Comparez + de 3000
assurances en 2 minutes

à partir de 3,90€ / mois

Comparez les
assurances animaux

100% gratuit & sans engagement

La teigne chez le chat

La teigne est une affection mycosique qui touche tous les mammifères y compris l’homme. Cependant, le chat est l’animal le plus touché par cette affection. Elle est due à des champignons microscopiques qui provoquent une maladie de la peau : les dermatophytes.

Le syndrome de la teigne chez le chat

La teigne chez le chat est une affection dermatologique très contagieuse causée par la prolifération de champignons microscopiques filamenteux et kératinophiles : les dermatophytes qui se développent à la surface de la peau et sur les phanères des mammifères (poils et griffes du chat). Il s’agit d’une mycose.

La teigne chez le chat est une affection contagieuse transmissible à l’homme et à la plupart des mammifères : c’est donc une zoonose. Le Microsporum canis est le champignon responsable dans 90% de cas de teignes chez le chat.

Elle fait partie des dermatoses les plus fréquentes chez le chat et qui touche généralement les chatons et les chats vivant en communauté.

Ce champignon responsable de la teigne chez le chat est très résistant dans le milieu extérieur et dans l’environnement et nécessite donc des mesures spécifiques pour l’éradiquer.

Les symptômes de la teigne chez le chat

La teigne chez le chat est une maladie qui touche la peau de votre animal de compagnie. La difficulté à reconnaître les signes de la teigne chez le chat réside dans le fait qu’ils sont difficiles à spécifier et à différencier des autres affections qui touchent la peau du chat telles que les infections bactériennes et les démodécies.

Le chat atteint peut être un porteur asymptomatique tout en contaminant d’autres animaux ce qui rend le diagnostic d’autant plus difficile. Cependant, dans la majorité des cas la teigne chez le chat s’exprime par des lésions cutanées typiques :

Lésions circulaires et irrégulièrement arrondies de 1 à 7 cm de diamètre avec une perte de poils qu’on appelle dépilation et épaississement de la peau. Dans certains cas la peau peut avoir un aspect croûteux.

Généralement la teigne chez le chat ne provoque pas de démangeaisons et est généralement localisée au niveau de la tête, des membres et du dos. L’état général du chat n’est pas dégradé (absence de fièvre, le chat continue de jouer et garde la forme)

Il existe d’autres formes de teigne chez le chat plus atypiques mais plus rares :

  • Alopécie généralisée : perte de poils généralisée sur tout le corps
  • Onyxis : il s’agit d’une maladie qui touche les griffes et des ongles avec une inflammation au niveau de leurs pourtours.
  • Apparition de mycétome (pseudo-tumeurs) dans les tissus sous-cutanée

Il n’est toutefois pas rare de trouver des chats atteints de teigne souffrir de démangeaisons. En effet, quelques cas de démangeaisons ont été enregistrés chez des chats âgés atteints de teigne.

Par ailleurs, les chats avec de un pelage dense et long comme les chats Persans sont les plus prédisposés à être touchés par la teigne (3 fois plus de risque).

Mode de transmission des dermatophytes chez le chat

Les spores des champignons responsables de la teigne chez le chat sont très résistantes dans le milieu extérieur.

Elles sont répandues et présentes chez la plupart des mammifères y compris l’homme avec une prédisposition pour les animaux vivants en communauté.

La transmission vers le chat s’effectue selon deux manières :

  • Contact direct : autrement dit, la contamination se fait directement par voie cutanée : frottements entre animaux ou entre animal et Homme (l’homme peut transmettre la teigne au chat également)
  • Contact indirect : la transmission d’un animal par contact indirect avec un objet contaminé dans le milieu extérieur (tissu, moquette, cages, sol, outils de toilettage, etc.).

Il est très important de prendre l’environnement en considération également car, comme expliqué, les spores de Microsporum Canis (les dermatophytes responsables de la teigne) sont très résistantes dans le milieu extérieur.

D’après des études, ces spores restent pathogènes et gardent leur pouvoir infectant jusqu’à une année dans l’environnement.

Le diagnostic de la teigne chez le chat

Les lésions cutanées présentes sur le corps du chat permettront au vétérinaire d’orienter ses suspicions vers la teigne. Toutefois, certaines maladies cutanées (infections bactériennes ou démodécie) provoquent des lésions similaires à celles causées par la teigne, ce qui obligera le vétérinaire à effectuer des examens complémentaires pour établir un diagnostic précis.

Le vétérinaire effectuera des examens spécifiques pour confirmer la présence de dermatophytes :

  • L’examen à la lampe de Wood (lampe UV) : cet examen réalisé sur l’animal malade permet de mettre en lumière les poils atteints. L’examen est positif lorsque les zones infectées sont de coloration verdâtre fluorescente. Toutefois, les risques des faux négatifs et des faux positifs (en raison de la présence de souches non fluorescentes) réduisent la fiabilité de cet examen à 50%.
  • La mise en culture des poils (et éventuellement des croûtes) : la culture des poils dans une solution fongique permet de déterminer la présence du dermatophyte responsable. C’est la méthode la plus fiable pour le diagnostic de la teigne chez le chat.
  • L’examen des poils : l’observation microscopique permet de détecter la présence des spores et les anomalies des poils.
  • Biopsie de la peau : l’examen d’un prélèvement cutané permet de déterminer la présence ou pas des dermatophytes.

