Comparez + de 3000
assurances en 2 minutes

à partir de 3,90€ / mois

Comparez les
assurances animaux

100% gratuit & sans engagement

Le vermifuge chez le chien

L’ anthelminthique également connu sous le terme de vermifuge ou encore les antiparasitaires internes, est une sorte de médicament destiné essentiellement à éradiquer les parasites intestinaux (gastro-intestinaux) ou vers, larves chez l’être humain ou les animaux de compagnie tels que les chiens.

On distingue trois grandes familles principales de parasites intestinaux :

  • Les vers ronds ou autrement appelés nématodes comme l’ascaris, les trichures et les ankylostomes ;
  • Les vers plats tel que le ténia ou le dipylidium.
  • Et les protozoaires (les coccidies, giardias .. par exemple).

Ces vers parasitaires guettent la santé de divers animaux de compagnie dont les petits canidés qui eux aussi ne sont pas à l’abri.

D’ailleurs dés leur naissance ils sont déjà parasités, leur croissance menace d’être perturbée et leur santé est mise en péril mais aussi également celles de tous ceux qui les entourent à savoir les enfants, les personnes âgées et les personnes immunodéprimées qui vont être parasités à leur tour.

C’est pourquoi un vermifuge pour le chien est très essentiel pour assurer la protection et la bonne santé de votre animal de compagnie mais également celle de tout l’entourage.

Fréquence de vermifuge chez le chien

La fréquence de vermifugation chez les chiens est soumise à des recommandations universelles simples et bien établies qui permettent de bien guider leurs propriétaires, mais il faut garder à l’esprit que la vermifugation est étroitement liée au risque parasitaire, à la virulence et à la vitesse d’infestation de ces parasites et de ces vers.

Il est également nécessaire de souligner que ses calendriers dépendent de l’âge du chien (si c’est un chiot ou un chien adulte), de son état physiologique (une femelle en période de gestation, sénescence), de ses habitudes de vie et de la région où l’animal vit.

  • Fréquence de vermifugation chez un chiot : la vermifugation doit être impérativement réalisée dés l’âge de deux semaines jusqu’à ses deux mois, tous les quinze jours. Après, de deux à six mois, il est recommandé de vermifuger une fois par mois.
  • Fréquence de vermifugation chez un chien adulte : dépend de son mode de vie. C’est-à-dire que le risque d’infestation augmente d’autant plus que le chien est en contact avec son environnement extérieur ; autrement dit un chien plus sédentaire va être vermifugé qu’une seule fois tous les six mois par rapport à un animal qui sort souvent et qui a plus de contact avec cet environnement, dans ce cas il doit être vermifugé quatre fois par an.
  • La fréquence de vermifugation chez une chienne reproductrice : la vermifugation doit être faite quelques jours avant la saillie, puis deux semaines avant la mise-bas et deux semaines après celle-ci, afin d’éviter que les chiennes ne transmettent leurs parasites internes à leurs petits par voie transplacentaire ou, après leur naissance, par la tétée.

L’importance du vermifuge chez le chien

Les chiens peuvent être parasités quand ils avalent les œufs des vers soit en ingérant ou en léchant des matières souillées par les défécations d’un animal déjà contaminé, en croquant une puce ou alors en mangeant de la viande pas assez cuite ou encore un animal infesté .

Cela provoque en général des signes et des symptômes d’infestation assez sévères ne pouvant pas passer inaperçus, qui sont à l’origine de troubles digestifs telles que :

  • Les diarrhées parfois hémorragiques avec du sang frais et qui est la cause d’anémie et d’abattement,
  • Les vomissements,
  • Une perte de poids et d’appétit,
  • Toux,
  • Peau et pelage terne.

Le canidé peut parfois décrire un tableau clinique plus inquiétant, des perforations ou des invaginations intestinales, des carences sévères. Ces symptômes surviennent dans des cas extrêmes. Le pronostic vital du chien ou du chiot dans ce cas est assez engagé.

C’est la raison pour laquelle le vermifuge fait de manière régulière est une action primordiale et importante d’une part dans la prévention et l’interception de telles conséquences pour l’animal, et d’autre part car elle permet d’éviter la transmission des ces parasites à l’homme et surtout aux petits enfants qui sont en contact quotidien avec le chien.

