Comparez + de 3000
assurances en 2 minutes

à partir de 3,90€ / mois

Comparez les
assurances animaux

100% gratuit & sans engagement

Insuffisance hépatique chez le chien

Les symptômes d’un problème hépatique chez le chien

Il est facile de passer à côté des symptômes d’une maladie du foie, car ils sont souvent similaires à ceux d’autres maladies.

Les symptômes d’une insuffisance hépatique chez le chien

  • Une perte d’appétit.
  • Une perte de poids.
  • Des vomissements ou des diarrhées.
  • Le chien a toujours soif et boit beaucoup.
  • Un changement dans le comportement du chien, il devient instable lors des promenades.
  • Le chien urine beaucoup plus fréquemment.
  • Le chien est souvent confus et agité.
  • Les yeux, la langue et les gencives du chien prennent une couleur jaunâtre, on parle alors de jaunisse.
  • Le chien montre des signes d’un fort affaiblissement.
  • On constate du sang dans ses selles.
  • Une accumulation de liquide dans son ventre, on parle alors d’ascite.

Si la maladie du foie chez le chien n’est pas détectée rapidement, elle peut entraîner une maladie cérébrale grave appelée encéphalopathie hépatique.

Les causes d’un bilan hépatique perturbé chez le chien

Une maladie de foie chez le chien est souvent due au vieillissement de ce dernier, à des raisons génétique ou elle survient suite à une infection ou un traumatisme dans la région du foie.

Le foie du chien peut être endommagé suite à certaines maladie et à la prise de certains médicaments qui ne sont pas adaptés.

Bilan hépatique perturbé chez le chien :

  • Une allergie à des plantes ou des herbes telle que l’herbe à poux.
  • Le contact avec certains champignons ou les algues bleu-vert.
  • Les vers du cœur qui ne sont pas traités peuvent causer une insuffisance hépatique chez le chien.
  • Le diabète.
  • Les troubles pouvant toucher le pancréas.
  • La prise d’analgésiques.
  • Une alimentation trop grasse.

Si le chien présente des symptômes de problèmes hépatiques, le vétérinaire peut poser des questions sur son alimentation et ses médicaments.

Le vétérinaire exigera des tests sanguins et une échographie afin de constater l’état du foie du chien. Il peut également avoir recours à une biopsie (retirer un petit échantillon de tissu pour le tester).

Facteur accentuant le risque d’insuffisance hépatique canine

Il existe des facteurs accentuant le risque d’insuffisance hépatique canine :

  • Le contact avec les toxines des pesticides, des herbicides, des insecticides, de l’eau de Javel, des nettoyants ménagers et des éclats de peinture qui peuvent contenir du plomb peuvent tous provoquer une maladie du foie.
  • Le chien pourrait contracter une hépatite, qui est une inflammation du foie.
  • Le cancer peut submerger le système d’un chien ou métastaser directement dans le foie lui-même et entraîner des problèmes.

Certaines races de chiens courent en effet plus de risques que les autres de développer des maladies du foie et cela pour différentes raisons pour chacune des races.

Les terriers tels que le Bedlington terrier, le West Highland white terrier, le Skye terrier, le Yorkshire terrier, mais aussi le Pinscher et l’Épagneul sont particulièrement prédisposés aux maladies du foie comme l’hépatotoxicose au cuivre, car leur foie accumule le cuivre de façon excessive, ce qui provoque chez eux des intoxications hépatiques.

Les Dobermans et les Dalmatiens sont eux aussi touchés par les maladies du foie et en particulier par l’insuffisance hépatique, car leur foie a fortement tendance à fonctionner au ralenti et ainsi à perturber tout l’organisme de ces chiens.

Pour leur part, le Labrador et le Schnauzer courent eux le risque de voir les matières grasses qu’ils ingèrent s’accumuler dans leur foie et ainsi entraîner des lipidoses.

Le traitement contre l’insuffisance hépatique canine

Lorsqu’une maladie du foie est suspectée, et dans le cadre d’un traitement d’une insuffisance hépatique chez le chien, le vétérinaire envisagera des analyses de laboratoire pour évaluer la fonction des organes.

Des enzymes hépatiques élevées trouvées dans le sang, comme l’alanine transaminase (ALT), l’aspartate transaminase (AST) et la phosphatase alcaline (ALP), peuvent indiquer un problème. De plus, les taux sanguins de bilirubine, une substance présente dans la bile, et d’albumine, une protéine produite par le foie, fournissent des informations sur la santé globale du foie. La glycémie, le cholestérol et les niveaux d’azote uréique, un sous-produit du métabolisme des protéines, peuvent également indiquer si le niveau de maladie hépatique constitue une insuffisance hépatique.

