Comparez + de 3000
assurances en 2 minutes

à partir de 3,90€ / mois

Comparez les
assurances animaux

100% gratuit & sans engagement

Gastrite chez le chien

Les troubles digestifs sont, malheureusement, parmi les affections courantes auxquelles sont sujets les chiens. Qu’elles soient occasionnelles ou chroniques, une gastrite ou une gastro-entérite peuvent avoir des conséquences néfastes sur la santé et le confort du toutou.

Qu’est-ce qu’une gastrite chez le chien ?

La gastrite chez le chien est médicalement définie comme étant l’inflammation de la muqueuse de l’estomac. Toutes les races de chiens sont prédisposées à cette atteinte inflammatoire.

La paroi de l’estomac d’un chien se compose de quatre tuniques disposées dans cet ordre : la séreuse, la musculeuse, la sous-muqueuse et enfin la muqueuse. La muqueuse est un tissu entièrement peptique, quand il rentre en contact avec un agent pathogène ou un stimulus, une inflammation du tissu survient. C’est un processus naturel et une réaction protectrice de l’organisme contre l’irritation. Donc, il s’agit beaucoup plus d’un symptôme qui renvoie à d’autres affections que la maladie elle-même. Les signes les plus communs d’une inflammation de la paroi interne de l’estomac sont les vomissements et la perte d’appétit.

Attention, on confond souvent entre gastrite et gastro-entérite. Cette dernière est une inflammation de l’estomac et des intestins

Selon la durée de manifestation du symptôme et les causes qui y sont associées, on distingue deux types de gastrites chez les chiens : gastrite aiguë et gastrite chronique.

La gastrite aiguë :

C’est la plus commune, ce type de gastrites chez le chien est passager (elle dure généralement de 24h à 48 h). Elle est essentiellement caractérisée par des vomissements en continu. Une gastrite aiguë est généralement d’origine alimentaire : excès alimentaire ou consommation d’aliments avariés. Le plus souvent, on ne peut pas identifier ce qui l’a causé, vu la courte durée de la manifestation du symptôme. Certaines causes probables sont à noter :

- Le Comportement du chien :
Le chien, jeune chien en particulier, est un animal fouineur. Au cours d’une balade ou à la maison, il a tendance à fouiner et avaler divers produits, objets indigestes ou substances. On peut citer par exemple : les jouets en plastique, boules en caoutchouc, plantes toxiques, déjections d’autres chiens, substances toxiques…

- Maladies et Traitements médicamenteux :
Certaines maladies telles que l’urémie ou les maladies hépatiques peuvent provoquer à une gastrite aiguë. De plus, certains traitements ou procédés thérapeutiques peuvent en être à l’origine : traitements aux corticostéroïdes, érythromycine, chimiothérapie…

- Infections virales, parasitaires ou bactérienne.

Gastrite chronique :

Contrairement à la gastrite aiguë, la gastrite chronique chez le chien peut se manifester durant quelques jours voire même quelques semaines. L’inflammation à long terme de la muqueuse de l’estomac provoque principalement des vomissements qui perdurent.

Les causes qui déclenchent ce type de gastrites chez le chien ne sont pas si faciles à identifier. Elles sont généralement associées à :

- des allergies alimentaires, à des infections fongiques bactériennes ou parasitaires, à des reflux gastriques ou à des contaminants inconnus ;

- des médicaments provoquant l’irritation de la paroi de l’estomac et même des ulcères ;

- des cancers et d’autres maladies qui ont pour effet l’inflammation de la muqueuse de la paroi de l’estomac ;

- des infections chroniques dues à la bactérie Helicobacter pylori.

Une gastrite chronique est un symptôme qui pourrait être le signe d’une affection plus ou moins sérieuse. Diagnostiquer une maladie chez un chien est une étape importante pour en identifier les causes et prévoir le traitement le mieux adapté. Des vomissements, sur une courte ou une longue durée, ou une perte de poids sont des signes qui doivent vous alerter. Établir un diagnostic nécessitera des tests allant d’une simple analyse de sang et d’urines, jusqu’à des tests plus avancés tels que l’échographie, l’endoscopie et la biopsie.

