Comparez + de 3000
assurances en 2 minutes

à partir de 3,90€ / mois

Comparez les
assurances animaux

100% gratuit & sans engagement

La teigne chez le chien

Le syndrome de la teigne chez le chien

La teigne chez le chien est une maladie qui touche sa peau et qui se traduit généralement par des pertes de poils, de lésions et de démangeaisons.
La teigne a pour cause des champignons qui se développent sur ses poils, ses griffes, et ses cils.

Ces champignons se nourrissent de kératine, et on peut les retrouver chez les animaux, mais aussi chez l’homme, ils ont une grande résistance dans le milieu extérieur.

La teigne chez le chien peut avoir pour origine plusieurs espèces de champignons.

Microsporum canis 

Le microspurum canis est une espèce de champignon qui est à l’origine de la teigne chez le chien dans la majorité des cas, il peut également toucher l’homme.

Trichophyton mentagrophytes

Il s’agit d’un champignon qui évolue dans le milieu extérieur, il touche particulièrement les chiens, mais aussi les chats et les rongeurs. Dans certains cas, les chiens sont contaminés après avoir été en contact avec des terriers de rongeurs.

Microsporum gypseum

Il s’agit d’un champignon qui évolue dans le sol, les chiens sont contaminés après avoir creusé des sols contaminés.

La teigne est une zoonose, autrement dit, elle peut également être transmise à l’homme. Elle est très contagieuse, elle se transmet après un contact direct avec un animal atteint de cette maladie, ou en entrant en contact avec un champignon responsable de l’apparition de la teigne.

Les chiens sont beaucoup plus touchés par la teigne que les chats, ces derniers peuvent être des porteurs asymptomatiques de la maladie, c’est pourquoi il faut être très vigilent lorsque les chiens vivent ou entrent en contact avec des chats.
Certaines races de chiens ont une prédisposition à la maladie, tel que le Yorkshire terrier, dont la totalité du corps est rapidement touchée lorsqu’il contracte la teigne.

Les symptômes de la teigne chez le chien

La teigne est une maladie touchant la peau du chien, il n’est pas toujours facile de la reconnaître, ses symptômes peuvent être assez similaires à d’autres maladies cutanées.

Les symptômes qui apparaissent lorsque le chien contracte la teigne sont :

  • Le signe clinique qui se manifeste le plus souvent est la perte de poils qui prend des formes arrondies et qui peut apparaître sur plusieurs zones du corps du chien.
  • L’apparition des lésions cutanées, sous forme de nodules ulcérés.
  • L’apparition de boutons rougeâtres et de croutes sur la peau.
  • La peau et les poils deviennent d’un aspect gras, on parle alors de séborrhée.
  • Des fissures et des déformations des griffes du chien.

Il faut savoir que d’autres maladies cutanées ainsi que des infections bactériennes peuvent se traduire par des signes cliniques ressemblant fortement à ceux que présente la teigne chez le chien.

Il est fortement conseillé de consulter un vétérinaire dès que ces symptômes sont constatés chez son animal de compagnie, lui seul sera à même de diagnostiquer la maladie et de prescrire un traitement adapté.

Mode de transmission des dermatophytes

La teigne est due à des spores de champignons qui se transmettent d’un animal à un autre, et peut également être transmise à l’humain, elle est connue pour être très contagieuse.

Il existe deux modes de transmission de la teigne :

  • La transmission se fait par le biais d’un contact direct avec les poils ou la peau de l’animal contaminé.
  • En entrant en contact avec des objets auxquels les spores de champignon se sont accrochées, notamment les textiles tels que les moquettes ou les pulls, qui ont tendance à accrocher les spores et à transmettre la teigne.

Les champignons qui sont à l’origine de la teigne sont très résistants dans l’environnement extérieur, ils conservent leur pouvoir infectant sur une durée pouvant aller jusqu’à 1 an.

