiguë, elle touche souvent les chiens de bas âge.
Les symptômes qui peuvent être constatés dans le cas d’une amygdalite aiguë sont :

- L’apparition de fièvre.
- Une perte d’appétit pouvant aller jusqu’à l’anorexie.
- Des difficultés à déglutir.
- Des douleurs.

Elle peut aussi engendrer des atteintes cardiaques, rénales et articulaires quand elle est chronique.

Dans ce cas une thérapie antibactérienne et anti-inflammatoire s’impose, dans certains cas, le vétérinaire devra procéder à une intervention chirurgicale qui sera nécessaire dans le cadre du traitement.


Lorsque des signes cliniques pouvant indiquer une amygdalite chez le chien sont constatés, il sera alors nécessaire de l’emmener immédiatement chez le vétérinaire pour une consultation.

Un examen physique sera passé au chien par le vétérinaire, il pourra également poser des questions au maître pour avoir des indications sur les signes cliniques qui sont apparus chez le chien, et les différents changements qui ont pu avoir lieu au cours des derniers jours, et cela dans le but d’établir un diagnostic précis.

Il est très facile de déceler des amygdales enflammées, cela facilite grandement le diagnostic pour le vétérinaire. Comme l’amygdalite résulte d’une affection sous-jacente dans la majorité des cas, le vétérinaire tiendra en compte les symptômes que le chien présente afin d’orienter son examen clinique.

Il faudra donner tous les détails concernant l’état de santé de son chien et les différents symptômes dont il souffre au vétérinaire, notamment en cas de vomissements ou de toux ou de changement dans ses habitudes alimentaires.