Comparez + de 3000
assurances en 2 minutes

à partir de 3,90€ / mois

Comparez les
assurances animaux

100% gratuit & sans engagement

Mon chien vomit

Assez fréquents, les vomissements chez le chien peuvent avoir différentes causes et origines : de causes alimentaires comme les intolérances digestives jusqu’aux cas le plus extrêmes comme les troubles neurologiques graves ou la maladie de Carré.

Le vomissement est un symptôme peu spécifique. Autrement dit, ce symptôme n’évoque pas une maladie précise : le vomissement chez le chien est un symptôme qu’on retrouve dans plusieurs maladies et affections, des plus bénignes aux plus graves et ce symptôme, présenté seul, ne peut établir un diagnostic précis.

Quand un chien vomit, cela ne voudra pas dire spécifiquement qu’il est malade ou atteint d’une affection. A titre d’exemple, un repas copieux ou un repas avalé rapidement ou une gêne gastrique peuvent entrainer le vomissement chez le chien. Un chien qui vomit plus de deux fois par mois, est un chien malade, il est nécessaire de consulter un vétérinaire.

Qu’est ce qu’un vomissement ?

Avant de définir le vomissement, il ne faut pas confondre avec la régurgitation qui est également une action de retour des aliments et des liquides vers la cavité buccale. La régurgitation s’effectue sans efforts et sans spasmes gastriques : c’est un acte passif de l’estomac. Généralement, elle survient immédiatement après le repas ou la prise de l’eau si ceux-ci sont mal ingérés, copieux ou pris rapidement.

La régurgitation chez le chien survient également lorsque l’animal ingère une herbe qui est systématiquement régurgitée par un réflexe instinctif. Contrairement au vomissement, la régurgitation est une action passive qui ne nécessite pas la mobilisation des muscles de l’abdomen. Si elle est répétée, elle est souvent liée à des problèmes de l’œsophage. Les aliments régurgités, souvent en petite quantité, sont généralement non digérés et recouverts de mucus visqueux.

Le vomissement, quant à lui, est une action de rejet des aliments vers la cavité buccale qui peut survenir jusqu’à plusieurs heures après la prise alimentaire, c’est-à-dire, plusieurs heures après le début de la digestion. Le vomissement chez le chien est un mécanisme actif où on remarque les contractions des muscles gastriques au niveau du ventre de votre chien. Le vomissement chez le chien est souvent accompagné de douleurs.

Plusieurs signes précurseurs peuvent survenir chez le chien avant le vomissement : changement de l’attitude du chien qui devient inquiet, un ptyalisme, le chien prend des inspirations profondes, contractions des muscles de l’abdomen.

Le contenu des vomissures peut avoir plusieurs formes : sang, bile, eau, etc.

Ces formes dépendent généralement de l’origine de la pathologie et sont des éléments qui peuvent aider à orienter le diagnostic :

- Un chien qui vomit du sang : On parle d’hématémèse lorsque les vomissements du chien contiennent du sang. De couleur rougeâtre ou brunâtre s’il est digéré, la présence du sang peut avoir plusieurs origines : troubles digestifs, atteinte de l’œsophage, atteinte respiratoire, saignements dans la cavité buccale. L’hématémèse chez le chien va être accompagnée de plusieurs autres symptômes en relation avec l’origine pathologique.

- Un chien qui vomit de la bile : On parle d’un vomissement bilieux de votre chien lorsque celui-ci rejette, dans le contenu de ses vomissures, un contenu jaune-verdâtre : la bile. Généralement, le chien vomit la bile le matin lorsqu’il a le ventre vide : plusieurs heures après le dernier repas. Une gastrite, ulcère de l’estomac ou une hépatite dans les cas les plus graves peuvent être la cause de ce syndrome du vomissement bilieux. Un chien qui vomit jaune plus de 24h doit nécessairement être consulté par un vétérinaire

- Un chien qui vomit de l’eau : dans ce cas, votre chien a vomi un suc gastrique qui ressemble à de l’eau. Plusieurs raisons peuvent être mises en cause : un rejet d’un aliment qui « ne passe pas », ou encore plus grave des tumeurs, des problèmes de foie ou une hypothyroïdie peuvent être responsables du vomissement du suc gastrique.