Le diagnostic de la teigne chez le chien

Lorsqu’un chien souffre de perte de poils, et que le teigne est suspectée, il s’avère nécessaire de s’assurer de son cas, et ce pour être en mesure de prodiguer un traitement le plus rapidement possible à son animal, mais aussi, cela permet d’éviter les risques de transmission de la maladie aux humains.

Le diagnostic de la teigne chez le chien peut être effectué de trois façons différentes :

  • Un contrôle méticuleux de son pelage en utilisant une lampe destinée à cet effet et qui émet une lumière ultra-violette, dans le cas de la teigne, les poils contaminés par les spores des champignons sont fluorescents. Cependant, même si aucune luminescence n’est décelée, cela ne veut pas forcément dire que le chien n’est pas atteint par la teigne, car un certain nombre de dermatophytes ne peuvent pas être décelés de cette façon. Il faudra alors avoir recours à une autre méthode de diagnostic afin de s’assurer qu’il s’agit bien de la teigne.
  • Une autre méthode qui permet d’établir un diagnostic de façon beaucoup plus précise est l’examen au microscope des poils du chien. Cet examen permet d’identifier clairement les spores entourant les poils du chien.
  • Lorsque les deux précédentes méthodes ne sont pas concluantes, un prélèvement de poils est effectué chez le chien autour des zones qui présentent des lésions, afin de procéder à une analyse en laboratoire. Les prélèvements sont cultivés dans des milieux spéciaux. Dans certains cas, les analyses en laboratoire sont la seule méthode permettant d’établir le diagnostic de la teigne.

Le traitement de la teigne chez le chien

Lorsqu’un chien est atteint de la teigne, il est impératif de le prendre en charge le plus rapidement possible, un traitement permettra de le soulager et de prévenir les risques de contamination pour l’homme.

Il est important d’éviter toute dissémination ou installation de spores dans l’environnement dans lequel on évolue, notamment à l’intérieur de la maison, où les risques de contagion sont les plus grands.

Les soins qui seront promulgués au chien sont des traitements internes et externes, ainsi une pommade ou une lotion agissant contre les mycoses seront utilisées de façon locale sur les zones touchées par les lésions, il faudra penser à appliquer tout autour de ces zones, en débordant afin de traiter de façon efficace la teigne. Il est également possible d’appliquer le traitement à la totalité du corps du chien lorsqu’il souffre de lésions multiples.

En adjonction avec les traitements appliqués de façon locale, un traitement médicamenteux administré par voie orale sera également promulgué au chien, ce traitement est très efficace et très bien supporté par l’animal.

Les traitements sont suivis pendant plusieurs semaines à cause de la haute résistance des spores. Afin de déterminer si le chien est totalement guéri, des cultures fongiques sont faite tous les 15 jours, si les résultats de deux cultures successives sont négatifs, alors on pourra considérer le chien comme étant totalement remis de la maladie.

Lorsque son animal est atteint par la teigne, il est nécessaire de consulter son généraliste ou un dermatologue, cela permettra de prendre des mesures pouvant éviter la contagion humaine.

Se débarrasser de la teigne dans une habitation

Il est assez facile de se débarrasser de la teigne dans une habitation lorsque l’on a un ou deux animaux, mais cela devient beaucoup plus compliqué lorsque le nombre d’animaux augmente. La résistance des spores dans le milieu extérieur les rend particulièrement dangereux.

Les mesures qui peuvent être prises afin de se débarrasser de la teigne dans une habitation sont :

  • Un nettoyage complet et fréquent de la maison en se servant d’un aspirateur, il faudra ensuite détruire les sacs afin d’éviter tout risque de contagion.
  • Utiliser des lotions et des solutions contre les spores de champignons qui peuvent se trouver à l’intérieur de la maison, il est également possible d’utiliser des fumigènes.

Prévention de la teigne chez le chien

La prévention de la teigne chez le chien est assez limitée, le moyen le plus efficace de la protéger est de s’assurer qu’il n’entre jamais en contact avec un autre animal atteint de cette maladie.

