Comparez + de 3000
assurances en 2 minutes

à partir de 3,90€ / mois

Comparez les
assurances animaux

100% gratuit & sans engagement

L’aoûtat chez le chien

Qu’est ce qu’un aoûtat ?

Les aoûtats sont des parasites externes du chien. Plus précisément, l’aoûtat est la larve d’un parasite acarien : Trombicula autumnalis qui mesure entre 0.3 mm et 0.4 mm et donc difficile à voir à l’œil nu. Ils sont connus également sous d’autres noms : le rouget, puron, vendangeon ou vendangeron. L’infestation du chien par les aoûtats a pour nom : la trombiculose.

Cet acarien de coloration rouge à orangé, lorsqu’il s’est déjà nourri et initialement jaune, a une forme ronde avec six pattes. L’aoûtat se nourrit des tissus et des cellules de l’épiderme de son hôte, ce qui le confère le caractère de parasite histiophage. En effet, cet acarien dans son stade larvaire perfore la peau du chien à l’aide de ses crochets et injecte sa salive qui a pour rôle de transformer les tissus épidermiques en nourriture digestible à l’aide des enzymes contenues dans la salive. Ce sont ces enzymes irritants et allergisants qui provoquent les symptômes cutanés chez le chien.

Le reste du cycle de l’aoûtat après s’être nourri, dans son stade larvaire, sur la peau du chien se déroule à l’extérieur du corps de l’animal. En effet, cette larve n’a besoin que de deux jours pour se nourrir. Ensuite, elle tombe sur le sol et se transforme en nymphe puis en aoûtat adulte, inoffensifs pour le chien.

Quand et où trouve-t-on les aoutats ?

Ce parasite préfère généralement le mois d’août, d’où son appellation, pendant les périodes de chaleurs et d’humidité pour nuire aux animaux et également à l’homme. Toutefois, ils peuvent également sévir pendant la fin de l’été et jusqu’au début d’automne.
Ces larves de Trombicula vivent dans les herbes, les jardins, les prairies et les champs.

Les aoûtats sont généralement confondus avec les trombidions soyeux qui sont dix fois plus grands et donc visibles à l’œil nu.

Reconnaître une piqûre d’aoûtat chez le chien

Les larves d’aoûtats piquent généralement en groupe, c’est-à-dire, on trouve rarement une seule larve dans une partie du corps du chien. En effet, on reconnaît une piqûre d’aoûtat chez le chien par la présence d’un amas rougeâtre sur le lieu de la piqûre.

Une piqûre d’aoûtat chez le chien est facilement reconnaissable. Elle a un aspect d’une petite tâché orangée avec, au centre, des boutons rosâtres. Ces boutons sont sous formes de papules, c’est-à-dire, de petites élévations solides et ne contenant pas de pus. Lorsque les aoûtats quittent la peau du chien, ces taches orangées disparaissent et il ne reste que les papules rosâtres.

Le chien change de comportement. En effet, le chien n’arrête pas de se gratter à cause des démangeaisons qui peuvent être insupportables. Les aoûtats se localisent préférentiellement sur les parties génitales et anales, les espaces entre les pattes et les parties derrières les oreilles, le pli de l’aine et sur le ventre.

Les symptômes des piqûres d’aoûtats chez le chien

La larve de l’aoûtat de se nourrit des tissus de l’épiderme en aspirant les contenus tissulaires. Cette aspiration des tissus laisse des traces sous formes d’importantes lésions sur la peau du chien. Il faut savoir que la piqûre en elle-même n’est pas douloureuse. C’est les signes qu’elle provoque qui le sont.

Les symptômes des piqûres d’aoûtats chez le chien

  • Démangeaisons intenses dues à la réaction allergique provoquée par la salive de l’aoûtat en moment de la piqûre. Elles peuvent subsister même après le départ des aoûtats.
  • Lésions de surface prurigineuses dues au grattage intense et au léchage par le chien.
  • Présence de tâches orangées qui correspondent à l’amas d’aoûtats.

Dans certaines complications, les lésions prurigineuses peuvent provoquer des surinfections bactériennes.

Traitement contre aoûtat pour soigner les chiens

Le traitement d’une infestation d’aoûtats chez le chien a pour but d’éliminer les larves de parasites, de soulager les démangeaisons, de lutter contre l’allergie provoquée par la salive de l’aoûtat et enfin de traiter les éventuelles complications.

  • Traitement antiparasitaire local : il consiste à une pulvérisation sur les zones infectées (à part les pourtours des yeux) d’une substance acaricide (on utilise généralement le Fipronil). Cette molécule a des propriétés acaricides efficaces qui non seulement élimine les aoûtats et ses larves mais les empêche également de revenir.
  • Traitement antiparasitaire général : En association avec un traitement local, un traitement antiparasitaire général est recommandé pour éviter tout risque d’une nouvelle infestation. Généralement, le vétérinaire recommande d’utiliser des pipettes à appliquer sur tout le corps du chien infecté. Toutefois, le traitement antiparasitaire pour éliminer les aoûtats du corps du chien peut s’avérer assez long.
  • Traitement anti-inflammatoire : ce traitement a pour objectif d’apaiser les démangeaisons et de soulager l’animal. Ainsi, le but recherché est de réduire le risque d’évolution des lésions dues au grattage en surinfections bactériennes. Le traitement est généralement à base de corticoïdes que ce soit en administration par voie orale ou des pommades/lotions à utiliser par voie locale.
  • Traitement antibiotique : dans le cas de surinfection bactérienne due aux lésions de grattages, le vétérinaire pourra prescrire une antibiothérapie.