Une numération globulaire complète peut indiquer la présence d’une infection ou d’une inflammation. L’imagerie abdominale, comme les radiographies (rayons X) ou une échographie, peut révéler des tissus cicatriciels et des tumeurs dans, ou autour de la région du foie. Une biopsie du foie peut être recommandée pour vérifier la présence de bactéries, de cellules cancéreuses, c’est souvent le seul moyen d’obtenir un diagnostic définitif de la cause de la maladie du foie.

Les méthodes de traitement pour les maladies hépatiques aiguës dépendent du type de maladie et du degré de dommages causés au foie. Les fluides et les électrolytes, et l’activité restreinte sont le protocole recommandé pour les animaux de compagnie qui ont été malades. Les médicaments et les suppléments hépatiques sont également souvent utilisés. L’obstruction des voies biliaires peut parfois être corrigée avec des médicaments comme l’ursodiol.

Cependant, pour une obstruction complète des canaux, une intervention chirurgicale est souvent nécessaire. La chirurgie a un taux de réussite élevé pour les shunts hépatiques et peut être un remède pour la plupart des chiens, mais tous les shunts ne peuvent pas être réparés chirurgicalement et ces cas nécessiteront une prise en charge médicale à vie avec un régime alimentaire adapté et des médicaments.

Des antibiotiques et des médicaments antiviraux peuvent être administrés en présence d’une infection. Pourtant, l’hépatite chronique active, non réversible ou curable, est souvent prise en charge avec des médicaments et un régime alimentaire restreint. Le traitement des tumeurs du foie ou du cancer dépendra des résultats des tests et pourra impliquer une intervention chirurgicale, une chimiothérapie et l’administration de médicaments.

Les médicaments et les suppléments alimentaires, peuvent aider de nombreux chiens souffrant d’une maladie du foie ou des dommages, à vivre pendant des années avec des symptômes minimes. Dans certains cas, des changements alimentaires sont également nécessaires. La réponse au traitement dépend d’un individu à l’autre, mais l’observance du propriétaire est un élément majeur du succès.

Prévenir de l’insuffisance hépatique chez le chien

Afin de garder le chien en bonne santé, il sera nécessaire de procéder à des examens de routine chez le vétérinaire, il existe d’autres moyens pour prévenir l’insuffisance hépatique chez le chien, et d’assurer la bonne santé de son foie.

Il faudra s’abstenir de nourrir le chien avec des aliments gras car cela peut provoquer une pancréatite, qui peut affecter secondairement le foie. Il faudra également assurer d’effectuer les vaccins nécessaires pour son animal dans le but de prévenir les causes infectieuses des maladies du foie telles que l’adénovirus canin et la leptospirose.

Lorsque l’on soupçonne que l’animal est malade, il faudra immédiatement appeler le vétérinaire, car comme ce dernier connaît les antécédents de l’animal suite aux précédentes consultations, il sera en mesure de fournir les conseils adéquats, et pourra envisager un examen clinique si besoin est.

Traitement naturel contre l’insuffisance hépatique chez le chien

Des traitements naturels contre l’insuffisance hépatique chez le chien existent. Le régime alimentaire joue un rôle important dans la guérison du foie. De petits repas fréquents, faibles en matières grasses et contenant des grains facilement digestibles aideront à minimiser le travail que le foie doit faire pendant sa guérison.

Le chardon-Marie est souvent l’herbe de choix chez les vétérinaires holistiques car c’est un puissant antioxydant. L’analyse scientifique montre que le chardon-Marie contient de la silymarine qui peut bloquer l’entrée de toxines dans le foie et les éliminer au niveau cellulaire, entraînant une régénération des cellules hépatiques et une amélioration de la fonction hépatique.

En plus du chardon-Marie, il existe plusieurs autres nutriments bénéfiques pour le foie :

  • Extrait de curcumine / curcuma - Un puissant antioxydant et anti-inflammatoire.
  • Diméthyglycine (DMG) - Un acide aminé qui aide à reconstruire les cellules du foie et qui favorise l’élimination des toxines dans le corps.
  • Vitamine E - Protège le foie contre l’accumulation de cuivre.
  • Vitamine B12 - Une vitamine importante nécessaire à une bonne digestion et absorption des aliments.
  • Méthionine - Un acide aminé nécessaire pour une détoxification appropriée du foie. La méthionine aide à métaboliser les graisses, empêchant leur accumulation dans le foie, il s’agit d’un puissant antioxydant qui aide à maintenir le glutathion. Le glutathion est le détoxifiant le plus important du foie.
  • N-acétyl-L-cystéine - Un acide aminé qui aide à éliminer les toxines du foie.
  • Artichaut - La feuille d’artichaut aide à normaliser le métabolisme du foie et à favoriser l’écoulement de la bile
  • Pissenlit - La feuille de pissenlit favorise une bonne fonction hépatique en supprimant l’accumulation de graisse dans le foie.
  • Phosphate de Natrium - Un sel tissulaire qui aide à assimiler les graisses et à favoriser l’écoulement de la bile de la vésicule biliaire.
  • Sulfate de Natrium - Un sel tissulaire souvent recommandé pour détoxifier le foie.