Il est donc primordial d’en connaître les symptômes et leur signification afin d’intervenir à temps.

Les symptômes de la gastrite chez le chien

Il est important d’avoir connaissance les symptômes de la gastrite chez le chien et de savoir les repérer. Une gastrite n’est jamais à prendre à la légère car, parfois, elle est liée à une affection sous-jacente grave. Ces signes cliniques durent dans le temps selon le type de gastrite auquel le toutou est sujet.

- Les symptômes les plus couramment observés sont les vomissements et la perte de l’appétit. En effet, le chien a tendance à vomir ce qu’il a mangé, à certains moments des vomissements à jeun sont constatés. De plus, il devient anorexique et à long terme il perd du poids.

- Il est à noter que, parfois, la perte d’appétit n’accompagne pas les vomissements. Le chien continuera à manger régulièrement. Cela signifie que les vomissements sont une réaction suite à l’ingestion d’un aliment ou d’une substance qui a provoqué cette réaction de rejet. Dans ce cas, ce sont des vomissements aigus qui ne durent pas longtemps.

- Les crises de vomissements sont épuisantes, surtout quand elles se répètent. Ceci conduira à un état d’affaiblissement général. Le chien paraîtra épuisé, abattu. Par ailleurs, ce trouble peut provoquer des douleurs abdominales, écoulement excessif de bave et des diarrhées.

- Quand l’inflammation de la muqueuse devient importante, cela provoquera la rupture de vaisseaux sanguins présents dans les tissus de l’estomac. Ainsi, on remarque du sang dans son vomi et ses matières fécales. Ceci est également observé quand les vomissements surgissent régulièrement et s’étalent sur plusieurs jours.

L’ensemble de ces symptômes constitue des éléments qui devraient alerter le propriétaire du chien quant à son état de santé. Ce sont des indicateurs sérieux sur la gravité de ce trouble, notamment quand ils sont fréquents et persistants.

Comment soigner une gastrite

Dans le cas d’une gastrite aiguë, les symptômes sont soudains et brutaux mais disparaissent d’eux-mêmes, sans recourir à un traitement vétérinaire. Soigner une gastrite aiguë chez le chien consiste à un traitement non médical.

Quand les vomissements deviennent répétitifs sur une longue période, accompagnés d’autres symptômes, cela devient très préoccupant. Il est recommandé de consulter un médecin vétérinaire dès l’apparition des symptômes afin d’établir le diagnostic et décider de la démarche thérapeutique la mieux adaptée.

Traiter une gastrite chez le chien est basé sur un traitement symptomatique, c’est-à-dire qu’il est destiné à soulager les symptômes qui accompagnent la gastrite (vomissements, diarrhées..) et apaiser l’animal. Différents traitements sont mis en place : traitement vétérinaire et traitement naturel, en corrélation avec les causes de la gastrite.

Traitement médical

Dans le cadre d’un traitement médicamenteux de la gastrite chez le chien le vétérinaire peut prescrire :

- des antidouleurs pour soulager le chien de ses douleurs abdominales ;

- des pansements gastriques ainsi que des antivomitifs pour le traitement symptomatique des vomissements, tels que les médicaments à base de métoclopramide.

- des protecteurs de muqueuse : principalement le sucralfate, sous sa forme liquide. C’est le médicament le plus utilisé en médecine vétérinaire.

Le traitement médical d’une gastrite chez le chien consiste aussi à soigner l’affection à l’origine de la gastrite. Le médecin vétérinaire pourrait recourir à des tests sanguins ou des examens plus poussés (biopsie, radioscopie) afin de déterminer la cause exacte de la gastrite. Selon les cas, il va prescrire un traitement médicamenteux en correspondance avec le diagnostic établi. Ainsi, Il peut s’agir de l’usage d’antibiotiques si la gastrite est provoquée par une infection bactérienne. Un vermifuge régulier est à prévoir si une infection parasitaire est constatée. Des anti-inflammatoires peuvent également être prescrit si le chien est atteint d’une maladie inflammatoire.