Dans certains cas, les chats touchés par la teigne sont asymptomatiques mais porteurs du champignon. Dans ce cas, le vétérinaire demandera un prélèvement ou réalisera une culture pour déterminer l’agent mycosique en cause.
Parfois, l’atteinte de l’homme orientera le vétérinaire pour le diagnostic de la teigne chez un chat porteur sain.

Le traitement de la teigne chez le chat

Les chats atteints de teigne peuvent guérir spontanément en 4 mois (à l’exception des chats persans dont le pelage prédispose à une plus longue période de guérison qui est de 3 ans).

Toutefois, en raison des risques de transmission à l’homme, il est judicieux de mettre rapidement en place une stratégie thérapeutique pour traiter les chats atteints.

Le traitement de la teigne chez le chat doit être mis en place le plus rapidement possible pour éviter la contagion chez l’Homme. Le traitement nécessite une prise en charge de longue durée. Il est à base de :

  • Lotions antimycosique.
  • Crèmes anti-teigne.
  • Des shampoings fongicides.

Ces traitements sont locaux et sont appliqués directement au niveau des lésions cutanées.

Le vétérinaire prescrira également des médicaments antifongiques en comprimés par voix orale. Les traitements doivent être menés à leur terme et ne pas les interrompre même avec la disparition des lésions.

Tous les animaux vivants en communauté doivent être traités qu’ils soient victimes de lésions ou non. Au même moment, il est important de mettre en quarantaine les chats atteints et les séparer des chats sains pour freiner la contagion.

La tonte : la tonte des poils des chats est conseillée uniquement dans le cas de lésions très évoluées avec des poils très infectées. Avec la fréquence du toilettage chez le chat, l’aggravation de l’infection est possible.

La durée du traitement dure environ de 4 à 5 semaines.

L’efficacité du traitement dépendra des mesures prophylactiques effectuées en parallèle pour stopper la prolifération du dermatophyte dans l’environnement à commencer par se débarrasser de la teigne dans l’habitation.

Comment se débarrasser de la teigne dans une habitation ?

Les mesures préventives prises à l’encontre des spores sont essentielles dans le traitement de la maladie de la teigne chez le chat. En effet, en raison de leur capacité de résistance, les spores peuvent survivre jusqu’à un an dans le milieu extérieur. La teigne risque de récidiver chez votre animal soigné si la source d’infection n’est pas éradiquée.

Une fois diagnostiquée, il est nécessaire d’agir dans le but d’éradiquer les spores dans tout l’environnement immédiat de votre animal de compagnie.
Dans une maison avec quelques chats contaminés, il est souvent facile d’obtenir des résultats dans la lutte contre la teigne.

Conseils pour se débarrasser de la teigne dans son habitation :

  • Utiliser l’aspirateur régulièrement
  • Détruire tous les sacs d’aspirateur après nettoyage au lieu de les jeter simplement
  • Utiliser des détergents comme l’eau de Javel ou des solutions antimycosiques lorsqu’on nettoie les surfaces.
  • Désinfecter tous les objets en contact avec le chat contaminé : gamelle, cages de transport, jouets, litière et matériel de toilettage en utilisant l’eau de javel ou des solutions antimycosiques à base de chrome.
  • Utiliser des bombes fumigènes pour atteindre même les coins les plus difficiles d’accès dans le but d’assainir complètement la maison.
  • Il existe des bougies dont la fumée est efficace dans la désinfection des locaux et des habitations.

Dans une collectivité de chats (chatterie, élevages), l’éradication de la teigne est plus difficile mais efficace si elle est faite dans les bonnes conditions.
Il est nécessaire également de mettre sous traitement l’ensemble des individus vivants de l’habitation (y compris humains) car le champignon de la teigne est très contagieux.

Une désinfection totale de son habitation n’est efficace que lorsqu’elle est faite sur plusieurs semaines.

Prévention de la teigne chez le chat

A l’heure actuelle, il n’existe aucun vaccin efficace contre la teigne. Le meilleur moyen pour réduire les risques est de surveiller l’état de santé général de votre chat.

En effet, d’après certaines études, les individus les plus souvent touchés par la teigne sont les chats fragiles : chatons, chats non immunisés et les chats malades. Certaines races ont également des prédispositions génétiques et sont sujets à la teigne : les Persans en raison de la densité et de la longueur de leurs poils.

Quelques conseils pour la prévention de la teigne chez le chat :

  • Soigner et entretenir vos chats.
  • Apporter une alimentation de qualité.
  • Offrir une hygiène et une qualité de vie parfaites.

L’apparition de lésions cutanées doit systématiquement alerter sur la présence de teigne et une consultation chez le vétérinaire doit être rapidement envisagée.

Questions fréquentes

La teigne est une maladie contagieuse causée par les spores de Microsporum canis qui survivent et résistent pendant une longue période dans le milieu extérieur. Ils sont transmissibles à la majorité des mammifères y compris l’homme.

La teigne est une maladie très contagieuse qui se transmet par contact direct entre animaux ou contact indirect avec des objets contaminés. Elle est transmissible aux animaux mammifères.

A l’heure actuelle, il n’existe aucun vaccin dont l’efficacité a été prouvée contre la teigne chez le chat. Toutefois, aux États-Unis un prototype de vaccin a été fabriqué mais dont l’efficacité thérapeutique n’a pas été prouvée jusqu’à présent.

La teigne est une maladie très contagieuse chez le chat. Toutefois, une prise en charge rapide peut être efficace en quelques semaines. Le pronostic vital n’est pas engagé chez le chat qui ne risque donc pas la mort à cause de la teigne.