Régime hépatique pour un chien

Lorsque le foie est gravement endommagé ou qu’il y a un problème de shunt, l’ammoniac pénètre dans le corps et peut causer un certain nombre de problèmes. Par conséquent, pour ces problèmes hépatiques spécifiques, il est important de savoir quelles protéines produisent le moins d’ammoniac.

Les chiens souffrant de problèmes hépatiques mineurs peuvent suivre une alimentation adaptée ; il faudra que la quantité de graisse soit réduite. Il faut savoir que l’une des principales fonctions du foie est de décomposer les graisses, et un foie endommagé peut avoir du mal à effectuer cette tâche, il est donc recommandé de suivre un régime pauvre en matières grasses.

Des protéines de haute qualité sont importantes pour la santé du foie du chien. L’utilisation de protéines de mauvaise qualité, ou une alimentation pauvre en protéines peut endommager le foie. Les protéines animales contiennent les bonnes quantités complémentaires d’acides aminés nécessaires au maintien de la bonne santé du chien, elles aident à maintenir le foie en bonne santé et lui permettent de se régénérer.

Les protéines qui produisent le moins d’ammoniac sont, entre autres : les œufs et les produits laitiers (yogourt et fromage cottage). Le poisson et le poulet produisent également de plus faibles quantités d’ammoniac. Les viandes rouges semblent produire le plus d’ammoniac. Cependant, comme indiqué ci-dessus, la quantité d’ammoniac dans les protéines n’est préoccupante que lorsque le chien a une maladie hépatique chronique ou des problèmes de shunt hépatique.

Les glucides complexes contribuent aux fibres solubles, ce qui aide à absorber l’ammoniac et à réduire les déchets azotés. Certains glucides, comme la farine d’avoine, contiennent plus de fibres solubles que d’autres glucides. Par conséquent, les glucides plus riches en fibres solubles sont recommandés dans les régimes pour les maladies du foie.

Les graisses sont également importantes pour l’énergie et les calories. Cependant, la graisse est transformée par le foie, donc pour les chiens souffrant d’une maladie du foie, cela peut provoquer une détresse. Par conséquent, il est important de le nourrir essentiellement de graisses qui seront facilement digérées et en quantités réduites.

Pour résumer, les chiens souffrant de problèmes hépatiques chroniques ou de problèmes de shunt hépatique doivent être nourris de protéines animales de haute qualité et à faible teneur en ammoniac, de glucides complexes riches en fibres solubles et de faibles quantités de graisses de qualité.

Les chiens souffrant de problèmes hépatiques modérés doivent également être nourris avec un régime alimentaire adapté, en prenant soin de choisir des aliments dont la teneur en matières grasses est faible.

On peut facilement réduire la quantité de matières grasses dans l’alimentation en offrant du yogourt et du fromage cottage faibles ou non gras, en retirant le jaune des œufs, en le nourrissant avec une viande faible en matières grasses et en retirant la peau et l’excès de gras de la viande de volaille.

Les bons aliments pour nourrir un chien atteint d’une maladie du foie comprennent :

Sources de protéines :

  • Les œufs.
  • Le fromage cottage faible en matières grasses.
  • Du yogourt faible en graisses.
  • Du poulet, mais en veillant à retirer la peau et les graisses visibles.
  • Du poisson

Sources de glucides :

  • Les flocons d’avoine.
  • De l’orge.
  • Du pain de blé entier.
  • Les peaux de légumes en pâte.
  • De la citrouille en conserve

Sources de graisse :

  • La graisse de viande.
  • Les acides gras oméga 3 tels que l’huile de poisson EPA ou l’huile de saumon (pas l’huile de foie de morue).

Prise en charge de l’assurance chien pour une insuffisance hépatique chez le chien

L’insuffisance hépatique chez le chien peut être très contraignante, les traitements qui doivent être fournis au chien peuvent être nombreux et engendrer une lourde facture.
Afin d’éviter à son chien les désagréments liés à cette maladie, et lui permettre d’accéder à un traitement adapté et efficace, il sera parfois nécessaire de débourser de grosses sommes d’argent.