Choix du vermifuge pour un chien (spectre large)

Le choix d’un vermifuge chien doit impérativement se faire par le vétérinaire. En effet, c’est le vétérinaire qui déterminera le vermifuge adapté au chien en se basant sur :

  • Le spectre d’activité du vermifuge : le vétérinaire établira l’adéquation entre l’efficacité du vermifuge contre tels ou tels parasites ainsi que les parasites dont le chien peut être touché. Généralement, le vétérinaire prescrira un vermifuge à spectre large pour atteindre tous les parasites susceptibles de toucher le chien.
  • Les caractéristiques du chien : le vétérinaire choisira un vermifuge en fonction du poids, de l’âge, du sexe, de la race et de l’état physiologique du chien. En effet, certains vermifuges sont contre indiqués chez certaines races comme les Bergers Australiens et les Colley.
  • Cohabitation avec d’autres espèces animales : certaines formes de vermifuge, comme les pipettes, peuvent être mortellement toxiques contre les chats et les furets. Le vétérinaire choisira donc un vermifuge en fonction de la présence ou pas d’autres espèces animales dans l’environnement immédiat du chien.

Le mode d’administration du vermifuge pour le chien

En ce qui concerne le mode d’administration du vermifuge, la posologie et le dosage ; le vétérinaire est la personne la plus apte à déterminer le vermifuge le plus adéquat pour votre animal de compagnie.

Cependant il existe plusieurs types de vermifuge :

  • Les comprimés représentent le type le plus courant et pratique à administrer, ils peuvent être donnés directement au chien ou facilement dissimulés dans la nourriture ou encore dissous dans la gamelle d’eau de l’animal.
  • Les pipettes sont de nos jours un type de vermifuge très bien apprécié car il est accepté et mieux toléré par les chiens qui refusent de prendre leurs médicaments, de plus le vermifuge par pipette agit non seulement sur les parasites externes mais lutte aussi contre les parasites intestinaux.
  • Les seringues buccales, graduées, contiennent une pâte à faire ingérer au chien. Ces seringues sont idéales pour vermifuger les petits chiots.
  • Les injections sont réservées aux cas ou le chien est très infesté ou qu’il refuse de prendre les médicaments en comprimé par exemple, elles doivent être réalisées par le vétérinaire traitant.
  • Les sirops buvables ou liquides, bien qu’ils sont moins utilisés que les précédents types, il existe des vermifuges liquides, à administrer par voie orale à l’aide d’une seringue doseuse graduée, ce produit peut même être pulvérisé dans l’alimentation de votre canidé.
  • Pâtes : elles sont de moins en moins utilisées, elles donnent toutefois de bons résultats et sont très pratiques surtout pour les chiots. Elles se présentent sous forme de pâte dans des flacons ou seringues graduées à administrer par voie orale.

Faire le choix entre les différentes formes proposées du vermifuge est dépendant de votre préférence pour une présentation ou une autre, de la facilité d’administration du produit à votre animal, et enfin de son prix de vente.

Le prix du vermifuge selon les types

Les vermifuges chez le chien se présentent sous différentes formes en fonction des préférences de votre animal de compagnie. Les prix varient en fonction des formes et des quantités :

Le prix d’un comprimé antiparasitaire pour chien

Les comprimés sont la forme pharmaceutique la plus adéquate et la plus répandue ayant pour objectif de traiter efficacement votre toutou. Leur administration se fait par voie orale ce qui peut vous permettre de les cacher dans la nourriture de l’animal. Par ailleurs, il existe des comprimés à mâcher que vous pouvez trouver dans les pharmacies.

Le coût d’un comprimé vermifuge se situe entre 5 et 15€ en fonction du produit. Il est recommandé en général deux fois par an.

Le coût d’une pipette vermifuge pour chien

Si votre animal refuse le vermifuge en comprimé, la pipette sera une très bonne solution pour vous. Facile à employer, il suffit juste de déposer son contenu sur la peau du chien, au niveau de son cou.