Les causes des vomissements chez les chiens :

En raison du caractère non spécifique du symptôme, le vomissement seul nous ne renseigne que peu ou pas du tout sur les raisons principales. Connaitre les habitudes alimentaires, l’environnement immédiat de votre chien semblent primordiales pour effectuer un début de diagnostic. Il existe différentes origines et causes des vomissements chez le chien.

Voici une liste regroupant l’ensemble des causes :

Origines alimentaires et intoxications :


- Mauvaises habitudes alimentaires :
Un chien qui vomit est probablement un chien qui a tout simplement trop mangé. Bien souvent, lorsque l’estomac est plein et trop chargé, une indigestion provoque le rejet d’une partie de son contenu.

Un changement brutal du régime alimentaire peut également être la cause d’un vomissement chez le chien.

La consommation d’ordures, d’herbes, d’un corps étranger ou des aliments avariés peuvent provoquer également des vomissements.
Des allergies, assez rares, peuvent être également responsables de vomissements chez le chien.
Ce genre de vomissements n’est pas accompagné de l’altération de l’état général du chien.

- Intoxications :
Certains aliments comestibles par l’homme peuvent être toxiques pour le chien et donc responsables de vomissements et de diarrhées : c’est souvent le cas du chocolat, de l’avocat, ognon et l’ail, pommes de terre crues ou du raisin.

L’ingestion accidentelle de médicaments tels que les antis inflammatoires, l’aspirine ou l’ibuprofène provoquent des intoxications responsables de vomissements chez le chien. L’ingestion par le chien de certaines plantes (tels que les tulipes et les iris) et produits toxiques tels que les détergents et les produits ménagers provoquent également des vomissements chez votre animal.

Maladies digestives :

En raison du caractère commun et non spécifique du symptôme du vomissement chez le chien, il est souvent accompagné de plusieurs autres symptômes. Lorsque le trouble est digestif, les vomissements sont souvent accompagnés d’un tableau clinique spécifique aux troubles digestifs : la diarrhée, les nausées ou la perte de l’appétit. Voici une liste non exhaustive des maladies digestives chez le chien qui peuvent être à l’origine des vomissements :

- Les inflammations de l’appareil digestif du chien : œsophagite, gastrite, pancréatite, gastro-entérite, péritonite, maladie inflammatoire chronique de l’intestin (MICI)

- Infections au niveau du tube digestif : les infections qui peuvent toucher l’appareil digestif du chien sont diverses. On peut les classer selon le type de l’infection en virale parasitaire ou bactérienne.

1 - Virale : on peut parler de la parvovirose, de la maladie de Carré ou la leptospirose peuvent être à l’origine des vomissements chez le chien.

2 - Parasitaire : les chiens au cours de leurs vies sont en contact réguliers avec d’autres animaux et avec leur environnement. C’est pourquoi souvent les chiens sont victimes d’infections parasitaires, parmi lesquelles on retrouve les infections parasitaires digestives dus aux vers digestifs : les ascaris, les trichures et les ankylostomes. Ces infections sont à l’origine des vomissements chez le chien

3 - Bactérienne : plusieurs infections bactériennes à l’origine de vomissements peuvent toucher le chien : il s’agit de salmonelloses ou les campylobactérioses.

- Occlusion et torsion de l’estomac :
L’occlusion intestinale chez le chien ou obstruction intestinale est un cas à traiter en urgence. Il est à l’origine de vomissement chez le chien et survient lors de l’ingestion d’un corps étranger dans les cas bénins et il peut avoir pour origine une tumeur ou un problème de volvulus ou d’adhérence au niveau de l’intestin.

Maladies extra-digestives :

Si votre chien continue à vomir malgré une bonne hygiène et comportement alimentaires et un système digestif sain, le problème est probablement extra-digestif.

Voici une liste des maladies non digestives les plus fréquentes qui sont à l’origine des vomissements chez votre chien :

- Les maladies hormonales et métaboliques du chien : plusieurs maladies métaboliques et hormonales chez le chien peuvent se manifester par divers symptômes parmi lesquels les vomissements. On peut citer : le diabète sucré, la maladie d’Addison, ou l’hypothyroïdie. Ces maladies sont suivies de plusieurs autres symptômes.