Même si ce moyen de prévention paraît simple, mais en réalité il est très difficile de le mettre en pratique. Il est très courant que le chien entre en contact avec des animaux errants qui sont très souvent porteurs de dermatophytes, qui sont très contagieuses.

Aussi, il n’est pas toujours facile d’identifier les animaux porteur de la teigne, et qui peuvent la transmettre à son animal.

Parfois, des chiens ou des chats peuvent être porteurs de la teigne sans pour autant manifester les symptômes qui accompagnent cette maladie, on parle alors d’animaux porteur asymptomatiques, et n’ont en apparence aucun signe pouvant indiquer qu’ils sont contagieux.

Le fait que certains animaux soient des porteurs asymptomatiques pose problème lors de regroupements d’animaux de différentes origines, le chien court le risque de contracter la maladie, c’est pourquoi il est conseillé d’appliquer un traitement antifongique à son chien lorsqu’il devra entrer en contact avec d’autres animaux, surtout si le contact sera prolongé.

Dans le cas des élevages, il est très important de respecter certaines règles sanitaires lorsqu’un nouvel animal est introduit : il faudra préalablement s’assurer de son état de santé en effectuant les tests adéquats qui pourront confirmer qu’il ne présente aucun danger de contamination pour les autres animaux, notamment pour ce qui est des dermatophytes qui sont très contagieuses et qui peuvent représenter un réel danger pour la santé des autres animaux.

Prix pour faire soigner son chien de la teigne

Lorsqu’un chien contracte la teigne, il sera nécessaire de l’emmener chez un vétérinaire qui procédera à un examen clinique afin d’établir un diagnostic précis. Les frais qui peuvent être engendrés par la visite chez le vétérinaire ainsi que des tests en laboratoires peuvent être conséquents.

Le prix pour soigner la teigne chez le chien est en moyenne 100 euros, en comptant les frais de consultation et de médicaments, mais lorsque des analyses de laboratoires sont nécessaire, ce prix risque d’augmenter.

Questions fréquentes


La transmission de la teigne chez l’homme peut se faire suite à un contact direct avec un animal contaminé. Le risque de contagion est beaucoup plus grand lorsqu’il s’agit d’animaux de petite taille, qui sont généralement beaucoup plus en contact avec l’homme, de par leur petite taille, ils peuvent être pris dans les bras, et les manipulations entraînant un contact physique sont beaucoup plus nombreuses.

Le plus souvent, l’homme est infecté par le Microsporum canis, qui est un champignon à l’origine de l’apparition d’une mycose superficielle qui se traduit par des plaques rouges, et touchant le plus souvent les bras et le tronc. Les plaque qui se forment suite à la maladie causent des démangeaisons.


La teigne peut être transmise entre animaux, cela se produit lorsqu’un chien entre en contact avec un animal contaminé. Il faut savoir que certains animaux sont dits porteurs asymptomatiques, ce qui veut dire qu’ils sont porteurs de la maladie sans pour autant manifester les symptômes qui lui sont liés.


Il n’existe aucun traitement préventif ou vaccin contre la teigne chez le chien, le seul moyen de protéger son animal est de lui éviter tout contact avec un animal contaminé.


La teigne n’est pas une maladie grave, elle ne peut pas être mortelle pour le chien, néanmoins, elle est très contagieuse et détériore fortement le confort de vie du chien.

Les symptômes qui sont engendrés par cette maladie sont très contraignants pour l’animal, il ressent de fortes démangeaisons en raison des lésions qui se créent sur sa peau.


Il n’existe aucun moyen de prévention contre la teigne qui soit totalement fiable, c’est pourquoi le chien fait face à de grands risques de contracter la maladie.
Le traitement de la teigne sera prescrit par un vétérinaire après un examen clinique, incluant souvent des tests en laboratoire. Les coûts occasionnés peuvent être assez lourds.

Il est possible de souscrire à une assurance santé animale qui pourra couvrir les frais de traitement de la teigne, en remboursant une partie de ces derniers à des taux différents en fonction de la formule choisie.