Comparez + de 3000
assurances en 2 minutes

à partir de 3,90€ / mois

Comparez les
assurances animaux

100% gratuit & sans engagement

Chien : Mauvaise haleine

Causes de la mauvaise haleine chez le chien

La mauvaise haleine, scientifiquement appelée halitose, chez le chien correspond à une odeur incommodante, parfois nauséabonde, qui émane de sa cavité buccale.

Celle-ci est causée et favorisée par des facteurs d’origines multiples.

  • Une halitose chez le chien est principalement due à une mauvaise hygiène bucco-dentaire associée à du tartre et aux maladies parodontales. Ces dernières sont très fréquentes chez le chiens, presque 80% des chiens en sont atteints. De plus, les chiens de petite taille ainsi que les chiens à museau aplati en sont les plus exposés Dans la bouche du chien, il existe des dizaines d’espèces bactériennes dites anaérobies, elles n’ont pas besoin d’oxygène pour se développer. En métabolisant les protéines, des composés soufrés volatils vont en résulter, c’est ce qui donne cette odeur caractéristique d’une mauvaise haleine. Cette odeur est d’autant plus accentuée lors d’un accroissement anormal de ses bactéries. Généralement, ces bactéries sont présentes naturellement, en proportions normales dans la bouche du chien. Elles sont une composante principale de la plaque qui se forme en continu sur la surface des dents. En l’absence d’une bonne hygiène dentaire, la plaque dentaire s’accumule au fil des jours. Après cela, suite à la minéralisation des couches de la plaque dentaire, du tartre va se former.
  • Plaque dentaire et tartre se développent et s’enfoncent sous la gencive jusqu’à la racine des dents, offrant ainsi des conditions idéales d’anaérobie pour ces bactéries, ce qui va déclencher un accroissement anormal de la flore bactérienne, donc des composés soufrés volatiles et une mauvaise haleine. Le problème risque de s’aggraver au-delà d’une halitose, vers une gingivite ou une parodontite qui auront de graves conséquences sur la gencive, sur la structure dentaire et même vers des infections et maladies systémiques.
  • L’abcès dentaire chez le chien : une prolifération bactérienne importante se produite sur le site de l’infection dentaire causant ainsi une mauvaise haleine du chien
  • Les troubles digestifs chez le chien et les affections touchant l’œsophage.
  • L’alimentation du chien : une halitose passagère est provoquée suite ingestion de produits ou de substances malodorantes, par exemple un aliment avarié. De plus, des aliments humides inclus dans le régime alimentaire du chien augmentent sensiblement le risque de formation du tartre.
  • La coprophagie : un phénomène fréquent chez les chiens, elle est due à un trouble de comportement ou un problème digestif ou une mauvaise alimentation. Le chien a tendance à manger ses propres selles ou celles de ses congénères, ceci provoque une mauvaise haleine, nauséabonde et très incommodante.
  • Les maladies : une halitose chez le chien peut être le symptôme de maladies plus ou moins graves. Parmi celles-ci, on cite : le diabète ; l’insuffisance rénale ; les tumeurs : en particulier le mélanome malin oral, la plus courante des tumeurs buccales chez le chien.

Traitement pour la mauvaise haleine du chien

La mauvaise haleine de votre chien est un symptôme qui doit vous alerter, il est conseillé de consulter un vétérinaire afin d’en déterminer la cause et dispenser les soins nécessaires.

  • Soigner une halitose chez le chien consiste à en éliminer la cause. Dans la plupart des cas, la mauvaise haleine est due à une mauvaise hygiène buccale. Ainsi, la solution la plus indiquée est le brossage des dents du chien afin de limiter et d’éviter la prolifération anormale de la flore bactérienne présente dans sa bouche. Il est recommandé de brosser délicatement les dents du chien avec une brosse à dents et un dentifrice canin au moins une fois par jour. Si le chien ne se montre pas docile et rechigne à se faire brosser les dents, un brossage à une fréquence de 3 à 4 fois par semaine est souhaitable.
  • Suite à l’examen clinique, le vétérinaire va décider si un détartrage sera nécessaire. Un détartrage pour chien a pour but d’éliminer le tartre qui cause une mauvaise haleine. Il est réalisé sous anesthésie, des antibiotiques seront nécessaires après le détartrage. De plus, des mesures préventives devront être prises sur conseil du vétérinaire afin d’éviter la réapparition du tartre.
  • Si la mauvaise haleine est persistante et accompagnée d’autres symptômes concernant l’état général du chien, des examens complémentaires seront nécessaires pour diagnostiquer la maladie sous-jacente qui l’a causé. Le traitement sera adapté au type d’affection une fois le diagnostic posé.

Prévention pour lutter contre la mauvaise haleine du chien

La meilleure prévention contre la mauvaise haleine du chien est d’adopter de bonnes habitudes d’hygiène bucco-dentaire, au quotidien, afin de limiter au maximum les facteurs qui favorisent son apparition.

Dans ce but, un brossage des dents constitue la mesure préventive principale, d’autres actes préventifs très efficaces sont également à prendre en compte.