- Les insuffisances hépatiques et rénales du chien : ces insuffisances sont à l’origine de vomissements chez le chien. L’insuffisance rénale, à cause de l’augmentation de l’urée, fait apparaitre une gastrite responsable des vomissements constatés en dehors des repas.

- Atteintes du système nerveux : les méningites, les tumeurs du cerveau ou le syndrome vestibulaire sont à l’origine des vomissements chez le chien

- Certaines formes de mastocysme, le pyomètre, et l’inflammation de la vésicule biliaire sont souvent à l’origine des vomissements chez le chien.

Transport et stress :

Le mal de transport peut toucher également le chien. Dans ce cas, le vomissement peut être accentué par le stress du voyage et du transport. Dans ce cas, le vomissement n’est pas accompagné d’autres symptômes physiques.

Les solutions si mon chien vomit :

Avant d’emmener le chien chez le vétérinaire, il est nécessaire de prendre quelques mesures capables de soulager le chien.

- Une diète de 12 à 24 h maximum est le moyen parfait de reposer de soulager l’estomac du chien : supprimer tout apport en nourriture pendant une période permettra de réduire l’activité digestive en attendant l’administration des traitements. Toutefois, il faut mettre à sa disposition une gamelle d’eau et lui en donner progressivement de petites quantités. A la fin de la diète, nourrissez le chien de façon progressive.

- Diviser les repas en deux à trois prises : ceci permettra au chien de manger sa ration en deux à trois fois pour éviter une surcharge de l’estomac en limitant les quantités de chaque prise.

- Améliorer la qualité des aliments : une bonne alimentation est indispensable pour la santé du chien. Une alimentation facilement digestible peut réduire les risques de gastrites et donc de vomissements.

- Une infusion anti spasmodique peut être efficace pour soulager le chien et reposer son estomac

-  Choisir une gamelle adéquate : une gamelle plate évitera au chien d’aspirer sa nourriture. Placer un obstacle au milieu de la gamelle évitera au chien de manger rapidement.

Si les vomissement sont répétés et continuent au bout de 24 heures, une consultation chez le vétérinaire devient obligatoire.

Comment soigner mon chien qui vomit :

Lorsque le vomissement est chronique, abondant et accompagné de fièvre et d’un état altéré du chien, il faut immédiatement l’emmener chez le vétérinaire pour consultation.

Le vétérinaire prescrira un traitement en dépendant de l’anamnèse effectuée auprès du propriétaire du chien, et du diagnostic. Un diagnostic qui se basera sur l’état général du chien et après un examen clinique. Des examens complémentaires peuvent être effectués pour diagnostiquer avec précision l’origine des vomissements : radiographie, échographie, fibroscopie ou des analyses du sang peuvent être réalisés.

Le vétérinaire prescrira, d’abord, un traitement symptomatique, en particulier lors des vomissements aigus qui peuvent provoquer des déshydratations : l’objectif premier est de remettre le chien sur pied. Dans ce sens, le vétérinaire prescrira :

  • Des pansements gastriques pour protéger les muqueuses digestives,
  • Des antiémétiques pour arrêter les vomissements.

Toutefois, vu le caractère non spécifique et commun du ce symptôme de vomissement chez le chien, le vétérinaire fera également en sorte d’identifier la cause principale en soumettant le chien à divers examens :

  • Une diète peut être recommandée par le vétérinaire,
  • Des analyses sanguines lors des cas de maladies métaboliques ou hormonales,
  • Une échographie dans le cas de suspicion de présence d’un corps étranger.

Prix pour soigner un chien qui vomit :

Le vomissement chez le chien est un symptôme non spécifique, c’est à dire, qu’il peut avoir plusieurs causes. C’est aussi un symptôme qui revient régulièrement en particulier en raison de la sensibilité du tube digestif du chien. Dans ce sens, vous aurez, à titre préventif, à programmer régulièrement des visites de consultations de votre animal de compagnie auprès du vétérinaire.