Une assurance santé pour chien permet de garantir une prise en charge d’une partie ou de la totalité de ses traitements, en remboursant à des taux variés en fonction de la formule choisie.

Sur le marché, on peut trouver une multitude de mutuelles santé animale, différentes les unes des autres, et offrant des taux de couverture différents, c’est pourquoi il sera nécessaire de choisir la mutuelle santé la plus adaptée à son chien en prenant en considération les points les plus importants afin qu’elle réponde parfaitement au budget dont on dispose, ainsi que des besoins du chien.

Afin de faciliter son choix, et d’éviter de laborieuses recherches sur le web, le comparateur de mutuelles santé Animaux-Relax.com permet de trier et de regrouper toutes les informations nécessaires pour porter son choix sur la mutuelle la plus adapté à ses besoins. C’est un outil complet et facile d’utilisation, il compare les différentes spécificités des assurances santé, leurs tarifs, les taux de remboursements ainsi que beaucoup d’autres points qui peuvent être nécessaires pour son choix.

Questions fréquentes

Le traitement dure entre 2 à 3 semaines en moyenne, mais il peut parfois être prolongé de 3 à 8 mois.

Les chiens qui ont une hépatite chronique à la suite d’une anomalie congénitale peuvent avoir besoin d’un traitement médicamenteux à long terme. Les médicaments qui se lient au cuivre peuvent aider à réduire les problèmes de stockage du cuivre. Les anomalies congénitales des enzymes et des protéines entraînent généralement une durée de vie plus courte, bien que la condition puisse être gérable pendant un certain temps avec un régime alimentaire et des médicaments.

Le chien a besoin d’environ 20% de la fonction hépatique normale pour survivre. Lorsque la cirrhose se produit, le tissu cicatriciel remplace les cellules hépatiques fonctionnelles. Si la fonction hépatique normale tombe en dessous de 20%, la maladie atteint un stade terminal. La cirrhose peut survenir chez les chiens de tout âge, mais elle est plus fréquente chez les chiens d’âge moyen ou plus âgés. Certaines races telles que les épagneuls de cocker, les pinschers Doberman et les retrievers du Labrador en sont plus souvent affectés.

En fonction de la gravité de la maladie et de la possibilité de traiter ou d’éliminer la cause sous-jacente, le pronostic de la maladie hépatique canine varie. Si la cause est résolue avant que des dommages à long terme ne se produisent, le pronostic peut être excellent. Le foie est le seul organe viscéral connu pour se régénérer, donc à cet égard, il est vraiment remarquable.

Cependant, une maladie hépatique chronique ou sévère, a un pronostic moins favorable. Dans ces cas, le traitement se limite à gérer la progression de la maladie et à minimiser les symptômes.

Même avec une gestion intensive, de nombreux patients meurent de leur maladie, bien qu’un bon contrôle prolonge la durée et la qualité de leur vie.

Il existe plusieurs méthodes qui peuvent être utilisées pour obtenir un échantillon de tissu hépatique. Ces méthodes varient en termes d’envahissement et de taille de l’échantillon obtenu. Cependant, quelle que soit la méthode utilisée, il est important de vérifier que le chien n’a pas de coagulopathie (difficulté à coaguler le sang) avant l’échantillonnage, car le foie a une grande quantité de sang et a tendance à saigner.

La biopsie est guidée par échographie, et elle est habituellement réalisée sous sédation profonde ou anesthésie complète. Une image échographique est utilisée pour guider la mise en place d’une aiguille de biopsie à gros alésage. C’est la méthode la moins invasive car elle ne nécessite qu’une petite entaille dans la peau. Cependant, l’échantillon prélevé est petit et il existe un risque de manquer une pathologie pertinente.

La biopsie laparoscopique, et qui est également connue sous le nom de chirurgie en trou de serrure, elle est réalisée sous anesthésie et implique le passage d’un laparoscope à travers une petite incision dans la peau. Une petite caméra permet au chirurgien de voir le foie et d’identifier la meilleure zone à récolter. Ceci est modérément invasif et recueille une taille d’échantillon intermédiaire entre une biopsie à l’aiguille et une biopsie à coin.

La biopsie au coin réalisée lors d’une laparotomie. Une laparotomie (ouverture chirurgicale dans l’abdomen) est réalisée sous anesthésie générale. Le chirurgien peut examiner directement tous les organes abdominaux et choisir le morceau de foie exact qu’il souhaite prélever. Cela permet la collecte de quartiers de foie, qui ont une valeur diagnostique élevée.