  • Une prise en charge de l’hygiène bucco-dentaire du chien repose essentiellement sur un brossage régulier de ses dents. Il est recommandé d’effectuer un brossage régulier, une fois par jour ou, à défaut 3 à 4 fois par semaine. Des brosses à dents ainsi que des doigtiers en caoutchoucs sont disponibles à cet effet. Il est conseillé d’utiliser un dentifrice canin, celui-ci ne nécessite pas un rinçage après brossage.
  • Le brossage des dents est une habitude à inclure dans la routine du chien dès son jeune âge, afin qu’il s’accoutume à cette opération et que vous ne trouviez pas de difficultés à le faire. De plus, c’est une garantie qu’il aura des dents et des gencives saines en grandissant. En cas où un brossage n’est pas possible car votre chien s’obstine à ne pas se laisser manipuler les dents, il est possible de recourir à une alternative qui consiste en des lamelles à mâcher pour chien. En le mâchant, elles vont se frotter aux dents et éliminer la plaque dentaire.
  • Des visites régulières chez le vétérinaire dans le but de déceler la présence de tartre et procéder à un détartrage si nécessaire.
  • Garantir au chien une alimentation de bonne qualité, avec un apport en aliments secs.
  • Certains traitements naturels et remèdes maison peuvent être utilisés dans la prévention de la mauvaise haleine du chien. Ils ont pour but d’éliminer la mauvaise haleine temporairement, de la rafraîchir ou de l’atténuer, ils sont également intégrés dans les bonnes habitudes d’hygiène bucco-dentaire du chien. Parmi ceux-ci on peut citer : le bicarbonate de soude, un spray à base de romarin, le charbon actif, les plantes aromatiques (menthe, persil) et les os non cuits.

Questions fréquentes


En plus des désagréments qu’elle vous cause an tant que propriétaire de chien, une mauvaise haleine de votre animal de compagnie devrait vous alerter quant à la présence d’un problème de santé chez votre chien. En effet, une mauvaise haleine résulte d’un problème de santé sous-jacent mineur ou majeur. Le plus souvent, il s’agit d’une mauvaise hygiène bucco-dentaire ou d’une maladie parodontale. D’autres maladies peuvent en être à l’origine : troubles digestifs, tumeurs…

Quoi qu’il en soit, il faudra penser à consulter un vétérinaire pour diagnostiquer la cause car même s’il s’agit d’un simple problème, cela risque d’évoluer ou de se compliquer vers d’autres maladies systémiques ou des affections plus graves.


Les solutions pour éliminer ou limiter la mauvaise haleine du chien sont nombreuses, parmi celles-ci il existe pas mal d’astuces et de remèdes maison qui sont très efficaces. Ce sont des ingrédients disponibles dans tous les foyers, ils ont une action antibactérienne, mécanique ou rafraichissante, très utiles à intégrer dans le cadre de bonnes habitudes d’hygiène bucco-dentaire de votre chien. Les plus couramment utilisés sont :

Le bicarbonate de soude : c’est le remède maison le plus connu, il est très bénéfique pour une hygiène buccale du chien. Présent dans tous les foyers, le bicarbonate de soude a des propriétés qui aident à lutter contre la mauvaise haleine et prévenir de la formation de tartre.

Le persil : couramment utilisée en cuisine, cette plante aromatique a de multiples vertus thérapeutiques, très bénéfiques pour la santé. Elle permet de réduire la mauvaise haleine de votre chien grâce à ses propriétés rafraîchissantes. De plus, le persil a des propriétés antibactériennes et antifongiques qui vont permettre de prévenir ou de limiter l’apparition de gingivite. Il est utile de mettre quelques feuilles de persil dans l’alimentation de votre chien de temps à autre.

L’aneth : de la même famille que le persil, cette plante a des bienfaits pour votre chien. L’aneth a un effet rafraîchissant, et comme le persil elle a des propriétés antibactériennes qui permettent une action efficace contre la flore bactérienne buccale et réduire les risque d’une gingivite chez votre chien. Ainsi, c’est une plante qui sera utile pour rafraîchir l’haleine, elle joue un rôle préventif aussi.

Le charbon végétal ou charbon actif : Produit naturel, très connu pour ses multiples propriétés médicinales, notamment son efficacité lorsqu’il s’agit de troubles digestifs à l’origine de la mauvaise haleine du chien.
Il existe sous différentes formes, en gélules et en granulé, vous pouvez le donner directement au chien ou en saupoudrer sur ses aliments lors des repas.

L’os non cuit : en le mâchant, les os non cuits vont aider à nettoyer les dents grâce à une action mécanique simplement. Il faudra toutefois éviter les os cuits car la cuisson les fragilise et le rend donc cassant. Les os de petite taille sont déconseillés.


Le tartre chez le chien est l’un des facteurs qui déclenchent et favorisant les maladies parodontales qui ont pour conséquence la mauvaise haleine du chien. Un détartrage est effectué si le vétérinaire juge nécessaire cette procédure.

Un détartrage constitue donc une solution pour la mauvaise haleine de votre chien, en éliminant sa cause. Toutefois, il faudra penser à prévenir de la réapparition du tartre en garantissant une bonne hygiène bucco-dentaire à votre chien.


Le bicarbonate de soude est un produit omniprésent dans notre vie au quotidien, c’est un produit polyvalent, efficace et ne représente pas de risques de toxicité. Ses propriétés font de lui le remède maison par excellence pour une hygiène buccale de votre chien, efficace pour lutter contre sa mauvaise haleine. En effet, le bicarbonate de soude empêche l’accumulation de la plaque dentaire à l’origine du tartre qui cause en général la mauvaise haleine.

Vous pouvez l’utiliser de deux manières différentes :

- Enrouler votre doigt avec une compresse humide, puis mettre dessus une petite quantité de bicarbonate de soude. Ensuite, frotter délicatement les dents de votre chien comme lors d’un brossage.

- À l’aide d’une brosse à dents et un dentifrice fait maison. Pour cela, il vous suffira de mélanger deux cuillères à soupe de bicarbonate de soude avec une cuillère à soupe d’eau, jusqu’à obtenir une pâte. Ensuite brosser les dents de votre chien avec la pâte obtenue.