Le prix pour soigner un chien qui vomit dépendra donc de la maladie en cause, de la consultation chez le vétérinaire et des examens complémentaires recommandés par ce dernier mais également des frais engendrés dans les mesures préventives prises pour améliorer le confort digestif de votre chien.

En plus, les traitements symptomatiques pour soulager le chien et stopper les vomissements sont indispensables à sa guérison.
En résume, des frais importants peuvent être engendrés lors de la prévention ou du traitement symptomatique et thérapeutique du vomissement chez le chien.

A titre d’exemple, une consultation chez un vétérinaire coute en moyenne 30€. Le traitement symptomatique entre anti émétique et pansement gastrique coûte en moyenne 25 euros chacun. Une consultation sans examen complémentaire et sans une nourriture prescrite par le médecin peut donc couter en moyenne une soixantaine d’euros.

Prise en charge de la mutuelle chien :

Le vomissement est un symptôme et un motif de consultation assez fréquent chez le chien. Diverses causes peuvent être à l’origine du vomissement. Dans ce sens, la prévention est le meilleur moyen pour éviter à son animal de compagnie les désagréments et les complications liés à ce symptôme.

Toutefois, en cas d’apparition de ce symptôme, des soins sont nécessaires. Il s’agit des :

  • Mesures préventives
  • Traitements symptomatiques
  • Traitements thérapeutiques
  • Examens complémentaires

Toutes ces mesures peuvent engendrer énormément de frais qui vont peser lourd sur votre budget.

Toutefois, les mutuelles santé animale sont sans doute importantes et essentielles pour réduire cette facture de soins et de préventions en prenant en charge les soins vétérinaires. Il existe même des mutuelles santés animales qui remboursent l’intégralité des frais de vétérinaires. Plusieurs mutuelles existent et se différencient les unes des autres dans leurs formules et leurs prix.

Bien choisir sa mutuelle santé animale pour son chien s’avère important afin de trouver celle qui correspond le plus à ses besoins.

N’hésitez pas à utiliser notre comparateur en ligne de mutuelle santé : animaux-relax.com qui regroupe toutes les informations nécessaires pour faire son choix.

Questions fréquentes

Il faudra d’abord distinguer entre vomissement et régurgitation. Si le vomissement survient juste après le repas et n’est pas accompagné de fièvre ou d’altération de l’état général du chien, il peut s’agir d’une mauvaise habitude alimentaire ou d’une indigestion. Si le vomissement dure dans le temps, devient abondant et accompagné d’un mal être de votre chien, il est nécessaire de consulter un vétérinaire pour lui administrer un traitement symptomatique d’abord et ensuite découvrir l’origine de ce vomissement.

Il s’agit fort probablement d’une régurgitation car le chien a mangé rapidement ou bien il a trop mangé. L’estomac du chien dans ce cas rejette le « surplus » de nourriture sans avoir de spasmes gastriques. Il est possible également que le changement brutal dans la nature et la qualité de la nourriture soit responsable des vomissements immédiats à la prise alimentaire. Une ingestion des médicaments peut provoquer leur rejet immédiat de l’estomac.

L’obstruction au niveau d’une partie du tube digestif par un corps étranger, une infection parasitaire, virale ou bactérienne peuvent aussi causer des vomissements chez le chien.

Si le chien vomit jaune, c’est fort probable qu’il s’agit d’un estomac vide et que la bile secrétée dans l’intestin grêle devient irritante et provoque une inflammation du tube digestif : la gastrite. On appelle ce phénomène le syndrome du vomissement bilieux.

Si d’autres symptômes apparaissent, en plus de ce syndrome, il se peut qu’il y ait atteinte du pancréas ou du foie, et il est recommandé, dans ce cas, d’emmener le chien chez un vétérinaire.

Il faut faire la différence entre :

- Les vomissements rares, qui surviennent une fois ou deux fois par mois et sont souvent le résultat d’une indigestion et ;
- Les vomissements réguliers et répétés. Ces deniers sont les plus alarmants.

Si le vomissement chez le chien dure plus de 24h, il est urgent de consulter un vétérinaire. Il s’agit d’une urgence que seul le vétérinaire pourra diagnostiquer.