Le prix d’une boîte de pipette vermifuge peut varier entre 10 et 20€. Selon la taille de votre animal et la contenance des pipettes, vous allez avoir besoin d’user d’une à trois boîtes par an.

Le coût d’un vermifuge liquide (sirop buvable) pour chien

Utilisés deux fois par an en moyenne, les vermifuges pour chiens liquides seront parfaits pour les canidés qui peuvent repérer les comprimés et refusent de les manger.

Pour ce qui est des tarifs, ce vermifuge sous forme de sirop buvable peut varier entre 7 et 20€, en fonction de sa contenance. C’est-à-dire plus votre chien est grand de taille, et plus il nécessitera une plus grande quantité de ce produit pour être mieux traité.

Quel est le temps d’action d’un vermifuge pour le chien ?

Les vermifuges agissent ponctuellement ce qui veut dire que les vers intestinaux vont être éradiqués juste après l’administration du médicament, mais le chien peut de nouveau être contaminé quelques jours plus tard.

Il faut savoir que les vermifuges ne sont pas efficaces sur les œufs de ces vers qui sont présents dans le milieu extérieur et qui peuvent ré-infester le chien d’où l’intérêt de son renouvellement de manière régulière.

Questions fréquentes


Les vermifuges possèdent des modes d’actions différents sur les parasites internes en fonction du principe actif qu’ils contiennent, indépendamment de leur forme ou leur mode d’action, ce sont des produits qui n’ont pas de rémanence.

Ils ne sont efficaces qu’au moment de leur administration au canidé. En éradiquant les parasites internes qui l’infestent, votre chien retrouve vite son bien-être. Mais leur effet ne va pas durer pour longtemps, deux semaines et il faudra réaliser une nouvelle vermifugation.

Les épisodes de constipation sont assez fréquents et peuvent avoir plusieurs origines. Toutefois, lorsque cette constipation est associée à d’autres symptômes tels que le signe du traîneau, l’amaigrissement, la perte du poids, la perte d’appétit et l’anémie, dans ce cas, elle fait partie du tableau clinique propre à l’infestation parasitaire intestinale.

Néanmoins il est probable que cela revient à un changement dans la fréquence des besoins hygiéniques de votre animal qui ont tendance d’augmenter avec le temps.

Les symptômes de l’infestation du chien par les vers parasitaires peuvent être peu visibles, cependant si vous remarquez l’un ou l’ensemble des signes suivants cela peut vous alerter sur la présence de vers chez votre chien :

- Des œufs ou de petits vers visibles dans les défécations de votre animal ;
- Vomissements ;
- Anémie (gencives pâles) ;
- Diarrhée qui peut être parfois hémorragique ;
- Pelage terne, piqué ;
- Retard de croissance, perte de poids, amaigrissement et perte d’appétit ;
- Ventre ballonné chez les jeunes animaux.

En résumé, il est nécessaire de prêter attention et être vigilants à ces signes cliniques.

Lorsqu’un chien se frotte les fesses par terre et avance en s’appuyant sur ses pattes avant, en traînant ainsi son derrière sur le sol, il s’agit généralement d’une position antalgique et de soulagement contre le grattage. Ce signe est appelé dans le jargon médical le « signe du traîneau ».

Malheureusement, ce signe est la manifestation clinique d ‘une irritation de la zone anale ou péri-anale qui peut être due à une invasion parasitaire des vers intestinaux et dans ce cas la vermifugation est votre remède du choix.

Mais il ne faut certainement pas hésiter à aller voir votre vétérinaire traitant parce-que un prurit peut on dire long, la cause peut-être autre qu’une infestation par des vers, ça pourrait bien être provoqué par l’engorgement des glandes anales par exemple.

Encore une fois il est préférable de contacter votre vétérinaire avant d’aller acheter un nouveau produit de vermifuge car il ne faut pas oublier que le coût d’un vermifuge pour chien dépend essentiellement de sa marque mais aussi du poids de votre animal. Ce qui fait qu’il faut compter entre 7 et 15 € pour une administration.

Alors n’hésitez pas à consulter un vétérinaire car lui seul peut déterminer le choix d’un vermifuge pour votre chien.