Il est à rappeler qu’on ne doit jamais administrer un médicament à son chien sans avoir eu l’avis du vétérinaire. En association avec d’autres médicaments ou aliments, le médicament pourrait avoir de graves effets, contraires à celui escompté.

Le traitement naturel

Un traitement naturel, non médical, de la gastrite chez le chien est à prévoir dans le cas où la cause est d’origine alimentaire (intolérance, excès, aliments avariés…). Ce type de traitement a pour principe de soulager l’estomac du chien, trop fatigué par l’inflammation. Ainsi, le vétérinaire peut recommander un jeûne temporaire allant de 12 à 48 heures ou un régime alimentaire adapté, selon le cas.

Par exemple, lorsqu’il s’agit d’une gastrite aiguë ; il est recommandé de :
- ne pas nourrir le chien durant une période allant de 12 à 48h ;
- lui donner à boire en petites quantités durant les premières 24h ;
- reprendre à lui donner de la nourriture en petites rations, étalés sur plusieurs repas : favoriser les aliments hautement digestibles et éviter le gras ;
- reprendre progressivement son alimentation en augmentant petit à petit les quantités.

Si les vomissements réapparaissent, il faudra consulter le vétérinaire afin de prévoir un autre type de traitement.

Il existe d’autres traitements naturels, homéopathiques, qui viennent compléter le traitement médical. Ils consistent, en l’usage de remèdes non médicamenteux, à la base de plantes ayant des propriétés antibactériennes, anti-inflammatoires et antivomitives. On peut citer par exemple : la mélisse et la réglisse et la canneberge. D’autres extraits de plantes sont utilisés comme remèdes homéopathiques, comme le Nux Vomica (extrait de la graine du vomiquier) administré lors de troubles digestifs, notamment les vomissements et les diarrhées. D’autres souches homéopathiques peuvent être efficaces en cas de gastrite, telles que le Mercurius corrosivus et l’Arseniqum album.

L’homéopathie est efficace, sur le court et le long terme, pour offrir une meilleure qualité de vie au chien. Toutefois, il faudra prendre l’avis du vétérinaire. De plus, il faudra s’informer auprès des spécialistes de l’homéopathie afin de choisir le bon remède, la posologie et comment l’administrer à votre animal de compagnie.

Prix pour soigner une gastrite chez le chien

Soigner une gastrite chez le chien peut s’avérer couteuse. En effet, certains frais de prestations du vétérinaire pourraient se présenter, à commencer par la consultation. Le prix d’une consultation chez le vétérinaire est de 30€ en moyenne. À la fin de l’examen de l’animal, le vétérinaire décidera du traitement adapté et prescrire des médicaments pour soulager les symptômes de la gastrite. Donc, des frais d’un traitement médicamenteux qui s’ajoutent à la facture.

Parfois des tests et examens supplémentaires seront nécessaires afin d’établir le diagnostic et déterminer l’origine de la gastrite chez le chien avec, tels que :

  • le bilan sanguin : selon le bilan demandé, son coût varie entre 50 à 100€,
  • l’endoscopie (fibroscopie) digestive pourrait être envisagée afin d’explorer l’estomac de votre chien. Elle coûte entre 300 € et 700 €.

Une fois le diagnostic établi, un traitement de la cause de la gastrite du chien est établi. Antibiotiques, anti-inflammatoires et d’autres médicaments pourraient être prescrits selon le cas. Des frais de médication supplémentaires qui vont s’ajouter à la facture. Un vermifuge sera préconisé s’il est établi que la cause de la gastrite est d’origine parasitaire. La tarification d’un vermifuge canin varie entre 7 et 20 €.