Le traitement : Antihistaminique chien

Chez le chien, la piqûre d’aoûtat provoque une réaction allergique à cause de la présence de substances allergènes dans sa salive. Ces substances provoquent des réactions qui consistent en des démangeaisons intenses.

Le traitement consiste en l’application par voie orale ou par voie topique d’un antihistaminique qui a pour but d’apaiser ces démangeaisons et d’éliminer cette réaction allergique.

En effet, il existe certains antihistaminiques efficaces chez l’homme et qui le sont également pour certains chiens. Il s’agit notamment des molécules de Cétirizine et de la Loratadine. Toutefois, ces médicaments doivent être prescrits par le vétérinaire.

Prévention : Les produits contre les aoûtats

La prévention reste le meilleur moyen de protéger son chien contre les aoûtats, elle permet d’éviter leurs piqûres lors des périodes où ils prolifèrent.
Afin de protéger son chien contre les parasites externes, il est fortement conseillé d’utiliser des produits antiparasitaires qui peuvent être achetés chez le vétérinaire ou dans une animalerie. Ces produits devront être appliqués de façon régulière.

Les produits antiparasitaires sont d’une grande efficacité pour protéger son animal contre les aoûtats, mais ils contiennent également des produits insecticides et acaricides. Vu la toxicité des produits que contient l’antiparasitaire, il devra être utilisé avec précaution afin d’éviter des problèmes au chien, à l’environnement dans lequel il évolue, ainsi qu’aux humains.

Dans le cadre de la prévention contre les aoûtats, il est également conseillé d’adopter certaines habitudes et de prendre des mesures visant à protéger son animal :

  • Les aoûtats peuvent être présents dans toute l’habitation, il est dont conseillé de procéder à un nettoyage fréquent de son intérieur en se servant d’un aspirateur, et de veiller à ce que sa maison soit bien aérée.
  • Certaines conditions, et notamment l’humidité favorisent la prolifération des aoûtats, il est donc recommandé d’utiliser un déshumidificateur si l’intérieur de la maison est très humide.
  • Une forte végétation favorise également la prolifération des aoûtats, c’est pourquoi il est conseillé de veiller à tondre le gazon du jardin et d’éliminer toutes les mauvaises herbes, ainsi que les herbes hautes.
  • Certaines plantes telles que la mélisse, la menthe et la citronnelle ont un effet répulsif pour les aoûtats, il est donc conseillé de les planter dans son jardin.
  • Le traitement de l’habitation est essentiel dans le cadre de la prévention contre les aoûtats, il est fortement conseillé d’utiliser des produits antiparasitaires et acaricides pour traiter son intérieur, on peut les trouver sous forme de pulvérisateur ou de diffuseur.
  • Il est également possible d’utiliser des produits naturels telle que la terre de diatomée pour lutter contre les aoûtats et les différents parasites qui pourraient infester sa maison ou son jardin. La terre de diatomée est très efficace, et ne présente aucun risque pour l’animal et les humains, contrairement aux autres produits chimiques qui pourraient contenir des produits toxiques.

Traitement naturel pour chien contre les aoûtats

Il existe des traitements naturels pour chien contre les aoûtats, ils sont très efficaces, ne présentent aucun danger pour l’animal, et ne sont pas nocifs pour l’environnement.

La terre de diatomée est un traitement très efficace pour lutter contre les aoûtats et s’en débarrasser très rapidement, elle est considérée comme étant le meilleur traitement naturel. La terre de diatomée est composée de résidus de micro-algues marines fossilisées, ce produit provient d’une roche s’appelant la diatomite.

La terre de diatomée est très facile à utiliser, il suffit de la saupoudrer au niveau des zones touchées par les aoûtats chez le chien. La terre de diatomée a pour effet d’assécher les larves d’aoûtats et de les éliminer.

D’autres produits naturels tels que les huiles essentielles peuvent être utilisés pour se débarrasser des aoûtats chez le chien. Les huiles essentielles ont des propriétés antiparasitaires. L’huile essentielle de lavande est très efficace dans le cadre du traitement des piqûres d’aoûtats, elle est très bien tolérée par le chien et ne représente aucun danger pour lui.

Il est fortement conseillé de consulter un vétérinaire avant d’administrer un traitement naturel à son chien, certains produits ne sont pas supportés par l’animal et peuvent représenter un réel danger pour lui.

Questions fréquentes


Les huiles essentielles sont connues pour leurs vertus thérapeutiques, elles peuvent également avoir des propriétés antiparasitaires. L’huile essentielle de lavande aspic est connue pour être un traitement très efficace contre les aoûtats, il s’agit d’un produit doux qui ne représente pas de danger pour le chien. Toutefois, il faut savoir que certaines huiles essentielles peuvent être très mal supportées par le chien, et lui être nocives, voire même lui causer de graves problèmes, c’est pourquoi il est nécessaire de consulter un vétérinaire avant d’entreprendre une utilisation d’un produit naturel pour le traitement de son chien.


On peut trouver en vente chez le vétérinaire ou dans des animaleries des produits répulsifs pour aoûtat, ils permettent d’éviter les éventuelles infestations du chien lors des périodes de prolifération de ces parasites.

En plus des produits qui sont en vente, certaines plantes ont un effet répulsif pour les aoûtats, ainsi, la menthe et la citronnelle peuvent être platées dans le jardin. Ces plantes sont très efficaces et permettent de protéger son chien contre les infestations d’aoûtats.