Les prix sont donnés à titre indicatif, ils varient d’un vétérinaire à l’autre et en fonction du matériel utilisé et d’autres critères propres à la fonction vétérinaire. Il faut savoir qu’en France, les tarifs des prestations vétérinaires ne sont pas réglementés. Ceci dit, la facture pour soigner une gastrite chez le chien et son origine pourrait s’annoncer lourde. Une assurance santé chien va beaucoup aider à parer à tout imprévu et ainsi offrir à votre animal de compagnie des soins de qualité tout en épargnant votre budget.

Prise en charge par la mutuelle chien

Les dépenses de santé de votre chien en cas de gastrite peuvent alourdir votre budget. Pour y remédier, souscrire à une mutuelle chien va vous permettre de vous faire rembourser les frais de vétérinaires grâce aux possibilités de remboursements qu’elle offre. En effet, une mutuelle chien peut rembourser l’intégralité des frais de vétérinaires engagés.

Pour cela il de transmettre à votre mutuelle animalière la feuille de soins remplie et signée par le vétérinaire, ainsi que les factures liées au traitement de votre chien. Le remboursement sera effectué par virement bancaire, quelques jours après réception des justificatifs ci-dessus.

Souscrire à une mutuelle chien pour votre animal de compagnie est possible à partir de 3,90 € par mois (pour la garantie de base). Ce tarif augmente selon les garanties et options choisies dans le contrat d’assurance chien.

Comparez les meilleures assurances chiens et chats sur animaux-relax.com, parmi les plus gros acteurs d’assurance en France. Faites votre choix de la meilleure couverture santé pour votre animal de compagnie.

Questions fréquentes

Durant les 24 premières heures, une diète totale est recommandée. C’est-à-dire, le chien ne doit toucher à aucune nourriture, il faudra veiller à l’hydrater en petites quantités.

Au-delà de 24 h, et durant les 3 à 5 jours qui suivent la diète totale, on doit veiller à l’alimentation du chien. D’une part, il faut qu’il soit réalimenté en petites quantités. D’autre part, on doit faire attention à ce qu’il mange en suivant un régime alimentaire spécifique pour la gastrite chez le chien.

Ainsi, il est préférable que son régime alimentaire contienne des aliments :
- faciles à avaler, émiettés, en petites tailles ;
- contenant du sodium et potassium afin de compenser la perte des électrolytes due à la déshydratation ;
- avec une teneur basse en matières grasses (10%) ;
- contenant une faible teneur en fibres car consommer des fibres est généralement déconseillé quand il s’agit de maladies inflammatoires de l’estomac chez le chien ;
- préparés à la maison, notamment les œufs, les viandes bouillies (dinde ou poulet), riz très cuit.

Attention, le lactose contenu en forte teneur dans le lait et les produits laitiers est très mauvais dans les cas de gastrites, donc il faut les éviter.

La durée du traitement d’une gastrite pour le chien varie selon son type.

Dans le cas d’une gastrite aiguë, les symptômes apparaissent de façon soudaine, parfois brutale. Ils disparaissent dans un délai de 24 à 48h.

Dans le cas d’une gastrite chronique, avec les soins adaptés et régime alimentaire, il faudra compter environ 2 semaines.

Dès que les premiers symptômes apparaissent : vomissement, diarrhées et fièvre notamment, il faudra :

- arrêter de le nourrir pendant 12 h et l’éloigner de toute nourriture afin qu’il n’y touche pas ;
- à cause des vomissements et des diarrhées, le chien finira par se déshydrater, alors Lui donner à boire, mais en petites quantités ;
- après 12 h sans vomissements, on lui redonne de la nourriture en petites quantités ;
- au-delà de 48 h, reprendre à alimenter le chien progressivement, toujours en petites quantités, fractionnées sur plusieurs repas par jour. Il est recommandé de privilégier une alimentation saine intégrant le riz, pomme de terre bouillie et blanc de dinde.

Généralement, les symptômes vont perdurer de 24 à 48 h. S’ils persistent après cela, il faut emmener le chien chez un médecin vétérinaire pour une consultation.

Si les vomissements reprennent après avoir arrêté d’alimenter le chien ;

Si on constate la présence de sang dans les déjections du chien ou dans son vomi.